Fantastique/Fantasy

« Les Furies de Caldéron » (Codex Aléra T1) de Jim Butcher

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les Furies de Caldéron » (Codex Aléra T1)
Auteur : Jim Butcher
Genre : Fantasy
Éditeur : Bragelonne

.

résumé du livre
Depuis mille ans, les habitants d’Aléra repoussent les peuplades sanguinaires qui rançonnent le monde en usant de leur relation particulière avec les furies – les forces élémentaires de la terre, de l’air, du feu, de l’eau, du bois et du métal. Mais dans la lointaine vallée de Calderon, Tavi ne maîtrise encore aucun élément, à son grand désespoir. À quinze ans, il n’a toujours pas de furie du vent pour l’aider à voler, ou de furie du feu pour allumer ses lampes. Pourtant, lorsque les féroces Marats font leur retour dans la vallée, le courage et l’ingéniosité de Tavi vont se révéler une force bien plus cruciale que n’importe quelle furie. Une force qui pourrait lui permettre d’altérer le cours de la guerre…

.

Ma critique

Mon conjoint avait lu ce roman il y a environ deux ans et me l’avait recommandé, car il avait bien aimé. Or, même si nous apprécions tous les deux l’imaginaire, il a tendance à préférer la fantasy classique, un genre que je savoure à petite dose. C’est pourquoi j’ai vraiment tardé avant de l’avoir entre les mains ! En voyant que Tachan allait le lire, je me suis finalement motivée à la rejoindre pour une lecture commune et je ne le regrette pas ! J’ai beaucoup pris plaisir à ces échanges. Certes, l’histoire ne sort pas des sentiers battus, notamment dans son dénouement cependant, j’ai tout de même apprécié ce tome loin d’être introductif ! couv58310758En effet, bien que l’on soit dans un premier volet, Jim Butcher a su proposer un rythme constant avec du danger, des scènes de fuite, des attaques de monstres, des combats, des épreuves de force et une grosse bataille finale. L’action est sans temps mort. De ce fait, on ne ressent aucun ennui ! On dévore les pages en se demandant ce qu’il va se passer ou quelles révélations nous attendent…

L’univers est l’une des forces de cette saga grâce à sa richesse. Il existe par exemple diverses castes dirigeant la magie élémentaire : on distingue les habituels quatre éléments, mais aussi le bois et le métal. Certains sont parfois capables d’en utiliser plusieurs à la fois et disposent généralement de furies, des entités élémentaires intelligentes et puissantes. Il est intéressant de voir comment chacun utilise son pouvoir même si, à y réfléchir, je trouve que les personnes gérant l’eau sont les plus puissantes ! En plus de manipuler les eaux de pluie ou des rivières, les Aquafèvres peuvent soigner les gens (parfois trop à mon goût !), connaître leurs émotions ou les noyer à distance ! Autant dire que vous ne voudriez pas avoir quelqu’un ayant un talent aquatique face à vous… Outre la magie, il existe une énorme tribu aux coutumes différentes des humains : ce sont les Marats. Cannibales, violents et vivants dans des traditions qui leur sont propres, ces individus sont divisés en plusieurs clans. Ils auront une grande place dans le scénario. Je suis d’ailleurs curieuse d’en apprendre plus sur eux par la suite ! J’étais réellement fascinée par les chapitres les mettant à l’honneur, en particulier l’épreuve d’intelligence contre les gardiens qui fut mon moment favori. Enfin, on ajoutera un bon bestiaire qu’il ne vaudrait mieux pas croiser lors d’une promenade en forêt !

