Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Peau d’âne et la princesse qui-pue-du-bec » de Stéphane Botti

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Peau d’âne et la princesse qui-pue-du-bec »
Auteur : Stéphane Botti
Genre : Roman jeunesse / Fantastique
Éditeur : Magnard jeunesse

.

résumé du livre

Peau d’âne vit dans la forêt, isolée et bien tranquille, quand sa marraine fée lui annonce que, par décret royal, elle doit aller à l’école. Peau d’âne est très fâchée, d’autant plus qu’elle doit faire des kilomètres et des kilomètres à travers bois pour y arriver… Elle a bien raison, car ce qu’elle va y découvrir fait un peu froid dans le dos ! Toutes les petites princesses des contes les plus renommés y sont au complet : Shéhérazade, la Princesse au Bois dormant, Cendrillon, Blanche-Neige, Raiponce, la Princesse aux Boucles parfaites… Dans la cour de récré, c’est à celle qui sera la plus chipie, la plus méchante et cassante… Leur maîtresse, la mère L’Oye, a beau les faire travailler sur les Contes de petites filles très malignes, tout ce joli monde n’en tire aucune leçon. Et Peau d’âne devient rapidement le souffre-douleur de la Princesse aux Boucles parfaites, qui mène la danse, et de toutes ses suiveuses. Sauf que, avec sa peau d’âne sur le dos, elle n’a pas dit son dernier mot ! Et celle qui se prenait pour le centre du monde pourrait très bien retourner, invisible et seule, tout au fond de la cour de l’école !

.

Ma critique

Quelle belle surprise ce petit conte détourné ! En plus d’aborder des thématiques intéressantes comme le harcèlement et de mettre en avant de belles valeurs (acceptation de soi, tolérance, entraide, courage, bonté, écoute et pardon), « Peau d’âne et la princesse qui-pue-du-bec » propose une histoire aussi agréable que pleine d’humour ! Je remercie les éditions Magnard pour cette découverte, car j’ai vraiment beaucoup aimé !

9782210968509-gOn va donc suivre les aventures de Peau d’Âne, lorsqu’elle était enfant. L’auteur va concentrer son récit autour de son entrée à l’école des princesses, où la bambine est censée apprendre à devenir une princesse convenable, intelligente et douée de divers talents comme la danse ou la tapisserie. Quel plaisir de retrouver plusieurs héros de contes traditionnels comme le Petit Poucet, Shéhérazade, Raiponce, le Petit Chaperon rouge, Blanche Neige, la marraine fée et bien d’autres individus que je vous laisse découvrir ! Les enfants passionnés de contes seront ravis de reconnaître leurs protagonistes favoris ! Ils seront également amusés de rencontrer diverses créatures imaginaires comme les ogres ou les dragons. Les plus grands apprécieront et comprendront sans doute divers clins d’œil avec les personnages, comme la maîtresse Mme l’Oye ou encore le directeur M. Grimm, ou encore avec les livres lus en classe qui sont le miroir de notre quotidien… J’ai trouvé cette ambiance de contes très sympathique et bien trouvée !

Les princesses ne sont pas aussi douces et gentilles que les livres veulent le faire croire ! C’est notamment le cas avec Boucles-Parfaites et ses comparses, des princesses tyranniques, lâches, vicieuses, cruelles et malveillantes… Ces vipères prennent un malin plaisir à humilier et rabaisser leurs semblables. De plus, les autres demoiselles agissent comme un troupeau de moutons. Ainsi, une fois que Peau d’Âne va oser défendre l’une de ses camarades, elle va s’attirer les foudres de la bande… S’en suivront des méchancetés verbales et autres formes de harcèlement montant progressivement en puissance… Les scènes sont plutôt crédibles : on les imagine aisément se réaliser « en vrai ». Jusqu’où ira Boucles-Parfaites pour anéantir la concurrence ? Comment s’en sortira l’héroïne ? Saura-t-elle compter sur ses amis ou ses proches ? Et qui est cette princesse à l’haleine fétide à laquelle fait allusion le titre ? J’ai aimé découvrir les réponses à toutes ces questions aux côtés de cette héroïne attachante, humaine et courageuse. Son entourage, notamment ses deux oncles protecteurs et à l’écoute, est également intéressant. J’ai presque regretté de ne pas en savoir plus sur chacun d’entre eux !

Nombreux sont à présent les ouvrages dénonçant ce fléau que représente le harcèlement en milieu scolaire. Cependant, je doute qu’ils aient une ambiance aussi fantastique qu’ici ! Ce qui fait la force de ce roman jeunesse, c’est son univers de contes de fées, son humour, ses personnages revisités, ses petites illustrations rigolotes entre les pages, ses belles valeurs, son titre rigolo et son ambiance originale. Ainsi, même si j’ai trouvé la fin juste mais un peu trop rapide, j’ai apprécié cette lecture. Petits lecteurs, bouchez-vous le nez ou retenez bien votre respiration avant de plonger dans ces pages, car vous ne sortirez peut-être pas indemnes de votre rencontre avec cette Princesse qui-pue-du-bec !

.

logo.

.

Citations

On a cru qu’elle allait hurler. Pourtant, aucun son n’est sorti et elle est partie en courant vers les toilettes en mettant les mains devant ses lèvres… On a entendu un horrible bruit, comme si une ogresse rotait dans sa caverne. La surveillante l’a punie pour son manque de distinction.
.
—————
.
Ah mais oui, c’est ta bouche qui pue comme ça ! T’es tellement moche à l’intérieur que ton haleine sent la bêtise et la méchanceté !
.

—————
.
La nuit, rien ne ressemble plus à un arbre qu’un autre arbre quand on est une princesse affamée et paniquée. Si j’étais une princesse gnome, ce serait autre chose. J’aurais une boussole dans la tête et le sens de l’orientation dans les pieds. Et puis je saurais parler aux arbres ! Mais moi, avec mes simples qualités humaines, je n’en menais pas large !
.
—————
.
On a envie de jouer au ballon, mais on n’a pas de ballon ! a dit le Prince sombre. Tu devrais faire l’affaire !

.

Ma note

4/5

7 réflexions au sujet de « « Peau d’âne et la princesse qui-pue-du-bec » de Stéphane Botti »

  1. La plupart des titres de cette maison d’édition me tentent et celui-ci ne déroge pas à la règle… Le fait de traiter un sujet difficile à travers l’humour et les contes me semble une idée intéressante pour une prise de conscience progressive et bien plus efficace qu’un récit moralisateur.

    Aimé par 2 personnes

Répondre à christineditemarmara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s