Littérature jeunesse

« Les animaux ne sont pas obligés » de Mathias de Breyne et Charles Dutertre

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les animaux ne sont pas obligés »
Auteurs : Mathias de Breyne et Charles Dutertre
Genre : Album jeunesse
Éditeur : Magnard jeunesse

.

résumé du livre

Certains animaux ont de la chance, ils peuvent éviter tout ce que les enfants détestent le plus au monde ! Le bel album qui s’amuse avec les règles, les codes des bonnes manières et les manies des adultes !

.

Ma critique

Quel plaisir j’ai eu lorsque les éditions Magnard m’ont proposé la lecture de cet album familial et loufoque ! Il me tardait de le recevoir et de le montrer à ma panda rousse qui, bien que petite, adore toujours quand on lui lit des histoires. D’ailleurs, en découvrant les premières pages, sa réaction a été adorable : elle a ri en voyant tous les animaux. Les illustrations pleines de peps y sont pour beaucoup : c’est vif, il y a de la couleur partout, les animaux sont aisément identifiables et les bouilles de certaines personnages sont géniales ! Pour ma part, j’avoue avoir été sous le charme de la moue boudeuse et blasée du petit garçon. J’ai également souri avec le faciès rigolo ou décoiffé de certaines bestioles (mention spéciale pour celui qui va chez le coiffeur ou encore le cheval avec ses permanentes).

La force de ce livre est clairement l’humour : il y en a dans les illustrations, mais aussi dans le texte. En effet, Mathias de Breyne n’hésite pas à faire des jeux de mots (monter sur ses grands chevaux, avaler des couleuvres, etc.) ou à proposer des animaux ne pouvant pas se retrouver dans les situations décrites (ex : le poisson devant prendre un bain ou le serpent devant se chausser). Le résultat est atypique, décalé et cocasse. Nul doute que petits et grands lecteurs auront quelques sourires ou éclats de rire en tournant les pages ! En plus d’amuser son lectorat, l’ouvrage retrace le quotidien, les taches et les rituels de l’enfant (propreté, respect, bonnes manières à l’école, travail, repas équilibrés, …). Le jeune lecteur peut ainsi faire le parallèle entre ses journées et celle du petit garçon enviant les animaux.

J’ai apprécié cet album jeunesse qui conviendra plutôt aux enfants de 3 ou 4 ans… Mais qui peut déjà plaire aux plus petits, grâce aux illustrations colorées et aux immenses pages (une trentaine de centimètres !). En ce qui me concerne, j’ai passé un sympathique moment mère/fille. On feuillettera de nouveau ce livre à l’occasion, mais je pense surtout que je le lui relirai quand elle sera plus grande et lorsqu’elle sera capable de comprendre l’absurdité et l’humour de certaines planches.

.

.

logo.

Citations

Les girafes ne sont pas obligées de lever la tête pour parler aux adultes.
.

—————
.
Les zèbres ne sont pas obligés de porter des marinières.
.
—————
.
Les crocodiles ne sont pas obligés d’aller chez le dentiste.

.

Ma note

4/5

4 réflexions au sujet de « « Les animaux ne sont pas obligés » de Mathias de Breyne et Charles Dutertre »

  1. Je ne pense pas connaître la maison d’édition dans le registre des albums, mais elle a l’air d’avoir frappé fort avec un album plein d’humour et de mordant. Comme toi, j’aime beaucoup le côté blasé du jeune héros sur la couverture 🙂
    Quant à la réaction de mini panda, ça a dû être trop chou à observer ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s