Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Le Mystère de Dreamfield » (Tim Pucket T1) de Nicolas Poussard #plib2021

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le Mystère de Dreamfield » (Tim Pucket T1)
Auteur : Nicolas Poussard
Genre : Fantastique / Littérature pour ados
Éditeur : Rebelle
#ISBN9782365388771

.

résumé du livre

Un parc d’attractions où tous vos rêves les plus fous deviennent enfin réalité ? Improbable, mais vrai. Méfiez-vous cependant de l’excentrique Mister Nuts et de ses sombres projets. Son Palais des Glaces. Son Cliniquotel, où vivent orphelins et personnes âgées. Sans oublier l’EDN (l’« Expérience De Normalisation »), censée guérir les adolescents « bizarres » de leurs défauts. Tout comme Tim, un rêveur n’ayant plus foi en l’humanité, ouvrez enfin les yeux et laissez-vous emporter dans un fantastique tourbillon de révélations ! La création du monde. La vie. Les émotions… Et si la réponse aux grands mystères que la science et les religions n’ont fait qu’effleurer se trouvait juste autour de nous… et en nous ? Si les humains sont un mystère pour Tim, la vie en est un bien plus grand pour tous les vivants.

.

Ma critique

couv2802672Cet ouvrage, qui a fait partie de la présélection du PLIB, me faisait vraiment de l’œil grâce à son résumé et grâce à son univers de parc d’attraction ! Cela changeait des huis-clos habituels. De ce fait, je n’ai pas hésité à voter pour lui lorsqu’il a fallu en sélectionner vingt-cinq. Or, même s’il n’a pas reçu suffisamment de votes, j’avais prévu de le lire quand même. Hélas, je n’ai pas accroché. Ce n’est pas dû à la plume de l’auteur, ni à ses idées foisonnantes, mais plutôt à l’ambiance. On est clairement sur une atmosphère loufoque, décalée et atypique digne d’un étrange mélange entre « Alice au pays des merveilles », « Cendrillon », « The Promised Neverland », « L’Assistant du vampire / Darren Shan » et « Charlie et la chocolaterie ». Et pourtant, les aventures de Tim Pucket ne ressemblent à rien de ce que j’ai lu jusqu’à présent ! Si vous cherchez un titre original plutôt orienté jeunesse/ado, vous devriez apprécier plonger dans ce roman fantastique.

Cette histoire met en scène Tim, un adolescent du genre introverti, solitaire, rêveur, nostalgique et assez déprimé. Sa vision de la vie n’est vraiment pas optimiste. Il faut avouer qu’il n’a pas un quotidien facile. Le pauvre a perdu son père et ne semble pas trouver sa place dans sa famille recomposée. Il vit avec son beau-père ainsi que sa belle-sœur qui passent leur temps à le rabaisser ou à le harceler. Hélas, sa mère semble fermer les yeux… Seule sa grand-mère le défend bec et ongles toutefois, elle n’a pas assez de poids dans les décisions familiales. Comme si cela ne suffisait pas, le pauvre jeune homme est victime d’une vidéo compromettante sur internet, le mettant plus bas que terre. Tim n’est pas heureux et on le comprend aisément… C’est avec peine que j’ai découvert ce héros perdu, dont les parents tyranniques dirigent ses faits et gestes.

Je me suis longtemps demandé où l’auteur voulait en venir et à partir de quand Tim allait mettre les pieds dans le fameux parc de Mr Nuts. À mon sens, le début est un peu trop lent à démarrer. Il aurait fallu plus de rythme ou de rebondissements. Cela dit, je comprends ce choix, car cela permet à l’auteur de présenter les multiples facettes de Mr Nuts, le propriétaire de Dreamfield. Ces lieux sont loin de faire rêver : il s’y passe des choses étranges, magiques, néfastes et incroyables… Le premier chapitre nous prouve alors que Mr Nuts est loin d’être un homme bon. Son esprit retors, manipulateur, menteur et courroucé fait peur. Qu’est-ce que l’homme veut à l’adolescent ? Quel avenir attend ce dernier ? S’en sortira-t-il indemne ? Je me suis longuement posé ces questions… Si bien que j’ai commencé à bouder mon plaisir. Pour moi, l’histoire prend vraiment tout son sens lorsque le héros va intégrer EDN, un programme destiné aux ados nécessitant un suivi psychologique. Dès lors, les événements vont gagner en étrangeté et en suspense.

Plusieurs éléments ont fait que je n’ai pas eu le déclic. Tout d’abord, il y a eu la narration. En effet, même si j’ai aimé le peps, l’humour noir ainsi que la franchise de cette voix-off, je n’ai pas adhéré au fait qu’elle s’adresse au lecteur et le prenne à parti. C’est un procédé qui m’exaspère et que j’ai du mal à surmonter. Finalement, c’est vraiment parce que l’univers était riche, incroyable et dangereux que j’ai progressé dans ma lecture. L’autre point qui m’a bloquée est l’absurde. Vous commencez à me connaître : j’ai des difficultés avec tout ce qui est loufoque ou déjanté. Si c’est à petite dose, cela peut aller néanmoins, ce n’est pas le cas ici puisque l’ambiance est très originale ! Il en va de même pour les noms des personnages comme Trucmuche, docteur Chouquette, M. Machin, Zut, etc. On est donc sur un ovni littéraire avec lequel, je pense, cela passe ou ça casse. Mais il faut reconnaître que Nicolas Poussard a énormément d’imagination. J’espère que cet ouvrage saura trouver son public…

.

logo-plib

.

Citations

La jeunesse est un prêt et non un présent, que le temps nous reprend plus vite qu’on ne le pense. Du jour au lendemain, nous voilà adultes. Finis les câlins. Finis les jeux avec ses parents. Finis les « à table ! ». Plus de trajets en navette avec maman ou papa. Plus de baiser avant de s’endormir le soir. Seules demeurent des images dans nos esprits et des séries de pixels emprisonnés dans des cadres.
.
—————
.
La manipulation est un passe-temps parfois amusant, mais avant tout cruel ; manipuler quelqu’un que l’on a appris à apprécier avec le temps l’est encore plus.
.

—————
.
Derrière les murs se cachent certes des réponses, mais ces réponses sont parfois aussi dangereuses qu’un précipice.

.

Ma note

2/5

8 réflexions au sujet de « « Le Mystère de Dreamfield » (Tim Pucket T1) de Nicolas Poussard #plib2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s