Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« Radiant » T1 de Tony Valente

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Radiant » T1
Auteur : Tony Valente
Genre : Manga / Littérature ado / Fantasy
Éditeur : Ankama

.

résumé du livre

Seth est un aspirant sorcier de la région des Pompo Hills. Comme tous les sorciers, c’est un « infecté » : un des rares êtres vivants ayant survécu au contact des Némésis, ces créatures tombées du ciel qui contaminent et déciment tous ceux qu’elles touchent. Son apparente immunité lui a fait choisir une voie qui lui semblait toute désignée : devenir Chasseur et combattre les Némésis. Mais plus que ça, Seth souhaite s’engager dans une quête qui dépasse la simple chasse aux monstres… Entouré d’une faction de sorciers, il parcourt le monde à la recherche du Radiant, le berceau présumé des Némésis, sous l’œil terrible de l’Inquisition…

.

Ma critique

couv44693979Chouette surprise avec Radiant que j’ai découvert avec les 48H BD. Cette saga française n’a rien à envier aux séries japonaises, car on retrouve des ingrédients promettant la réussite : humour, combats, magie, personnages hauts en couleurs, etc. J’ai apprécié ce premier opus frais, dynamique et drôle. De plus, les illustrations sont très réussies ! Tony Valente a un bon coup de crayon et parvient bien à reprendre les codes du genre. On trouve un juste milieu entre personnages expressifs, décors parfois travaillés d’autres fois non, chibis, perspectives impressionnantes, … C’est un style qui passe bien ! En outre, j’ai trouvé certains chara-design originaux, notamment celui d’Alma, la mentor du héros. Cheveux en brosse, bras en moins, piercing et yeux cernés de khôl, air sévère, Alma m’a impressionnée dès son apparition. Son tempérament impulsif, râleur, sage et protecteur n’a pas mis longtemps avant de me séduire. En outre, j’ai trouvé qu’elle faisait un bon duo avec Seth. Dommage que ce dernier décide de partir à l’aventure en solo. J’espère qu’on aura l’occasion de la revoir, même si j’en doute. De son côté, Seth est un héros classique, mais sympathique. Dans la lignée de Naruto, l’adolescent est du genre tout feu tout flamme : naïf, il fonce tête baissée, utilise ses poings, se montre insouciant et se met parfois dans des galères incroyables. Seth est aussi quelqu’un de loyal, déterminé, combattif, drôle et honnête.

L’univers est intéressant. J’ai été intriguée par les Némésis, des monstres surgissant de nulle part. On ignore encore leurs origines cependant, je suppose que ce sera développé plus tard. Le premier Némésis que l’on croise m’a rappelé les esprits de la forêt (Princesse Monoké) ou le Sans-visage (Le voyage de Chihiro) en plus titanesque. On sent que l’auteur a plusieurs influences que ce soit des mangas (Dragon Ball, One Piece, Rave, Fairy Tail, etc.), de BD ou de jeux vidéo (Monsieur Boobrie fait très Mog de Final Fantasy !). Le monde semble bien structuré et prometteur, notamment avec son idée de sorciers, des personnes infectées qui se battent contre les monstres. Comme Geralt, le sorceleur, les sorciers sont craints, mais utiles, car ils disposent de pouvoirs incommensurables et d’artefacts utiles pour protéger la populace. Une fois encore, on en sait peu, mais ce premier tome pose bien les bases et promet du bon pour la suite ! Je suis donc curieuse de découvrir davantage ces sorciers, les inquisiteurs (police) et les Némésis.

L’humour est omniprésent que ce soit avec des répliques savoureuses, des vannes, des situations loufoques ou des dessins amusants. Je pense qu’il y a un peu de tout : les lecteurs devraient y trouver leur compte. Certes, c’est parfois un peu excessif, mais cela ne me dérange pas spécialement. (Peut-être changerais-je de discours si j’enchaînais les volumes !) Bref, un shonen qui ne sort pas des sentiers battus, mais qui est très agréable. Si mes lecteurs réclament la suite de ce manfra, je la lirai avec grand plaisir.

.

Citations

– C’est fini, Seth… Tu ne poses plus les pieds sur un îlot habité.
– Pas avant combien de temps ?
– Pas avant que tu sois mort !!

—————

– Ce sauvageon a brutalisé nos bêtes !
– Et il a mis notre troupeau en fuite !!
– Ouille ! Rgnhhh !!!
– Seth, dis-moi que c’est pas vrai !
– Que c’est pas vrai…

—————

Tes bonnes intentions ne suffisent pas à faire de toi un chic type.

—————

– Moi, j’ai des fleurs qui poussent n’importe où. Regardez, en ce moment j’en ai une sur le bout du g…
[BLARF]
– Il parlait de son genou, boss ! 

.

Ma note

4/5

 

4 réflexions au sujet de « « Radiant » T1 de Tony Valente »

  1. C’est le seul manga que je n’ai pas pris car après feuilletage, j’ai eu peur d’illustrations trop chargées et petites pour la grande myope que je suis. Après lecture de ton avis, j’aurais peut-être dû laisser sa chance au mangaka car il est vrai qu’un feuilletage rapide ne permet pas forcément de se préfigurer d’un univers qui a l’air complet et intéressant…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s