Romances·Romans

« À un pas de dire oui » d’Audrey Sarradin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « À un pas de dire oui »
Auteur : Audrey Sarradin
Genre : Romance / Feel-Good / Roman contemporain

Éditeur : Auto-édition

.

résumé du livre

Ève est une jeune femme rigolote, maladroite et accomplie. À l’aube de son 30e anniversaire, elle fait le bilan des choses passées et voit au loin les événements futurs. Nouveau boulot, bébé, mariage, voilà les projets qu’elle aimerait vivre. Le mariage ? Oh et puis, elle n’en est pas si sûre, finalement. Elle verra bien un jour… Oui, seulement, ce jour c’est aujourd’hui et Ève doute en montant les marches de la mairie. S’ensuit un long chemin jusqu’à son « futur » mari. Au fur et à mesure qu’elle avance, elle pèse le pour et le contre, au travers de flash-backs émus et de souvenirs déçus. Arrivera-t-elle jusqu’à lui ou fera-t-elle demi-tour ? Les petits fours finiront-ils périmés ou dégustés ? Au secours, va-t-elle dire « non » ou « oui » le jour de la Joyeuse Cérémonie ? Eh bien, c’est malin, pour le savoir, il faut lire le bouquin maintenant !

.

Ma critique

Quand j’ai reçu la proposition de découvrir ce roman feel-good repéré sur le site Simplement, j’ai été ravie ! En effet, j’avais été attirée par la jolie couverture et par le résumé qui laissait à penser qu’il s’agirait d’une histoire douce, fraîche, pétillante et romantique ! Or, mon impression n’a pas été erronée : j’ai passé un bon moment de lecture. Merci de nouveau à Audrey Sarradin de m’avoir permis de rencontrer Eve, cette trentenaire maladroite, drôle, gentille et passionnée. J’ai aimé suivre cette héroïne qui, grâce à divers flashs-backs le jour de son mariage, va raconter sa vie. L’idée de se servir d’éléments du présent pour expliquer des choses sur un personnage ou retranscrire un passé commun m’a plu. couv68686008On a par exemple toute l’histoire autour de la sélection de la robe de cérémonie, sur le choix du thème gourmand, sur divers préparatifs, sur l’image du père de famille ou sur des amies, etc. Doucement, on découvre et on tourne les pages de la vie d’Audrey : ses petits bonheurs, ses difficultés, ses rencontres déterminantes, ses relations, ses peines, ses craintes et ses doutes. C’est finalement une narratrice pleine d’humanité (et un peu râleuse) qui va peu à peu prendre vie devant le lecteur.

L’histoire est donc assez courte, puisqu’il ne s’agit que de la cérémonie entre Eve et Ethan, un homme avec qui elle est en couple depuis huit ans. En revanche, les bonds dans le temps sont nombreux et très plaisants à lire ! De plus, ils permettent d’aborder une pluie de sujets inattendus. Deux d’entre eux m’ont touchée, tandis que d’autres m’ont simplement fait sourire ou m’ont laissée de marbre. C’est par exemple le cas du choix de la robe ou l’enterrement de vie de jeune fille. Certes, c’était distrayant à lire et quelques réflexions étaient sympathiques néanmoins, je ne fantasme pas sur le mariage et ses préparatifs. Ces derniers sont compliqués, longs et fastidieux à mettre en place ! Or, Eve semblait chercher LA robe parfaite, dans laquelle elle se sentirait bien et qui refléterait sa personnalité… Ce n’est pas ma tasse de thé ! De ce fait, je n’ai pas eu beaucoup d’émotions à ce moment-là.

En revanche, j’ai eu la boule au ventre dès que l’héroïne a parlé de l’absence de sa mère. Audrey Sarradin a très bien retranscrit l’émoi ressenti face au deuil. L’absence pesante et implacable de cet être cher aux moments importants… On ne peut que ressentir de l’empathie pour la jeune femme. J’ai également trouvé qu’elle avait développé avec justesse et sensibilité les difficultés à fonder une famille. Essais ratés, espoirs, tensions, envie, rêves et réalités, le couple a dû faire face à bien des épreuves. Découvrir ces thèmes m’a plu, d’autant plus qu’ils étaient toujours approfondis avec réalisme, dans un style simple, fluide, entraînante, tendre, drôle et accessible. Avant de plonger entre ces pages, je pensais croiser une histoire à l’eau de rose, à la fois simple, mais distrayante. C’était finalement bien plus que cela ! On a là un joli tandem avec ses failles et ses instants de bonheur, ainsi qu’un entourage sur lequel on peut compter. Il y a aussi une très belle quête de soi… Bref, une jolie surprise à savourer en compagnie d’une boisson chaude (ou fraîche vu le temps du moment) !

.

simplementlogo

log

.

Citations

– Ce bébé, on l’aura. Toi et moi. Il sera aussi maladroit que toi et aussi nul en cuisine que moi. Il nous en fera voir de toutes les couleurs, il pleurera sans que l’on sache pourquoi. Il nous fera des caprices au supermarché du quartier d’à côté, jusqu’à ce qu’on en ait honte et qu’on dise que c’est l’enfant de la voisine. Mais il sera là. Il viendra. Je le sais. Je le sens. Ce n’est pas possible autrement.
Les yeux baignés de larmes, je l’avais regardé et mon cœur avait fait un bond. De bonheur mais aussi de tristesse.
Maman l’aurait adoré.

—————

Et puis, prenant le pain et ayant rendu grâce, il le rompit et le leur donna, en disant : Hé Paulo, t’as pas du camembert ?

—————

Ce combat, c’est le nôtre et il ne doit pas devenir le fardeau des autres, surtout pas de ceux qu’on aime.

—————

Depuis, j’ai le sentiment que ma vie n’est plus la même. Certes, je continue à rire pour des bêtises, à chanter, à jouer de la musique, à danser sur les accords que j’aimais déjà tant… Mais tout est devenu autrement. Tout, absolument tout a désormais ce goût de « pas comme avant ». La vie n’a plus jamais eu les couleurs d’antan et j’ai eu l’impression d’être tout à coup plongée dans un film des années cinquante, en noir et blanc. La vie a perdu de sa saveur, comme si le sel et le poivre avaient été retirés de la vente de tous les magasins du monde entier. La vie a perdu ses nuances, c’est soit tout noir, soit tout blanc. Le cœur a peur, le cœur a mal, le cœur bat pour ne pas faillir.

.

Ma note

♥♥♥♥ 4/5


4 réflexions au sujet de « « À un pas de dire oui » d’Audrey Sarradin »

  1. Une héroïne râleuse, mais humaine, ça me plaît 🙂
    Comme toi, le mariage ne me fait guère rêver, et le choix d’une robe tiendrait pour moi plus de la corvée que du plaisir, mais les thématiques ayant attrait à la vie personnelle et aux failles de l’héroïne semblent, quant à elles, intéressantes et bien amenées.

    Aimé par 1 personne

Répondre à lespagesquitournent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s