Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances·Romans policiers / Thriller

« Déchirée » (Nora Jacobs T3) de Jackie May

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Déchirée » (Nora Jacobs T3)
Auteur : Jackie May
Genre : Bit-Lit / Urban Fantasy / Polar
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Sa véritable nature d’occulte à présent révélée, Nora souhaite plus que jamais faire profil bas et trouver un moyen de dissimuler son héritage fae. À cela s’ajoute la question épineuse de savoir si elle est prête à se lancer dans une relation avec l’un de ses nombreux prétendants. Malheureusement, le destin a d’autres projets pour elle.
Une semaine après la crise des loups-garous, Terrance est victime d’une tentative d’assassinat perpétrée par un mystérieux agresseur. Et il n’est pas le seul. Partout dans la ville, des faes périssent aux mains du tueur. Précédée par sa réputation, Nora se voit de nouveau sollicitée pour mener l’enquête. Impossible pour elle de refuser : non seulement sa nature fae fait d’elle une cible potentielle, mais l’assassin a osé s’en prendre à son ami. Elle compte bien le lui faire payer…

.

Ma critique

Nora Jacobs est une saga que j’apprécie malgré le fait que je reconnaisse ses faiblesses. J’étais donc curieuse de lire la suite et, maintenant que c’est fait, j’avoue être encore une fois partagée par ce que j’ai lu, tout en étant intriguée par le prochain opus ! Attention, pour une fois, je risque de spoiler, car si je ne le fais pas, je n’aurais pas assez d’arguments pour vous faire comprendre mon ressenti.

dechireeAinsi, ce qui me dérange le plus dans cette série, ce sont les relations que l’héroïne entretient avec tous les hommes qui l’entourent. En effet, à cause de sa nature, elle a un charme qui attire ces messieurs et les font tous tomber amoureux ou leur donne l’envie de la protéger. Si par le passé, cela lui a valu les pires horreurs, les choses se sont calmées, ce qui permet à la jeune femme de découvrir la sexualité ou, dans son cas, les premiers baisers et câlins. Autrefois, je la trouvais mignonne lorsqu’elle s’émerveillait de ces sentiments nouveaux car, même si elle papillonnait un peu entre tous les garçons, elle restait innocente. Ce troisième tome m’a fait grincer des dents : Nora affirme haut et fort vouloir TOUS les compagnons qui l’entourent ! Certes, les protagonistes n’ont pas spécialement l’air d’être dérangés par la situation car « c’est sa race qui veut ça » mais chez moi, les harems ne passent pas, qu’ils soient féminins, masculins ou mixtes. Comme Rook, le loup-garou qui recherche une seule compagne avec l’exclusivité, je n’apprécie pas le partage. Les histoires à plusieurs, que ce soit sous la couette ou avec des amourettes, ce n’est pas ma tasse de thé. J’ai besoin d’une héroïne qui se limite à un homme en même temps… Mais pas six comme ici ! J’ai réellement l’impression qu’elle joue avec eux et les force à accepter la situation. Elle, qui avait peur des contacts, n’hésite pas à embrasser langoureusement chaque prétendant ou à se faire peloter à tout va. Bien sûr, elle gagne en assurance toutefois, son choix d’être aussi libre sexuellement et entreprenante ne passe pas avec moi. Ce choix des auteurs conviendra peut-être à d’autres lecteurs… ?

Au fil des volumes, j’ai également eu l’impression que Nora était la perfection incarnée. Un rien ne lui résiste et, lorsqu’elle éprouve des difficultés, ses chevaliers servants sont toujours là pour l’épauler ou la sauver ! Or, le fait qu’elle possède sous son coude une créature de chaque race l’aide beaucoup… J’ai un peu de mal avec le fait qu’on la glorifie sans arrêt, lui dise sans arrêt qu’elle est aussi belle que désirable et que tout le monde la veut. Certes, c’est sur l’un de ces points que repose la série, mais cela commence à doucement m’irriter… Paradoxalement, ce type de personnage, on le retrouve souvent dans la bit-lit ! L’héroïne est souvent source de convoitise : son pouvoir ou son apparence donnent envie aux autres protagonistes de s’approcher d’elle ou de l’avoir dans leur rang… Ce n’est donc pas nouveau ! Ce ressenti ne devrait donc pas m’agacer autant… Mais je peux l’expliquer par la surpuissance de Nora. Trop, c’est trop. Il faudrait un juste-milieu !

Malgré mes critiques, j’ai tout de même assez aimé ma lecture, car j’apprécie toujours autant l’univers des occultes, certains personnages (Nick Sublime, Rook, Cecile, Ren et ce nouveau Ilren Kovros !), le côté polar ainsi que le mystère autour de la nature de l’héroïne. Ce cocktail me donne envie de poursuivre et d’en savoir plus ! Par ailleurs, cela me rappelle un peu Mercy Thompson, car on y trouve également des enquêtes ainsi qu’un beau panel d’êtres fantastiques. Je suis donc très partagée, mais globalement satisfaite par ce que j’ai lu… Reste à voir quelle direction prendra la saga dans le quatrième tome. Je sens que celui-ci fera définitivement pencher la balance…

.  

.

Citations

Je trouve déconcertant que les occultes persistent à faire appel à moi pour résoudre des crimes. Je ne suis qu’une femme ; certes, avec des dons utiles, mais je ne suis pas non plus Sherlock Holmes.
.
—————
.
– Ren t’offre l’amitié. Rook, le soutien d’un compagnon. Terrance, une forme d’affection paternelle. Parker est en grande partie guidé par sa lubricité, et avec Oliver on a…
Je jette un coup d’œil à l’intéressé.
– Un dévouement total, termine le sorcier.
– Un béguin monstre, déclare Ren au même instant.
Nick ricane et tranche :
– Il est complètement à sa botte.
.

—————
.
C’est fou, plus j’en apprends sur le monde occulte, moins il me fait peur. Certes, il peut s’avérer dangereux et violent, et j’ai déjà frôlé la mort plusieurs fois depuis que j’en fais partie, mais on est loin du cauchemar éveillé. On y croise des personnes formidables, et j’ai maintenant la certitude que ce sont des occultes qui font battre le cœur de cette ville.
.
—————
.
– Je me sens déroutée, réponds-je avant de détourner le regard pour admettre l’entière vérité ; Ou, plutôt, je suis déroutée que cette idée ne me rebute pas autant qu’elle le devrait.
Je risque un coup d’oeil vers le vampire, qui m’encourage d’un signe de tête à continuer. Je hausse les épaules et confesse :
– Je sais que ça fait de moi la pire des garces, mais je vous veux tous.
.
.

Ma note

3/5

 

5 réflexions au sujet de « « Déchirée » (Nora Jacobs T3) de Jackie May »

  1. Cela fait deux tomes que je lis, et c’est vrai que je ne parviens pas à abandonner, tout en trouvant à la série de nombreux défauts. Ce troisième est dans ma PAL, et je m’attendais un peu à tout ce que tu dis dans ton article … On verra à la lecture !

    Aimé par 1 personne

  2. Si je n’ai aucun mal avec les personnages assumant leur sexualité, comme toi, les harems ne me plaisent pas et tendent à me rebuter. Du coup, malgré le côté addictif qui te fait dépasser les défauts de la série, je pense qu’elle n’est pas pour moi. Mais je reste curieuse de lire tes impressions sur le ou les tomes suivants 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s