Littérature jeunesse

« Moi, Achille, superhéros sans moustache » de Mim, Benoit Bajon et Zelda Zonk

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Moi, Achille, superhéros sans moustache »
Auteurs : Mim, Benoit Bajon et Zelda Zonk
Genre : Roman jeunesse
Éditeur : Magnard jeunesse

.

résumé du livre

À la veille de son entrée en 6e, Achille veut bien essayer de grandir (ce que tout le monde attend de lui), mais honnêtement il ne sait pas du tout comment s’y prendre ! Sans parler de sa moustache qui ne veut même pas pousser… Et puis, il a surtout un été à tuer (ses parents n’ont pas de vacances parce qu’ils viennent d’ouvrir un restaurant) et son copain Rayane étant parti au soleil, son seul allié de choc est l’indétrônable Flash Popcorn, son modèle depuis le CE1, le super héros de BD auquel il voudrait à tout prix ressembler. Achille n’a qu’une idée en tête : parfaire son déguisement de Superhéros, s’entraîner à fond avec ses nouveaux rollers (gags assurés !), se doper au cornichon (la vitamine secrète) et se lancer dans des missions de la plus haute importance ! Mais là encore, pas sûr que ce soit gagné… à moins que !

.

Ma critique

Ah, la transition du CM2 à la 6ème ! Ce passage stressant où l’on se pose une multitude de questions. Cette étape où on sent que l’on va grandir, que ce soit dans sa tête ou aux yeux de son entourage… Plusieurs écrivains se sont frottés à ce sujet, notamment pour dédramatiser ce moment et rassurer le jeune public. Lorsque les éditions Magnard m’ont proposé la lecture de ce roman, j’ai accepté sans hésiter, car la thématique me plaisait et le résumé laissait à penser que l’humour serait omniprésent. couv25633026Mon ressenti s’est révélé juste : c’était drôle, tendre et distrayant. J’ai néanmoins été surprise sur le fait que l’histoire concerne uniquement les vacances post-rentrée. Je pensais qu’on irait un tout petit peu plus loin chronologiquement. Pour le grand jour ou d’autres aventures du petit Achille, peut-être que les auteurs proposeront une suite ? Il y a de quoi faire ! De plus, je ne serais pas contre le fait de retrouver ce super-héros en devenir

Cet ultime été est raconté sous forme de journal intime par Achille, un garçon intelligent, mais surtout terriblement gaffeur, rêveur, malicieux et immature. Non sans une bonne dose d’humour, le futur jeune homme va coucher ses ressentis, ses craintes, ses incompréhensions et ses envies. Avec justesse et simplicité, Mim et Benoit Bajon vont aborder plusieurs sujets : la puberté, le passage de la primaire au collège, la famille recomposée, les responsabilités, la quête de soi, le deuil d’un parent, etc. Le tout est accompagné d’une narration fraîche et pétillante. J’ai trouvé Achille adorable, en particulier à travers certaines de ses réflexions. Sa quête consistant à trouver un aliment le rendant plus fort était sympathique, tout comme les conséquences de son choix insolite. Et que dire de sa conception d’une tenue, de son masque, de son entraînement pour voler ou de sa rencontre avec le chien Helmut ?! En tant que jeune maman, ses bêtises m’auraient autant agacée que fait rire ! Quel fripon à l’imagination débordante !

Le rythme de cet ouvrage est bien géré. On est rapidement dans l’ambiance et on cerne aisément cet enfant joueur fan de Flash Popcorn, un super-héros ayant une valeur sentimentale pour lui, puisqu’il lui rappelle son défunt père. Chaque étape pour devenir un justicier est amusante et on se demande jusqu’où ira cet enfant pour devenir ce qu’il désire ! L’idée de journal intime avec des dessins est classique, mais efficace. De plus, le style de Zelda Zonk me plaît ! La seule chose que je regrette un peu, c’est le manque de développement de la famille du héros ou du côté caricatural de Sidonie, la demi-sœur adolescente. Toutefois, cela n’a pas eu trop d’importance, car j’ai globalement apprécié cette découverte. « Moi, Achille, superhéros sans moustache » permettra donc aux jeunes lecteurs d’environ 9/10 ans de passer un bon moment.

.

logo.

CitationsQuand Maman m’a demandé des idées de cadeaux, je lui ai parlé d’un déguisement de Flash Popcorn, mais j’ai bien vu qu’elle n’était pas emballée. Je sais très bien qu’elle pense qu’on ne se déguise plus quand on entre au collège, mais :
1) techniquement, je ne suis pas encore au collège, donc si je veux passer l’été déguisé en Flash Popcorn, ça me regarde ;
2) je ne vois pas pourquoi, à partir de dix ans, on n’aurait plus le droit d’être déguisé. Le père de Rayane est policier et il va au travail en uniforme, qui ressemble exactement au déguisement de policier que Maman m’a offert pour mes sept ans. Donc, si j’ai bien compris, je serais devenu trop grand pour enfiler une tenue que le père de Rayane porte tous les jours ? Sérieusement ???
3) j’aimerais trop avoir une cape qui flotte dans le vent. Et je ne vois pas en quoi avoir dix ans pose problème.

—————

Si quelqu’un (le président, le premier ministre ou même le maire de Saint-Ragondin) pouvait supprimer le collège, ça ne ferait pas souffrir inutilement des CM2 chaque année.

—————

Ce qui serait pas mal, c’est d’inventer des pansements invisibles. Parce que ceux que maman m’a données, avec des petits nounours, ça ne fait pas trop superhéros, pas plus que les croûtes sur les genoux. Oui, il va falloir trouver une tenue antichoc. Parce que l’important, quand on est superhéros, c’est de ne pas se faire mal. Ou de limiter les dégâts.

.

Ma note

4/5

6 réflexions au sujet de « « Moi, Achille, superhéros sans moustache » de Mim, Benoit Bajon et Zelda Zonk »

  1. J’aime beaucoup les ouvrages jeunesse sous forme de journal intime 🙂 Et le jeune protagoniste a l’air amusant et très attachant 🙂 Mon entrée en 6ème est bien loin mais,la revivre, dans une certaine mesure, aux côtés d’un tel héros ne manque pas d’intérêt.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s