Littérature jeunesse

« En mode détente » (La Street T3) de Cécile Alix et Dimitri Zegboro

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « En mode détente » (La Street T3)
Auteurs : Cécile Alix et Dimitri Zegboro
Genre : Roman jeunesse
Éditeur : Magnard jeunesse

.

résumé du livre

La suite des aventures de vos trois héros préférés ! Tout va pour le mieux dans la street : le trio inaugure officiellement « La Planque », le nouveau centre de street art et de sport urbain, sponsorisé par le célèbre rappeur RCK. Entre la glisse et le collège, ils n’ont pas le temps de s’ennuyer ! Et tout irait pour le mieux si Clarisse, la peste de l’école, ne s’était pas mis à les harceler pour rencontrer RCK. Quand ce dernier leur propose de les accompagner dans sa tournée en Ardèche, c’est la libération ! Loin de la street, Carl, Orel et miel vont prendre l’air… en mode détente !

.

Ma critique

La Street une série qui a bien circulé sur les réseaux sociaux. Je voyais souvent des avis positifs, que ce soit de parents ou de jeunes lecteurs. Même si je n’avais pas lu les deux opus précédents, j’étais curieuse de découvrir cette saga mettant en avant le handicap, l’amitié, la passion, l’art et le sport de glisse (roller, skate, handisport, etc.). Le roman fut plutôt distrayant. Il y a énormément de dessins, les pages sont aérées et on met souvent en valeur certaines phrases ou des mots avec une police différente. La mise en page m’a rappelé d’autres séries qui fonctionnent bien auprès du jeune lectorat : « Réservé aux gars » (Défense d’entrer T1) de Caroline Héroux, « Journal d’un dégonflé » de Jeff Kinney ou encore « Tom Gates » de Liz Pichon. Je pense que les aventures de Carl, Miel et Orel a ou aura autant de succès.

Ce troisième volume se lit rapidement et ne comporte pas de longueur. De plus, il est compréhensible, même en n’ayant pas lu le reste. Cela dit, je pense que c’est quand même préférable car, si j’ai trouvé le trio assez sympathique, je n’ai pas eu forcément d’attache pour eux… Ce qui aurait certainement été le cas si j’avais commencé par le début. En tout cas, cela ne m’a pas empêchée de prendre plaisir à suivre ces trois amis se faire interviewer par la télévision et inaugurer « La planque », un nouvel espace de steet art et de glisse. On sent beaucoup de complicité entre eux : ils rient tout le temps, partagent toutes leurs journées ensemble et réagissent souvent de la même manière. Leur mascotte, un petit mouton noir, est à la fois originale et très mignonne. On notera également un entourage atypique comme la grand-mère excentrique et encore jeune dans sa tête ou encore RCK, un gentil rappeur qui va prendre les jeunes sous son aile. L’intrigue concernera d’ailleurs ce dernier ainsi que Clarisse, une fille dans la même école que le trio. Celle-ci m’a d’abord parue très stéréotypée, car elle est l’archétype de la pimbêche populaire, précieuse, superficielle et imbue d’elle-même qui se moque des héros. Or, Carl, Miel et Orel ne sont pas vraiment tendres avec elle. Je suppose qu’il s’agit d’un personnage récurrent qui leur pourrit la vie cependant, elle m’a parfois fait de la peine… Je sentais qu’elle avait un secret et qu’elle portait une pression sur les épaules. Ainsi, constater que les auteurs ont davantage nuancé sa personnalité m’a fait plaisir, car il est rare que l’on s’attarde sur des antagonistes. De plus, cela permet aux lecteurs de comprendre qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’il faut faire preuve de tolérance.

Bien que court, ce roman va permettre de passer un bon moment de divertissement. L’humour et les belles valeurs sont au rendez-vous. De plus, le scénario balaye un large panel de sujets : amitié, passion, art de rue, sport, célébrité, musique, tolérance, handicap, famille, féminisme, … L’ensemble est plaisant ! Néanmoins, je pas accroché à tout comme avec le vocabulaire employé (ex : d’jeuns, grave, wesh, etc.). Bien que certains mots sont souvent utilisés (ex : kiffer, ça soûle, flipper, …), je ne sais pas du tout si tous les élèves de CM2/début collège emploient des « wesh » à outrance… Mais c’est peut-être le cas. Étant jeune maman, j’avoue ne pas trop avoir de points de repères etes collégiens que je côtoie ne me parlent pas avec ces termes (cependant, cela ne veut pas dire qu’ils le feront avec leurs amis !).

Pour résumer, cet ouvrage est plutôt sympathique. Même si je ne suis pas le public cible, je pense que les lecteurs de 8-12 ans apprécieront cette saga. Sinon, pour la petite histoire, j’ai été ravie de découvrir un document proposant de découvrir l’envers du décor. J’ai ainsi pu en apprendre plus sur la conception de la série ou les origines des personnages. Carl, le narrateur, est apparemment inspiré du dessinateur et de son frère atteint d’autisme. Ce beau clin d’œil est un chouette hommage très touchant ! Merci aux éditions Magnard pour la découverte.

.

logo.

Citations

Tout ce qui est susceptible d’aller mal ira mal.
On appelle ça, « la loi de Murphy ». Franchement, le Murphy en question, il aurait mieux fait d’aller voir ses potes ce jour-là, au lieu de réfléchir à des trucs déprimants. On aurait évité cette malédiction de l’enfer qui empoisonne tout le monde.
.

—————
.
Elle arrive à notre hauteur, son sac rose dans une main, son portable coque paillettes dans l’autre, et sa mèche bien lissée devant l’œil gauche.
– Son animal totem, ça doit être une ponette magique, je murmure.
.
—————
.
Je m’appelle Carl, j’ai 11 ans, et je fais du street fauteuil.
.
—————
.
Avant d’être connus, les gens célèbres ont vécu une vie normale !

.

Ma note

3/5

 

2 réflexions au sujet de « « En mode détente » (La Street T3) de Cécile Alix et Dimitri Zegboro »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s