News·Throwback Thursday Livresque

Throwback Thursday Livresque : Une couverture qui vous déplaît (30/04/20)

ob_689d40_ttl

InstaSai Saiwhisper

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, c’est le Throwback Thursday, un rendez-vous littéraire initié par Bettie Rose Books repris par MyBooks et consistant à partager une lecture autour d’un thème (un choix souvent cornélien !). Ainsi, on ressort des placards des ouvrages qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler ! Cela permet aussi de faire découvrir des livres à nos lecteurs et de se faire plaisir à parler littérature !

.

Le thème du jour est « Une couverture qui vous déplaît » !

.

La couverture n’a rien de particulier… Spontanément, je ne me dirige pas vers les couvertures blanches/d’une seule teinte ou les ouvrages sans illustration… Cela me déplaît et je ne prends même pas la peine de lire le résumé… C’est le club des lecteurs qui m’a forcée à sortir de mes habitudes.

couv63734362

« Amours » de Léonor de Recondo

.

Résumé :

Tandis que son épouse dort paisiblement, Anselme le notaire abuse de Céleste, la jeune bonne, qui tombe enceinte. Pour sauver l’honneur de tous, Victoire décide d’adopter l’enfant. Mais elle n’a pas la fibre maternelle, et le nouveau-né dépérit. En cachette, Céleste va tendrement prendre soin de son petit. Une nuit, Victoire les rejoint dans la chambre sous les combles…

.

Ressenti :

Une lecture qui m’avait laissée perplexe… En effet, j’étais partagée entre le fait que les sentiments étaient superbement bien décrits grâce à la très belle plume de l’auteure et le fait que l’histoire de Céleste était juste affreuse de A à Z… La condition de la Femme est superbement abordée et ce, qu’elle soit une servante ou une bourgeoise. Léonor de Récondo fait table rase des origines sociales et démontre qu’à cette époque, la Femme est prisonnière de conventions et de règles auxquelles elle ne peut pas déroger… La Femme est une Mère et ne peut rien faire sans son mari. Par ailleurs, les sentiments (troubles, amours, regrets, colères) sont bien dépeints. L’auteure a vraiment une très belle plume : elle sait dévoiler des scènes avec délicatesse, harmonie et sensualité. D’autres thématiques sont également abordées avec justesse : la religion, l’amour interdit, la place de la sexualité et l’émancipation.
(Critique complète)

.

Connaissez-vous ce livre ou bien l’auteure ? Quel serait votre choix pour cette thématique ? Bonne fin de semaine à tous !

17 réflexions au sujet de « Throwback Thursday Livresque : Une couverture qui vous déplaît (30/04/20) »

  1. Un roman que j’ai apprécié mais je l’ai découvert au format poche. Il y a un côté sympa à avoir plusieurs romans avec ce genre de couverture, de la même édition, mais juste comme ça, quand on ne connaît pas, c’est vrai que ça n’attire pas des masses.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s