Littérature jeunesse

« Sasha et les vélos » d’Ariane Pinel et Joël Henry

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Sasha et les vélos »
Auteurs : Ariane Pinel et Joël Henry
Genre : Album jeunesse
Éditeur : Cambourakis

.

résumé du livre

Le vélo de Sasha est extraordinaire : il parle, et en plus il a des amis dans tous les pays : des monocycles, des bicyclettes, des triporteurs, des vélos qui roulent, mais aussi des vélos qui flottent, des vélos qui volent ! Grâce à eux, Sasha embarque pour un trépidant tour du monde, qui lui réserve plein de surprises et de rencontres !

.

Ma critique

sasha-et-les-velosQuel album original et intéressant ! J’ai pris plaisir à découvrir les aventures du petit Sasha, le jeune propriétaire d’un vélo doté d’une personnalité et sachant parler. Leur amitié est si forte qu’un jour, dans un élan de gentillesse, Azar le vélo va offrir une incroyable épopée à son propriétaire. Un voyage enchanteur et ludique ! Ni une, ni deux, voilà l’enfant qui s’élance à la rencontre d’une multitude de moyens de transport ayant pour points communs une roue et des pédales. Le jeune lecteur pourra ainsi monter sur des objets connus du grand public (comme le VTT, le Grand bi, le tandem, le monocycle, etc.), mais aussi des objets plus insolites (comme le vélo à voile, le vélo-sauna et bien d’autres que je vous laisse découvrir !). Durant ce tour du monde, on notera la découverte de vélos originaux propres à certains pays comme le tshukudu ou le rickshaw. L’idée de découvrir une vingtaine de cycles est très sympathique. De quoi éveiller la curiosité des petites et grandes oreilles qui, si elles le veulent, pourront ensuite rechercher plus d’informations dans un documentaire ou sur internet.

L’album a été publié dans un format raisin, ce qui change des albums classiques. Il se distinguera également grâce à ses illustrations simples, mais agréables et fourmillant de détails ! On a l’impression d’être face à un livre jeux comme les « Où est Charlie ? » ou « La famille Oukilé » : dans une double-page représentant une scène (ex : cirque, montagne, lac), on distingue plein de scènes et une pluie de personnages. On peut donc rester de longues minutes à scruter chaque planche. Globalement, on est sur du noir et blanc, avec des éléments mis en avant grâce à des couleurs primaires (rouge, bleu, jaune). L’ensemble est très plaisant à regarder. N’hésitez pas à pédaler à la rencontre de Sacha et d’Azar pour découvrir à votre tour des moyens de transports atypiques et méconnus.

.

.

mosel-lire-2020-2021

.

Citations

Pour son anniversaire, Sasha a eu un vélo. Sasha l’a tout de suite adopté et lui a même donné un nom : Azar. Ensemble ils font des balades merveilleuses.
.

—————
.
Azar est un vélo qui parle. Comme la plupart des vélos pour celles et ceux qui savent les comprendre.
.
—————
.
Il va falloir tout lui raconter, sans bien sûr rien oublier !

.

Ma note

4,5/5

2 réflexions au sujet de « « Sasha et les vélos » d’Ariane Pinel et Joël Henry »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s