Horreur·Romans policiers / Thriller·Science Fiction

« L’anomalie » de Michael Rutger

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’anomalie »
Auteur : Michael Rutger
Genre : Thriller / Aventure / Horreur / Science-Fiction
Éditeur : Bragelonne

.

résumé du livre

Certains secrets devraient rester enfouis. Archéologue au style anticonformiste, Nolan Moore publie sur sa chaîne YouTube une série de documentaires trépidants critiqués par les « vrais experts »… mais au public conquis. Prochaine mission : Nolan et son équipe décident de se lancer sur les traces d’un explorateur qui, en 1909, aurait découvert une mystérieuse grotte dans la paroi du Grand Canyon. Mais lorsque la grotte commence à livrer ses secrets les plus terrifiants, l’aventure se change en une opération de survie : le groupe se retrouve piégé dans l’obscurité, sans eau ni nourriture, tandis que les tunnels, l’eau et la roche elle-même semblent se liguer contre lui. Un par un, les membres de l’expédition disparaissent alors que d’étranges créatures les guettent dans l’obscurité… Que se passe-t-il réellement dans ces profondeurs sans fin, qui recèlent peut-être le sombre secret de nos origines ? Et pourquoi leurs derniers visiteurs ont-ils cherché à en condamner définitivement l’accès ?

.

Ma critique

Certains secrets devraient rester enfouis… toutefois, il est peut-être temps d’écouter une légende ? Celle de Nolan, un youtubeur archéologue passionné de mythes que la plupart des gens rejette, qui va partir avec son équipe dans le Grand Canyon… Cet individu anticonformiste, assez grande-gueule, imbu de lui-même, mais malin, loyal, déterminé et observateur, va vivre mille et un périls en faisant une découverte incroyable !  Une révélation pour laquelle nous, simples mortels, ne sommes pas prêts… Cependant, peut-être laisserez-vous la curiosité vous guider ? C’est justement cette envie d’en savoir plus qui m’a poussée à tourner les pages de « L’Anomalie » et à plonger dans l’Aventure…

Malgré le fait que j’ai globalement apprécié ma lecture, j’ai eu énormément de mal à rentrer dans le récit. Le début est vraiment très très long à démarrer ! Ainsi, j’ai eu beaucoup de difficultés à m’habituer au groupe de Nolan. Sept individus à découvrir dès le départ, sans oublier les personnages secondaires peu utiles mais tout de même présents, cela faisait trop pour moi. Il m’a fallu un certain temps avant de voir qui était important et quel rôle chacun allait jouer dans ce périple. Par ailleurs, je dois reconnaître que la narration ne m’a pas aidée : j’avais des difficultés avec le tempérament nombriliste, familier et pédant du narrateur ainsi qu’avec sa façon de s’adresser directement au lecteur. De plus, l’action et le suspense ont réellement commencé à s’installer quand l’équipe de tournage s’est rendue dans une caverne inconnue… Et pour cela, il faudra tout de même patienter entre 150 et 200 pages ! Les longs chapitres du début servent surtout à découvrir Nolan, à comprendre son émission assez controversée dans le monde et à voir tous les protagonistes (auxquels je n’arrivais pas à m’attacher) tisser des liens. Je pense que l’auteur aurait pu aller à l’essentiel un peu plus vite, car le premier tiers est vraiment longuet !

Une fois que les héros sont piégés à l’intérieur de la caverne, je n’ai plus réussi à décrocher ! J’ai adoré cette ambiance angoissante et addictive. Chaque découverte est fascinante, intrigante, étrange et fera aura un effet boule de neige sur le scénario. Je ne pensais pas que Michael Rutger irait aussi loin ! Ce fut une bonne surprise. Plus l’intrigue partait sur du fantastique, des scènes macabres et des choses inexpliquées, plus j’appréciais ! Autre point sympathique : les photographies ou les extraits de journaux. Certes, j’aurais espéré que les documents soient plus lisibles ou qu’ils aient un peu plus rapport avec l’intrigue cependant, c’était clairement une valeur ajoutée. Je pense que c’est typiquement le type d’ouvrage que l’on peut adapter sur petit ou grand écran. Un huis-clos sinistre, du mystère, des légendes méconnues, des trahisons, des protagonistes qui meurent au compte-goutte, de la science-fiction originale, etc. C’est tout à fait le genre de film d’horreur que j’aime regarder de temps en temps avec mon conjoint. Certes, le déroulé du scénario et son dénouement sont assez classiques (on sait qui va survivre, trahir ou mourir) cependant, les secrets révélés m’ont étonnée. Je suis ravie d’avoir passé outre le début pénible et mon manque d’attachement aux personnages, car j’ai découvert un page-turner efficace qui m’a tenue en haleine. Si adaptation il y a un jour, je serai curieuse de la visionner !

.

logo_bragelonne_newai

.

.

Citations

Il y a une chose qui me plaît dans mon soi-disant métier, c’est qu’il me donne l’occasion de faire des choses que je ne ferais pas d’ordinaire. La plupart des écrivains (et des ex-écrivains) sont de gros flemmards, du moins physiquement parlant. Oh, il y a bien des exceptions, comme Hemingway par exemple, qui sortait de chez lui pour canarder des trucs ou se prendre pour un macho le temps d’une partie de pêche au gros, mais je parie que, même lui, il était bien plus heureux à jouer les piliers de bar, ou sous son porche à communier avec ses chats sous la forme de courtes phrases affirmatives.
.

—————
.
Elle me regardait, les lèvres pincées. C’est drôle, à force de fréquenter les gens, on ne les voit plus. On leur assigne un rôle, et on ne les considère plus qu’à travers ce prisme.
.
—————
.
Des fois, on prend la mouche pour rien, on interprète tout de travers et on laisse une rayure indélébile sur la carrosserie. Ces rayures, c’est ce qui nous définit avant toute chose.
.

—————
.
Quand on est à la recherche de la vérité, le résultat importe peu. Tout ce qui compte, c’est de ne pas renoncer à la quête.

.

Ma note

3,5/5

9 réflexions au sujet de « « L’anomalie » de Michael Rutger »

  1. Dès la première description que tu fais du personnage principal, je me dis que j’aurais du mal à accrocher avec lui. Et je déteste quand les personnage ou narrateurs s’adressent directement aux lecteurs, ça me fait tiquer à chaque fois !
    Après, j’adore la découverte de mythes et de légendes, et l’aventure a l’air intéressante.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais je suis tellement d’accord ! Moi aussi cela me fait tiquer. Alors si en plus le narrateur crâne, cela me rend folle ! xD Heureusement, il a moins été inclusif dans les deux autres tiers (ou alors je m’y étais habituée ?). Bref, c’est mieux passé.
      Oui, une fois l’aventure lancée, c’était haletant et intéressant !

      Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup le côté sombre et mystérieux de la couverture qui donne autant envie de partir à l’aventure que de se cacher sous sa couette 🙂
    Si le côté pédant du narrateur risque de me donner des envies de meurtre et qu’il semble falloir s’accrocher au début, l’ambiance que tu dépeins est très très tentante !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s