Fantastique/Fantasy·Horreur·Romans policiers / Thriller

« Hypnose » de Peter James

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Hypnose »
Auteur : Peter James
Genre : Thriller psychologique / Fantastique / Horreur
Éditeur : Bragelonne

.

résumé du livre

Lorsque Charley voit la maison de ses rêves pour la première fois, c’est comme si elle l’avait toujours connue, qu’elle y avait déjà habité. Et lorsqu’elle y emménage avec son mari Tom, son impression se transforme en véritable certitude. De sinistres souvenirs d’une vie antérieure la hantent. Ils sont si terrifiants et si violents que Charley décide d’entamer des séances d’hypnose. Malheur à celui qui s’aventure dans le passé…

.

Ma critique

Première immersion dans la plume de Peter James, un auteur pourtant reconnu pour sa quarantaine d’ouvrages souvent policiers. J’avoue que sa plume était très prenante, maîtrisée et immersive. Très vite, l’écrivain anglais a su m’embarquer dans son huis-clos campagnard où vont évoluer Charley et son mari Tom. Le point de vue narratif tournera principalement autour de la jeune femme, car c’est elle le sujet principal, la clef de tout le mystère. En effet, alors que le couple décide d’acheter une vieille maison à rénover, l’héroïne va avoir l’impression d’avoir déjà mis les pieds dans cet endroit. Elle se souvient de certaines pièces qui n’existent plus. À cette impression d’être déjà venue s’ajoute celle de connaître certains habitants du village. Petit à petit, les choses empirent lorsqu’elle décide de suivre une thérapie basée sur l’hypnose que l’on nomme la « régression hypnotique ». J’avoue que je ne connaissais pas du tout ce processus psychothérapeutique qui a pour but d’accéder aux souvenirs, aux pensées enfouies, aux sentiments éprouvés durant l’enfance et, ici, aux vies antérieures. Bien qu’intéressée, j’ai eu du mal à y croire, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’idée en fiction. Grâce à ces sessions psychiques, Charley va commencer par se poser des questions sur son nouveau lieu de résidence, sur sa réelle identité et sur son incapacité à fonder une famille. C’est à ce moment-là que je n’ai plus réussi à décrocher ! L’atmosphère était vraiment pesante, angoissante et intrigante !

Comme souvent dans le genre thriller surnaturel, la narratrice va rapidement se retrouver seule, avec une multitude de questions et des événements inexpliqués. L’auteur respecte bien les codes et n’hésite pas à agrémenter son récit d’indices suspects ou de rebondissements paranormaux. Il parvient également à bien gérer le rythme et va faire évoluer les choses de façon crescendo. Charley est une jeune femme pour laquelle j’ai ressenti de l’empathie. Tout d’abord, elle m’a touchée dans son rôle de femme au foyer essayant de fonder une famille. Après de nombreux essais infructueux pour tenter de concevoir, elle a décidé de tester plusieurs techniques comme acuponcture, la vie saine, la FIV ou encore les fameuses séances de régression hypnotique afin de comprendre si le blocage ne vient pas d’elle. Or, son époux m’a rapidement paru distant, fatigué, secret et habitué à son quotidien à Londres. On sentait que l’absence de Tom pesait sur elle. Pour s’occuper, Charley n’a rien trouvé de mieux que suivre son instinct et chercher des réponses sur son passé. Un acte compréhensible, car les journées devaient être longues, surtout dans une grande maison isolée, loin de tout… Charley m’a souvent paru assez lisse et larmoyante, car elle se contentait de vivre au jour le jour. Puis, au fil des chapitres, j’ai apprécié son évolution ainsi que les éléments qu’elle découvrait.

Pourtant pas spécialement nombreux, les personnages secondaires sont peu développés. C’est regrettable, car j’aurais vraiment souhaité en savoir plus sur eux. C’est notamment le cas de la mère adoptive de Charley, son amie Laura, le savant voisin Hugh, l’étrange et vieille voisine Rose ou encore les spécialistes de l’hypnose que la jeune femme va fréquenter. J’aurais désiré qu’on les exploite davantage, que l’on explore leur personnalité ou que l’on place la narration de leur côté au moins une fois. Car, à y réfléchir, j’ai eu l’impression qu’ils étaient assez creux et qu’ils se contentaient de jouer leur rôle. C’est dommage ! Il en va de même pour Tom, finalement très caricatural et répondant à l’archétype du mari lâche, fuyant ses problèmes et laissant sa compagne se débrouiller malgré la panique ou les faits inexpliqués.

Malgré l’entourage creux de la demoiselle, cet ouvrage m’a plu. J’ai apprécié le fait que l’on balaye plein de sujets que je ne maîtrise pas ou que je ne connais pas comme les thérapies parallèles/peu conventionnelles, la cryptomnésie, la vie antérieure, la réincarnation et l’épigénétique. Cet ensemble se mélange à merveille avec la psychologie et le paranormal. Certes, je regrette la fin assez rapide toutefois, j’ai aimé ce one-shot addictif, intriguant et oppressant. Ce n’est pas aussi bon que du King, mais cela promet un moment divertissant.

.

logo_bragelonne_newai

.

.

Citations

Je deviens folle. J’ai fait tout ça en dormant. Je suis complètement dingue. Je déterre des médaillons dans mon sommeil. J’ai tué un chien dans une vie antérieure. J’essaie de me pendre. Peut-être que je suis morte, d’ailleurs. Peut-être que je suis un fantôme. On peut donc agir sous l’influence d’un fantôme ? C’est possible. Il y a des cas répertoriés.

—————

Elle sentit une profonde tristesse l’envahir pour cette femme frêle qui avait pris soin d’elle pendant toutes ces années sans ménager ses efforts et se voyait récompensée par la maladie d’Alzheimer.

—————

La vie semblait triste, limitée et vaine quand tout ce que possédait une personne pouvait tenir dans une valise, une malle ou une caisse. Quand on pouvait ranger ainsi toute une existence.

—————

Charley se livra à sa marche rituelle d’approbation, tournant autour de la cliente comme un Indien autour d’un totem.

.

.

Ma note

4/5

8 réflexions au sujet de « « Hypnose » de Peter James »

  1. Si tu dis hypnose (une discipline qui me fascine) et Peter James dont j’aime beaucoup le style, je dis oui tout de suite ou, plus vraisemblablement, quand ma PAl aura un peu baissé. Malgré l’entourage creux, il a l’air terriblement captivant ce thriller et semble offrir un joli tour d’horizon de disciplines plus ou moins connues et établies…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s