Fantastique/Fantasy·Young adult

« La cité des chimères » T1 de Vania Prates

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La cité des chimères » T1 
Auteur : Vania Prates
Genre : Fantastique / Young adult
Éditeur : Snag

.

résumé du livre

Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.
Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté « Confrérie des Sans-loi ».

.

Ma critique

Cet ouvrage finaliste du PLIB encensé par les critiques m’a fait de plus en plus envie, si bien que j’ai fini par craquer en plongeant à la rencontre de Céleste et de Calissa. Je n’ai pas été déçue du voyage et je comprends parfaitement les avis positifs sur ce livre, en particulier sur l’univers. Ce dernier est vraiment bien travaillé, riche, intrigant et original ! J’ai savouré chaque information arrivant au compte-goutte et développant ce monde magique et post-apocalyptique. Dans celui-ci, la nature a repris ses droits. Les êtres humains vivent en harmonie avec les animaux et n’ont plus accès à tout ce qui est technologique. Les ordinateurs, les décapsuleurs, les armes à feu et d’autres objets appartenant à notre monde n’existent plus, si ce n’est dans les livres. Or, chaque individu possède un « chi », un pouvoir lui permettant de trouver sa place au sein de la société. On distingue ainsi les Inventeurs, les Gardiens (personnes ayant un lien avec les animaux), les Chiméristes, les Alchimistes ou encore les Immergeants, … Toutes ces castes forment un noyau intéressant que l’on va découvrir progressivement, notamment grâce aux deux intrigues avançant en parallèle.

D’un côté, on a Céleste, une jeune femme rêveuse qui va découvrir son talent caché, puis qui va intégrer Septentria, une cité/château titanesque dont les nombreux couloirs forment un labyrinthe. Il y avait longtemps que je n’avais pas pris autant plaisir à plonger dans un tel bâtiment fictif ! Sa description enchanteresse et mystérieuse m’a rappelé le plaisir que j’avais eu en lisant les premiers chapitres dédiés à Poudlard (Harry Potter) ! Les salles communes, les pièces spéciales, les différentes guildes rassemblées dans l’édifice, mais vivant séparées, le personnel qui éveille notre curiosité, les runes cachées, etc. J’ai tout adoré ! Suivre Céleste a été un immense plaisir, en particulier lorsqu’elle a commencé à se rapprocher de Daniel, son colocataire taciturne, peu loquace, sarcastique, attachant et malin. Ensemble, ils vont faire le tour de Septentria et vont approfondir le Chi de l’héroïne. Pour moi, ce fut un récit d’apprentissage palpitant qui m’a tenue en haleine tout du long !

En parallèle, on va suivre les aventures de Calissa, une belle contrebandière appartenant à la Confrérie des sans lois. C’est une survivante au passé torturé, mais qui a une personnalité forte, juste, rebelle, débrouillarde, courageuse et avec des principes. Avec l’aide de ses compagnons (j’ai bien accroché à Alexian et à Leire), elle va pénétrer dans Septentria, espérant ainsi obtenir des réponses au sujet d’un complot de grande envergure… L’ambiance est bien différente de celle de Céleste, puisque l’on touche à tout ce qui est contrebande, infiltration, espionnage, politique et enquête.

Bien que j’apprécie les deux intrigues, j’avoue avoir préféré les péripéties de Céleste. Son caractère un peu plus juvénile, naïf, émotif, observateur et déterminé me plaisait davantage que sa comparse Chimériste. J’appréciais également son bracelet d’humeur (une invention percevant et commentant son ressenti ou ses besoins vitaux) à la forte personnalité et à l’humour aussi cynique que décapant. Ses piques inattendues ne manquaient pas de m’arracher des sourires ! De plus, la magie de Céleste liée à la littérature m’évoquait une passion commune : celle de la Lecture… L’histoire de l’Immergeante permettait aussi de toucher à des thématiques importantes comme la solitude, l’entraide, le pouvoir, l’ambition, la censure et le droit.

La plume de l’auteure est très agréable, fluide, poétique, enchanteresse et humoristique. Pour ma part, je n’ai pas souffert du rythme toutefois, cela a été le cas de certains lecteurs qui ont jugé une partie du récit comme un peu lente. Certes, l’action et le suspense ont mis du temps à arriver néanmoins, cela a permis de bien comprendre l’univers fantastique et post-apocalyptique, tout en approfondissant les personnages secondaires et principaux. Cela n’a donc pas été inutile. Quoi qu’il en soit, je serais curieuse d’« immerger » dans la suite de « La cité des chimères » lorsqu’elle sortira !

.

logo-plib

.

Citations

J’ai toujours cru que nous devions garder pour nous certaines choses, non par égoïsme, au contraire. Par solidarité . Parce que c’est notre devoir, notre fardeau: on porte la vérité sur nos épaules. L’information peut parfois apporter la peur et l’angoisse. Et les gens peuvent devenir fou à cause de la peur.
.
—————
.
Dans le cœur du sincère, pas de place pour la pensée amère
.

—————
.
Ton chi est d’être une immergeante, ton rôle dans la vie est donc de lire, de comprendre et de raconter.
.
—————
.
La curiosité mène aux ennuis, intervint soudain son bracelet, mais ce sera toujours plus intéressant que ta vie.

.

Ma note

4,5/5

16 réflexions au sujet de « « La cité des chimères » T1 de Vania Prates »

  1. Oh, tu me mets l’eau à la bouche 😀 ! Ce titre attend bien sagement dans ma PAL ; lorsque j’ai appris qu’une suite était prévue, j’ai préféré le mettre de côté (trop de sagas en cours :p). Néanmoins, tu me donnes l’envie de m’y plonger, car j’adore les univers fouillés !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré cette lecture !! Je me suis aussi sentie comme dans HP, enveloppée d’une tranquille douceur (même si après, elle disparait bien vite dans Harry Potter…), c’était agréable. Je ne trouve aucun reproche à faire, les personnages sont tops, l’univers incroyable, j’ai hâte de lire la suite !!! (Et j’adore ta dernière phrase aha, jolie jeu de mots ihi)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s