La narration aux multiples points de vue va également être un atout, puisqu’elle va aussi bien aller du côté des héros que des antagonistes. En plus d’approfondir les personnalités, cela permet d’avoir une bonne vue d’ensemble sur le monde, l’intrigue, les desseins et la politique de chacun. Je regrette néanmoins le fait que les personnages soient hyper manichéens (sauf deux ou trois d’entre eux) ainsi que trop peu décrits physiquement. Toutefois, j’ai été satisfaite du rôle des Femmes dans cette histoire ! Entre la courageuse curseur Amara, la puissante Odiana, la tenace tante Isana et la mystérieuse Kitaï, je me suis régalée à leurs côtés ! Les Hommes ne sont pas laissés pour compte, puisque l’on distingue le jeune Tavi dépourvu de pouvoirs mais aussi observateur qu’intelligent, l’adorable oncle Bernard, le gentil Ombre et les autres personnages masculins qu’il serait dommage de vous révéler. On prend plaisir à suivre tous ces individus que ce soit dans leurs actes ou dans leurs échanges entre eux. Les tandems que certains vont former sont intéressants ou touchants… tandis que d’autres font froid dans le dos ! Les « méchants » le sont vraiment et vont en faire baver aux personnages principaux. Ainsi, si vous avez du mal avec les scènes de violence, la torture psychologique et physique ou les viols qui sont, certes, légèrement décrits mais bien présents, mieux vaut sauter quelques passages. Cela dit, cela reste quand même soft et j’ai parfois lu pire en littérature jeunesse/ado… D’ailleurs, je pense que l’on peut aisément mettre cette série en young adult/adultes.

En somme, on a donc un bon premier volet qui propose du rythme, de la magie, un soupçon de romance, des trahisons, des combats, des personnages attachants et un monde riche ! On regrettera son côté très classique cependant, je pense que le premier tome peut suffire à lui-même ! N’hésitez donc pas à mettre un pied dans l’univers… Qui sait, peut-être que, comme moi, vous aurez envie de finalement poursuivre l’aventure un jour ?

.

Découvrez vite l’avis de Tachan :

cropped-headers_blablasdetachan1

.

.

Citations

Il y a deux espèces de criminels dans le monde. Ceux qui ne pensent même pas qu’il puisse y avoir au monde quelqu’un qui compte à part eux. Et ceux qui pensent qu’il existe quelque chose qui compte plus que n’importe quelle vie, y compris la leur.
.
—————
.
Je crois que les hommes assoiffés de pouvoir sont capables de presque tout. Kord voit dans le pouvoir quelque chose qui lui permet de satisfaire ses désirs, plutôt qu’un instrument pour protéger et servir ceux qui lui sont assujettis. C’est une attitude stupide, et qui lui vaudra un jour ou l’autre d’être tué, mais en attendant, ça le rend dangereux.
.

—————
.
Il y a deux sortes d’esclavagistes. Ceux qui font cela parce c’est leur métier et ce ceux qui le prennent à cœur.
.
—————
.
– Il n’y a pas de honte à faire une erreur, Tavi – tant que tu en retires quelque chose. Je pense qu’il serait judicieux de ta part de voir là une leçon sur les priorités. Alors ?
Tavi fronça les sourcils.
– Alors quoi?
– Qu’as-tu appris ce matin? précisa Bernard, toujours souriant.
Tavi baissa les yeux avec mauvaise humeur.
– Que les femmes, ça n’attire que les ennuis.
Bernard éclata d’un rire joyeux. Tavi le regarda avec un sourire enhardi. Les yeux de son oncle brillaient de gaieté.
– Hélas, gamin, c’est seulement la moitié de la vérité.
– Et l’autre moitié?
– C’est qu’on les veut quand même.

.

Ma note

4,5/5

 

13 réflexions au sujet de « « Les Furies de Caldéron » (Codex Aléra T1) de Jim Butcher »

  1. J’ai été très contente de partager cette lecture avec toi, c’était chouette !
    Tu parles très bien des 3 points qui m’ont le plus plu aussi : la magie, les différents points de vue et les femmes 😀
    En tout cas, même si c’est classique, je vais continuer.
    A bientôt peut-être pour une autre lecture en commun 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Oh, ceci m’a l’air très intéressant 😄 ! J’avais déjà entendu parler de cette série, mais comme toi, j’ai tendance à m’éloigner de la fantasy classique qui m’a un peu lassée au fil du temps. Mais parfois, j’aime y revenir ! Je vais ajouter cette saga à ma WL 😉.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme toi, je lis peu de fantasy classique bien que j’apprécie le genre 🙂
    L’univers a l’air captivant, mais ce qui m’attire le plus, c’est l’équilibre qu’il semble y avoir entre le sexe des personnages. C’est assez rare qu’un auteur rende ses personnages féminins et masculins intéressants. Un point qui peut pousser à une certaine indulgence vis-à-vis de leur manichéisme…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s