Romances

« L’été est à nous » de Caro M. Leene

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’été est à nous »
Auteur : Caro M. Leene
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Harper Collins

.

résumé du livre

Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort.

.

Ma critique

Après avoir dévoré toutes ses comédies romantiques de Noël, je continue de découvrir les écrits de Caro M. Leene. « L’été est à nous » me faisait de l’œil avec sa couverture pétillante. J’imaginais un scénario léger, plein d’humour et de peps, avec un amour de jeunesse qui se retrouve et qui décide de revivre pleinement sa relation malgré les années qui ont filé. Hélas, mes attentes n’ont pas été satisfaites. On n’est pas du tout sur de l’humour ou de la légèreté : les tensions sont nombreuses, les personnages sont tiraillés par leurs émotions et souffrent. C’est un ballet incessant où le binôme se cherche et se repousse. Cette histoire d’amour est déchirante, remplie de passion, de tentation, de regret et de colère. Les sentiments de tous les protagonistes seront mis à rude épreuve. Or, même si le ton n’était pas celui que je recherchais, j’ai quand même apprécié ce que j’ai lu. Le récit était distrayant et sensible.

couv31320433La narration à deux voix permet au lecteur de faire la connaissance de Maxime, un jeune homme franc, romantique, observateur et respectueux, ainsi que de Cassandre, une demoiselle indépendante, passionnée et spontanée. Tous deux se sont connus un été, lors d’un travail saisonnier. En pleine idylle, le tandem a eu conscience que leurs études allaient les séparer. Alors, il a été convenu qu’il y aurait des retrouvailles tous les ans, à une date bien précise et dans une ville européenne de leur choix. Hélas, les choses ne se sont pas passées comme prévu et chacun a poursuivi sa vie de son côté. Pour mieux comprendre l’état d’esprit des deux héros au moment de la séparation et au présent, l’auteure n’hésite pas à utiliser les flash-back. Au début, je reconnais que j’aimais l’idée, car cela permettait de voir tout le chemin traversé ainsi que l’évolution du caractère des deux anciens compagnons. Puis, après quatre retours dans le passé, cela m’avait un peu déplu : j’avais la sensation que l’on avançait peu et que l’on répétait les choses, notamment avec les rendez-vous manqués. Le couple a mis un peu trop de temps avant de se revoir… Cela dit, je n’ai pas été déçue ! Ce moment fut intense et dramatique !

Les personnages sont clairement les points forts du récit. Hormis Sarah, la fiancée de Maxime que j’ai trouvée clichée (la fille de riche amoureuse qui ne sortira jamais de son rôle), j’ai adoré tous les personnages. Neil, le petit-ami de Cassandre, est tout simplement adorable, drôle, patient et compréhensif. Je comprends que l’héroïne soit tiraillée dans ses sentiments : Neil et Maxime sont différents, mais pleins de qualités ! Suze, l’amie de Neil et de Cassandre m’a également agréablement surprise : elle sait mettre de l’eau dans son vin et sait montrer son amitié au couple, même quand il y a de l’eau dans le gaz. Elle cherche juste leur bonheur mutuel et ne dévalorisera jamais l’un des deux. De plus, tous les protagonistes sont suffisamment développés et nuancés pour paraître crédibles. Ils m’ont semblé très humains avec toutes leurs failles…

Bien que prévisible, le scénario est fluide. La plume agréable de l’auteure me charme toujours autant. On désire savoir ce qu’il va advenir des différents couples et comment chaque étape se déroulera. Comme il s’agit d’une romance, on se demande également quand le tandem cédera à la tentation et quelles en seront les répercutions… Globalement, le résultat est plaisant. Bien sûr, il y a des répétitions en raison des doutes de chacun toutefois, cela s’enchaîne relativement bien. Pour un premier roman, Caro M. Leene a eu de belles idées et a su proposer des protagonistes entiers. Ce ne sera pas mon titre favori de son cru, car j’ai une nette préférence pour ses comédies romantiques cependant, j’ai passé un bon moment. Je le recommande à ceux qui cherchent un récit plus mature ou dramatique mettant en avant un premier amour déchirant.

.

Citations

Moi j’ai toujours tenu mes promesses. 
.
—————
.
Ce baiser est un aller simple vers les emmerdes.  
.

—————
.
Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur. 

.

Ma note

3,5/5

8 réflexions au sujet de « « L’été est à nous » de Caro M. Leene »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s