Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Science Fiction·Young adult

« L’Héliotrope » (Steam Sailors T1) d’Ellie S. Green #plib2021

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’Héliotrope » (Steam Sailors T1)
Auteur : Ellie S. Green
Genre : Aventure / Roman ado – young adult / Fantastique / Science-Fiction / Steampunk
Éditeur : Gulfstream
#ISBN9782354887759

.

résumé du livre

Il fut un temps où les Alchimistes nourrissaient le Haut et Bas-Monde de leurs inventions merveilleuses, produits de magie et de science. Un temps de machines extraordinaires, de prodiges électriques et d’individus aux pouvoirs fantastiques. Une époque révolue depuis que les Industriels ont éradiqué les Alchimistes et leur formidable savoir. Pourtant, on raconte qu’à l’aube de leur disparition, ils auraient caché leur fabuleux trésor dans une cité secrète…
Quatre siècles après la Grande-Fracture, les habitants du Bas-Monde traversent une ère obscure et rétrograde, tandis que le Haut-Monde, figé depuis l’extinction des Alchimistes, demeure inaccessible et fait l’objet de tous les fantasmes. Originaire du Bas-Monde, Prudence vit en paria car elle voit l’avenir en rêves. Une nuit, son village est attaqué par des pirates du ciel. Enlevée et enrôlée de force à bord de l’Héliotrope, un navire volant à la sinistre réputation, la jeune orpheline découvre un nouvel univers, celui du ciel et des pirates. Prudence fait la connaissance des membres de l’équipage, qui ne tardent pas à lui révéler leur secret : ils détiennent un indice, menant à une série de « clefs » disséminées dans le monde, qui permettait de retrouver la cité des Alchimistes…

.

Ma critique

couv46248034Cette BOMBE ! « L’Héliotrope » me faisait peur en raison de son genre steampunk cependant, les avis de certains jurés du PLIB comme les copines Amanda ou Callysse m’ont fait changer d’avis. J’ai donc acheté ce premier opus en espérant ne pas le regretter… Pour finalement commander la suite alors que je n’avais pas encore terminé ma lecture ! Quelle belle claque !!! Dès les premières pages, Ellie S. Green a sur m’embarquer avec sa plume fluide, agréable, pétillante, travaillée et dynamique. Ainsi, je n’ai pas pu lâcher ce roman… Si bien que je l’ai terminé le jour suivant. L’ensemble m’a convaincue : aventure, voyage, piraterie, camaraderie, combats, action, infiltration, complots, quête d’un trésor, magie, humour, etc. Un mélange savoureux qui plaira aussi bien aux lecteurs adolescents qu’aux adultes appréciant la SFFF et les pirates ! Vivement que je réceptionne le second opus et que je puisse retrouver Prudence et cette troupe de brigands…

L’univers proposé par l’auteure mélange plusieurs genres : le fantastique avec la magie, la science-fiction avec son côté steampunk et l’Aventure avec un rythme endiablé. Si vous appréciez le steampunk poussé, vous serez peut-être déçus, car c’est assez léger. Pour ma part, c’était juste parfait ! On distingue une poignée de personnes avec des membres mécaniques, quelques objets technologiques, des îles flottantes, mais surtout des navires qui naviguent dans les airs au lieu de sur l’eau. Et c’est merveilleux ainsi ! Pas d’ultra-technologies compliquées ou de descriptions trop poussées… Ellie S. Green a surtout mis l’accent sur ses personnages, sur le voyage et sur les différents rebondissements. De nouveaux éléments sur l’univers se greffent progressivement, au fil des haltes des pirates toutefois, c’est toujours sans nuire au rythme. Tout est donc compréhensible et fluide, si bien que l’on rentre facilement dans ce monde.

J’ai adoré faire la connaissance de Prudence, une jeune orpheline de quinze ans qui se fera remarquer pour son courage, sa débrouillardise, sa franchise, sa vivacité, son intelligence, sa dévotion et son côté altruiste. Une demoiselle avec des principes qui, même face à des assassins aux sales manières, ne se laisse pas démotiver. En outre, elle n’est pas une adolescente comme les autres. En plus d’avoir été formée aux rudiments de la médecine, elle a un don particulier : elle a des visions ainsi que des rêves prémonitoires. Un pouvoir magique qui se révèlera très utile pour le Capitaine Théodore Mousquet de Longval et sa troupe de flibustiers. Découvrir le navire et suivre Prudence tisser une relation avec les boucaniers m’a passionnée. Théodore, Ezekiel (mon favori), Sergeï, Petrus et Gareth furent des gaillards très intéressants et attachants. Ces bougres m’ont souvent fait rire. Ils forment une bien curieuse famille.

Recherche d’un trésor pour les pirates du ciel, traque des corsaires pour la flotte royale, petits profits et autres entourloupes pour la pègre, mystère autour de la magie de l’héroïne, … Le scénario se dessine rapidement au fil des chapitres. Or, comme dit précédemment, l’action est constante, si bien que les choses avancent sans cesse. Pas de temps morts pour Prudence et ses nouveaux alliés ! Et aucun ennui pour le lecteur qui dévorera sans doute aussi vite que moi les pages de ce premier volet… Certes, je reconnais qu’il y a souvent des facilités scénaristiques et que certains individus sont un peu clichés toutefois, cela ne m’a pas dérangée. En outre, il ne faut pas oublier que ce titre s’adresse à un lectorat ado… L’essentiel n’est-il pas de vivre une aventure menée tambours battants ? Pour ma part, j’étais tellement captivée et prise d’affection pour les personnages que j’ai fait fi des éléments négatifs. Vous l’aurez compris : cet ouvrage m’a complètement séduite et divertie. Il sera assurément dans ma sélection des cinq finalistes du PLIB.

.

logo-plib

.

Citations

 

– Très bien, ne me dis rien, dit-il en descendant de la table. Mais ici, tu es sur un navire de pirates, découvrir les secrets est notre métier. Tôt ou tard, nous percerons le tien.
Avant de sortir, il la salua en inclinant la tête.
– À propos, Miss, bienvenue à bord de L’Héliotrope !

—————

Tu penses sûrement que la confiance est un mot curieux pour parler d’une bande de criminels, mais un serment de pirate est ce qu’il existe de plus sacré et respectable pour ceux qui s’y soumettent.

—————

Ne perds pas ton temps à te demander quelle est la signification de tout ça, parfois il faut accepter de fermer les yeux pour y voir plus clair.

—————

Enfant, Prudence goûtait à tout, touchait à tout et allait partout… surtout là où c’était défendu. Les sœurs du couvent disaient qu’elle était nommée de la seule vertu dont elle était complétement dépourvue.

.

Ma note

5/5

19 réflexions au sujet de « « L’Héliotrope » (Steam Sailors T1) d’Ellie S. Green #plib2021 »

  1. Pour le moment il est dans mes peut-être pour les finalistes du PLIB 🙂 Hier je suis allée en librairie et heureusement qu’ils n »avaient pas le tome 2 car je crois que j’aurais craqué 😅 Hâte de connaître ton avis sur la suite!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s