BD·Science Fiction·Young adult

« Dies Irae » (Harmony T5) de Mathieu Reynès

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Dies Irae » (Harmony T5)
Auteur : Mathieu Reynès
Genre : Bande dessinée ados-adultes / Comics / Fantastique
Éditeur : Dupuis

.

résumé du livre

Comment Eden et Payne ont-ils pu être kidnappés ? Qui est derrière le plan machiavélique mis en place pour détourner l’attention d’Harmony et de Karl ? Ces derniers vont-ils réussir à retrouver la petite fille avant qu’elle n’aide l’étrange organisation malgré elle ? Car Eden dans ses cauchemars continue de voir le mystérieux dieu déchu, Azhel… ce dernier ne lui laissant aucun répit afin qu’elle l’aide à trouver son tombeau !

.

Ma critique

Nouvelle déception pour ce second cycle ! Je sens que mon intérêt pour cette saga prometteuse va decrescendo… Plusieurs nouveaux éléments sont venus effacer mon enthousiasme. Or, lorsque l’on n’accroche plus qu’aux illustrations, il est malheureusement temps de tirer sa révérence. Ainsi, cette critique sera la dernière sur cette série BD… Dommage !

couv60973020Le problème, comme souvent avec les sagas BD en cours, c’est que je ne me rappelais absolument pas des volets précédents. C’est le hic lorsque les publications sont espacées : on oublie ! Ici, pas de piqûre de rappel : à vous de vous remémorer des événements passés ou de relire le début. N’ayant pas les autres tomes sous le coude, je n’avais d’autre choix que faire fonctionner mes souvenirs qui étaient, hélas, assez flous. Je n’avais en tête que deux protagonistes décédés ainsi que les trois héros. Harold Richards, le grand méchant mis en avant dans « Dies Irae » ne m’évoquait rien et je ne comprenais pas à qui il en voulait : Eden ou Harmony ? Le fait est que le bougre correspond à une pluie de clichés : il est costaud, torturé, revanchard, cruel, manipulateur, mystérieux et puissant. Il tue les hommes de main trop faibles, agit selon ses desseins, rumine son envie de rendre la monnaie de sa pièce, se sert de la gentille Eden en faisant des expériences sur elle, etc. On distinguera à ses côtés le sosie de Kylo Ren, alias Mika, qui ne servira pas à grand chose si ce n’est jouer les ados boudeurs… Quant aux héros, ils n’hésitent pas à clamer des répliques classiques comme, le fait de toquer à la porte lorsqu’ils l’ont fait exploser…

Bien que l’on assiste à un enlèvement, à des recherches mystérieuses et à une grosse invocation, l’ouvrage souffre tout de même d’un manque de rythme. Soit on enchaîne l’action en deux ou trois pages, soit on assiste à un long blabla. Au final, on a l’impression d’avoir un tome bien trop court qui nous coupe en pleine action, ce qui frustre ! Ajoutons à cela le fait que je trouve que Harmony est trop peu mise en avant pour une série portant son nom. (Un peu comme Moriarty que je viens de lire.) Au début du premier cycle, elle était importante, tout en laissant une belle part à ses alliés. Hélas, elle va finalement se révéler être un personnage comme les autres : utile de temps en temps, mais peu approfondi et sans intérêt. C’est regrettable, car j’appréciais assez l’ambiance de cet univers.

.

Citations

– Je crois que notre expédition touche à sa fin, monsieur.
– Au contraire, elle ne fait que commencer.

—————

Je suis ce que tu recherches depuis tant d’années. Je suis la toute-puissance. Je suis ton Dieu. Accepte de te soumettre et je te redonnerai vie. Sois mon serviteur et je t’offrirai le pouvoir.
.

Ma note

2/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s