Fantastique/Fantasy·Horreur·Romans policiers / Thriller

« La Porte de Bosch » de Christophe Vasse

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La Porte de Bosch »
Auteur : Christophe Vasse
Genre : Fantastique / Thriller
Éditeur : Les Nouveaux Auteurs

.

résumé du livre

Otto van Helsing sait. Il sait que le tableau qu’il contemple tous les jours dans son manoir de Wittemer End a quelque chose de particulier. Il sait que c’est une œuvre du grand Jérôme Bosch, même si elle n’a jamais été authentifiée. Un jour, le vieil homme se rend compte avec inquiétude que des créatures ont disparu de la toile… et en découvre une dans sa bibliothèque ! Fasciné et épouvanté, il fait appel à Rebecca Decker, une jeune cartomancienne spécialiste des phénomènes occultes, pour l’aider à faire la lumière sur ces événements étranges. Pendant ce temps, de sombres forces se rassemblent et le vent se lève… Rebecca ne le sait pas encore, mais elle devra bientôt se lancer dans une course contre la montre, une quête à travers trois continents dont l’enjeu dépassera tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Un mystérieux tableau, un compte à rebours implacable… Rebecca Decker sera-t-elle prête à payer le prix de la vérité ?

.

Ma critique

 

.
Jérôme Bosch est un artiste ayant peint des toiles fascinantes, impressionnantes et dérangeantes. Je comprends aisément le fait que Christophe Vasse ressente l’envie de mettre en avant ce peintre à travers son thriller fantastique. Adeptes du genre, vous devriez apprécier cette aventure où se mélangent course contre la montre, enquête, voyages aux quatre coins du globe, surnaturel, démonologie, sciences occultes, apocalypse et complots. On a là un one-shot assez réussi dont l’ambiance m’a rappelé « Da Vinci Code » de Dan Brown. Merci encore à mon amie Mikasa pour ce cadeau dédicacé !

couv30274204L’ouvrage a pour atout de posséder un très bon rythme : l’action s’enchaîne, il y a du suspense, des têtes tombent et le mystère est constant. C’est même parfois difficile à suivre. Même si on sait que tôt ou tard l’héroïne affrontera une terrible entité, on nage totalement en eaux troubles. La narration va donner la parole à plusieurs personnages : Rebecca (la belle et fougueuse cartomancienne qui va enquêter), Peter (son ami), Otto (le commanditaire et propriétaire du tableau de Bosch), Sheng (un scientifique) et Craig (un prisonnier en fuite). Je reconnais avoir eu un peu de mal avec ces deux derniers personnages. Je trouvais leur personnalité inexploitée et ne comprenais pas leur rôle exact, même après trois cent pages. Je l’ai compris tardivement. De ce fait, j’ai eu un peu de mal à apprécier ma lecture lorsque les chapitres les mettaient en scène. De plus, j’avais du mal avec ces changements de points de vue répétés et nombreux au sein d’un même chapitre. Comme j’ai parfois lu cet ouvrage avant de dormir (j’étais donc fatiguée), cela me demandait une certaine gymnastique. Or, ce n’était pas toujours évident.

Rebecca est une protagoniste intéressante, avec beaucoup de tempérament, un don puissant et un passé trouble. Même si je ne me suis pas forcément attachée à elle, car il me manquait quelque chose (hélas, je ne saurais dire quoi), j’ai apprécié la façon dont l’auteur a utilisé ses talents. De plus, son don pour l’occulte et la cartomancie change des polars habituels avec un membre des forces de l’ordre en guise de héros. Durant le dernier tiers, Rebecca a formé un duo très sympathique avec Peter. J’ai aimé leur humour ainsi que le lien qu’ils entretiennent. On a là un binôme efficace que l’on suit avec plaisir. Ce tandem fonctionnait bien mieux que Rebecca / Otto. Dommage qu’il arrive assez tard dans l’intrigue !

Malgré les changements de narration perturbants, le scénario un peu téléphoné et le manque d’attache pour certains personnages, j’ai trouvé ce thriller surnaturel bien mené. Christophe Vasse a su proposer un bon cocktail addictif qui séduira certainement les adeptes du genre. De plus, il a réussi à proposer un contenu parfaitement digeste et sans longueur sur l’art de Jérôme Bosch. On sent que l’auteur a fait des recherches. C’est détaillé sans être lassant ou trop pointé. Un bon juste milieu. Enfin, j’imagine sans mal une suite ou encore une adaptation cinématographique… Bref, une découverte distrayante.

.

.

Citations

– On va où, à ce propos ? demanda Peter au bout d’un moment.
– Ben, il est temps que tu poses la question, on est presque arrivés. Wittemer End, je vais voir un certain monsieur Otto Van Helsing, dans un grand manoir lugubre.
Elle prononça ce dernier mot d’une voix qu’elle s’efforça de rendre la plus effrayante possible.
– Van Helsing ? Alors ça, c’est pas mal.
– Tu le connais ? demanda Rebecca.
– Ce Van Helsing-là, non. Mais je connais le Van Helsing qui tue Dracula dans le roman de Bram Stoker. Tu devrais connaître ce genre de choses.
– Les vampires me consultent rarement, rétorqua Rebecca en encaissant la pique. On n’a pas les mêmes horaires.

—————

– Ça ne me dit pas ce qu’il a de curieux, ce monsieur Van Helsing.
– Eh bien, il ne sort pas souvent de chez lui et passe son temps dans sa bibliothèque le nez dans ses bouquins.

—————

– J’ai une bombe lacrymogène à portée de main et je te rappelle que je suis toujours assidûment mes cours de taekwondo.
– Ah oui ? Et à quoi te serviront tes cours de taekwondo quand tu tomberas sur un gars qui fera le double de ton poids ?
– Si je tombais sur un gros costaud comme toi, ce serait beaucoup plus facile : je courrais autour d’une table et j’attendrais qu’il s’essouffle.
– C’est drôle, ça… Il faudrait déjà que tu aies une table sous la main.

—————

Le métier de cartomancienne (car il s’agissait bien d’un métier, nonobstant l’incrédulité qu’elle lisait systématiquement dans les yeux de tous ceux qui lui posaient la question de sa profession) lui apportait toutes les satisfactions qu’elle n’avait pu trouver dans les postes à responsabilité qu’elle avait occupés dans les premières années de sa vie professionnelle.

.

Ma note

♥♥3,5/5

 

 

3 réflexions au sujet de « « La Porte de Bosch » de Christophe Vasse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s