Romances·Young adult

« Losing Hope » de Colleen Hoover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Losing Hope »
Auteur : Colleen Hoover
Genre : Romance / Young Adult
Éditeur : PKJ

.

résumé du livre

A six ans, Dean Holder a assisté impuissant à l’enlèvement de sa voisine, la petite Hope.
Dix ans plus tard, c’est sa sœur jumelle, Less, qu’il a perdue brusquement. Aujourd’hui, après une année difficile, il s’apprête à abandonner ses études. Mais une rencontre imprévue bouleverse ses plans : au premier regard, Sky le désarme et lui rappelle cruellement Hope. Pour passer plus de temps avec elle et tenter de percer son mystère, Holder décide de réintégrer le lycée…

.

Ma critique

Après avoir adoré « Hopeless », j’étais curieuse de découvrir « Losing Hope » qui est en fait la même histoire, mais du point de vue d’Holder. J’avais néanmoins quelques appréhensions : je craignais, par exemple, une redite de la première histoire. Or, c’est ce qui est malheureusement arrivé… Je n’ai qu’à m’y prendre qu’à moi : il fallait que je laisse plus de temps entre ma lecture du premier et du second volet ! Il aurait au moins fallu patienter plusieurs mois afin de ne plus avoir certaines révélations ou passages en tête. Hélas, je souhaitais vivement retrouver les personnages que j’avais aimés ! La belle erreur… « Losing Hope » est une véritable copie d’« Hopeless », puisque l’on revoit les mêmes scènes avec les mêmes dialogues. couv3933498La seule chose qui change, c’est que l’on se retrouve dans la tête de Dean et non de Sky… Au moins, la couverture n’a pas menti. De ce fait, on ne peut pas parler de surprise scénaristique ou de suspense. C’est très répétitif et on n’a plus le sentiment de découverte. L’ensemble a perdu un peu de sa saveur, car l’intérêt du premier tome résidait beaucoup sur l’inattendu. C’est dommage !

Le point de vue d’Holder apporte toutefois quelques éléments supplémentaires. En effet, il met en lumière le passé du jeune homme, en particulier le moment où il a perdu sa sœur. On le suit dans toute sa phase de deuil grâce à un journal intime dans lequel il va s’adresser directement à Less. Il lui confie ses peines, ses questionnements, ses doutes, sa rancœur et son quotidien. On assiste à son avancée face au deuil. Ces messages à sa sœur m’ont émues car, comme toujours avec l’auteure, on ne reste pas insensible ! C’est criant de sentiments et de réalisme. On ressent beaucoup d’empathie… J’ai d’ailleurs eu un énorme pincement au cœur lorsqu’on a découvert la lettre d’adieu de la demoiselle. Colleen Hoover sait réellement trouver les bons mots. Que d’émotions ! Nul doute que certains lecteurs devront sortir les mouchoirs ! Tout le passage sur la résilience est très réussi, que ce soit chez Holder ou chez sa mère.

Malgré le sentiment de redite, j’ai aimé comprendre les réactions parfois violentes et déstabilisantes d’Holder. Sa psychologie est enfin développée et apporte une réelle consistance à ce protagoniste qui était déjà cher à mon cœur. En revanche, j’ai trouvé que l’on allait parfois un peu vite, en particulier dans le dénouement. Ceux n’ayant pas lu « Hopeless » seront certainement un peu frustrés par ces chapitres rapidement expédiés ! Cela dit, le reste du roman est compréhensible par tous. Les révélations surprendront certainement ceux qui n’ont pas lu le point de vue de Sky. Enfin, on notera que l’on voit un peu plus Breckin, l’ami de l’héroïne qui m’avait beaucoup plu, ainsi que Daniel, le meilleur ami d’Holder. Ce dernier ne m’avait absolument pas marquée et, après la lecture de cette suite, je dois reconnaître l’avoir trouvé sympathique (bien qu’assez particulier dans ses rapports avec autrui !). J’ai noté qu’il recherchait sa « Cendrillon », une fille avec qui il a eu une relation dans un placard à balais et qu’il cherche à retrouver… Voilà une belle amorce pour le troisième volet bonus qui va bientôt débarquer dans ma boîte aux lettres ! Cette fois-ci, je pense que j’apprécierais davantage l’histoire, car cela ne sera pas redondant et me permettra de découvrir des personnages secondaires qui ont éveillé ma curiosité à travers ces deux opus.

.

CitationsMais au cours de cette année, j’ai compris une chose essentielle : pour qu’une personne vous manque, il faut d’abord avoir eu le privilège de l’avoir dans sa vie.
Et bien que dix-sept ans à tes côtés semblent trop peu, c’est quand même dix-sept ans de pris sur tous ceux qui ne t’ont jamais connue.

—————

Sa réplique me fait encore rire joyeusement. C’est alors que je me pose une question : est-ce qu’on tombe amoureux d’une personne petit à petit, ou est-ce sa personnalité tout entière qui nous fait craquer d’un coup ? Parce qu’en l’occurrence, je crois que je viens de tomber amoureux de son sens de la repartir. Et de son franc parler. Et peut-être même de sa bouche, mais je ne me permettrai pas de la fixer davantage pour en avoir la confirmation.

—————

Son regard s’arrête sur le tatouage sur mon bras. Je n’ai jamais voulu m’en cacher jusque-ici, mais bizarrement, le fait qu’elle lise ce mot me fait l’effet d’une intrusion dans ma vie privée. Peut-être parce que hier encore j’étais persuadé qu’elle était une des deux personnes ayant motivé ce tatouage.

—————

Comment lui dire ? Comment avouer, sachant que dès que j’aurais répondu à cette question, je serai forcé d’assister, impuissant, à l’effondrement de sa vie tout entière.
.
.

Ma note

2,5/5

10 réflexions au sujet de « « Losing Hope » de Colleen Hoover »

  1. Les livres reprenant la même histoire d’un autre point de vue me font peur notamment pour le côté redondant que tu as déploré ici même si c’est vrai qu’une lecture espacée peut limiter les risques… Je croise les doigts pour que le tome bonus t’emporte bien plus 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s