Journal·News

La semaine à mille pages du pingouin vert (11-17 mai 2020)

semainea1000-1

InstaSai Saiwhisper

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit challenge auquel j’ai enfin décidé de participer. Le principe n’est pas bien compliqué : il suffit de lire minimum 1000 pages en une semaine. Comme je n’étais pas sûre d’y arriver ou de participer, j’avoue ne pas en avoir parlé sur le groupe Facebook du challenge… Mais, lorsque je referai une session (sans doute celle de juin), j’essayerai d’être plus communicative ! N’hésitez pas à découvrir la page du challenge sur le blog du Petit Pingouin vert, l’organisatrice.

.

Lundi – 242 pages

couv66955678  9782253184249-t

J’ai découvert « Starving Anonymous » T1 de Kazu Inabe, Yuu Kuraishi et Kengo Mizutani. Cela ne m’a pas plu… Certes, ce premier opus a pour qualité de proposer un scénario véritablement angoissant et peu ragoûtant… Toutefois, l’image de la Femme est terriblement dérangeante, vulgaire et malsaine. Je n’ai malheureusement pas pu passer outre ce point ! (192 pages.) Voici mon avis.

J’ai également commencé « Le chasseur de regards » (Alexander Zorbach T2) de Sebastian Fitzek en lisant 50 pages. J’ai trouvé ce début assez rapide… Et j’étais perdue par les nombreux personnages.

.

Mardi – 292 pages

9782253184249-t  couv65009626

J’ai poursuivi le livre de Fitzek avec pile cent pages ! Mon ressenti n’avait pas changé. Le soir, j’ai pu découvrir un autre manga, cette fois-ci assez girly et bien plus distrayant : « Kiss me at midnight » T1 de Rin Mikimoto (192 pages). Quiproquos, premier amour, bonne dose d’humour, petites tranches de vie, … C’était plutôt correct ! Voici mon avis.

.

Mercredi – 396 pages

9782253184249-t  couv44133846

N’ayant travaillé que l’après-midi et la petite panda rousse ayant bien dormi au cours de la matinée, j’ai pu terminer les dernières 306 pages de « Le chasseur de regards ». Ce fut finalement une lecture en demi-teinte. J’aurais davantage apprécié ce polar si j’avais lu le t1… Cela dit, le dénouement ainsi que tous les passages avec Alina ont su me captiver. Voici mon avis.

Avant de dormir, j’ai commencé un nouveau roman : « Engrenages et Sortilèges » d’Adrien Tomas dont j’avais entendu beaucoup de bien. C’était très fluide et intéressant ! Je n’ai pas vu les 90 premières pages défiler !

.

Jeudi – 390 pages

couv44133846

Soirée lecture ! J’ai dévoré la fin d’« Engrenages et Sortilèges »… C’était vraiment addictif et agréable à lire. Honnêtement, les avis positifs sont justifiés : ce fut un chouette one-shot proposant un univers intéressant, ses personnages attachants ainsi qu’un scénario avec un bon rythme. Malgré le fait que je n’apprécie pas spécialement le genre littéraire steampunk, Adrien Tomas a su me conquérir avec son mélange de magie et de mécanique ! Voici mon avis.

.

Vendredi – 70 pages

couv10580705

Petite session lecture avec le premier tome de la saga « Entre chiens et loups » de Malorie Blackman ! Le concept m’a plu et j’étais intéressée par ce duo prometteur.

.

Samedi – 238 pages

couv65411727  couv10580705

En préparant les futures nouveautés de la médiathèque, j’ai décidé d’emprunter une BD dont j’avais beaucoup entendu parler : « Tant pis pour l’amour : Ou comment j’ai survécu à un manipulateur » de Sophie Lambda. Je n’en ai pas encore fait la chronique toutefois, j’ai trouvé que c’était une œuvre très réussie ! Une autobiographie touchante, crédible et bien narrée… Avec des conseils très pertinents ! Je vous en parle très bientôt.

Avant de dormir, j’ai lu 46 pages d’« Entre chiens et loups »… Jusqu’à sombrer de fatigue ! La mise en place est encore assez lente et j’ai un peu de mal avec le caractère immature ou parfois égoïste de l’héroïne… Je préfère de loin le tempérament de son compagnon !

.

Dimanche – 204 pages

couv10580705  couv25633026

Le matin, j’ai pris le café en lisant tranquillement 44 pages d’« Entre chiens et loups ». Je me rends compte que j’ai besoin de sessions lectures plus longues pour ce livre, car le rythme est lent, ce qui me donne envie de m’éparpiller dans d’autres lectures…

Cela n’a d’ailleurs pas manqué, puisque le soir, j’ai lu « Moi, Achille, superhéros sans moustache » de Mim et Benoit Bajon (160 pages). Ce roman jeunesse était hyper mignon et drôle. Je vous en parlerai très bientôt !

.

Bilan en image :

pingouinmai2020

Connaissez-vous ce challenge ? Y avez-vous participé ? Vous intéresse-t-il ?

13 réflexions au sujet de « La semaine à mille pages du pingouin vert (11-17 mai 2020) »

    1. Tu me rassures pour la lenteur ! Je n’avais lu que des avis positifs et je me demandais si j’étais la seule à avoir du mal avec le rythme. J’en suis à après le procès du père. Je sens, qu’effectivement, la suite va être intense, au moins émotionnellement !^^ J’espère aimer autant que toi !

      J'aime

  1. Très beau bilan !
    Contente que tu nous rejoignes dans ce challenge, l’un de mes préférés…
    Je n’ai pas non plus été communicative cette semaine qui fut assez particulière, mais nous pourrons rattraper ça le mois prochain tout en faisant de belles lectures 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! C’est grâce à toi que j’ai justement découvert ce challenge. Avant, j’étais persuadée qu’il n’existait que le WE à 1000…
      Oui, ça arrive ! Surtout avec la « reprise », ce n’était pas évident. Exactement pour le mois prochain. 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s