Fantastique/Fantasy

« Les Cycles corrompus » (Les Aînés T1) de Serenya Howell #plib2021

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les Cycles corrompus » (Les Aînés T1)
Auteur : Serenya Howell 
Genre : Fantasy
Éditeur : Plume Blanche
#ISBN9791094786680

.

résumé du livre

Depuis la Tour, leur demeure, les Aînés et leurs Maîtres veillent sur les Sept-Royaumes. Être appelé à les servir est un honneur, se lier à l’un de ces dieux est le rêve. Il en existe toutefois un pour lequel personne ne nourrit la moindre ambition : Asroth, l’incarnation de la Mort, qui entraîne l’esprit de ses Maîtres, l’un après l’autre, vers les ténèbres et nourrit leur âme du sang de la guerre…

.

Ma critique

couv12680189De coutume, je ne cours pas après les récits de dragons, car c’est un genre que j’aimais plus jeune, puis qui m’a progressivement lassée, car j’avais l’impression d’en avoir fait le tour. Or, « Les Aînés » a retenu mon attention, en particulier grâce à sa couverture splendide et grâce aux chroniques élogieuses des autres membres du PLIB. La taille de l’ouvrage m’effrayant un peu, nous avons convenu avec Amanda de le découvrir ensemble lors d’une lecture commune. Une fois de plus, ces moments d’échanges furent enrichissants et m’ont permis d’avancer avec encore plus d’entrain dans ma lecture. L’une comme l’autre, nous avons grandement apprécié l’ensemble du livre, notamment grâce à son concept de lien humains/dragons fascinant.

En effet, l’auteure s’est montrée particulièrement inventive avec l’idée qu’un dragon partage sa longue existence avec un humain avec lequel il se lie. Ensemble, ils grandissent, ressentent les mêmes douleurs physiques, utilisent leur pouvoir et peuvent communiquer par l’esprit. Ils forment alors un duo complémentaire, puissant, respecté et indissociable. Puis, dès que le bipède meurt, le dragon renaît, tel un phénix, sous sa forme d’œuf. Commence alors un nouveau cycle avec un nouveau Maître. J’ai réellement adoré ce concept ! L’univers fantastique est tout simplement incroyable. Au départ, je pensais qu’il s’agissait d’un simple monde où vivent en paix les Hommes et les dragons. Toutefois, les choses sont bien plus complexes que cela. Serenya Howell a minutieusement pensé à une pluie de détails et a revisité certains éléments de notre culture comme la Genèse ou encore la notion d’éléments (feu, eau, terre, nature, mort, vie, étoile, soleil)… Son travail est impressionnant ! Je me suis régalée en découvrant les éléments foisonnants au fil du récit ou présents en introduction, dans des encarts gris mettant en avant les témoignages de chaque protagoniste, des chansons ou encore des courriers.

Avec plaisir, j’ai suivi les aventures de Dënorth, un garçon modeste et attachant, ainsi que d’Asroth, l’incarnation draconique de la Mort. Tous deux vont avoir une relation particulière et atypique. Pourtant, les choses n’avaient pas forcément bien commencé pour eux. En effet, suite à leur lien, le jeune homme fut d’abord déboussolé, contrarié et assez déçu : l’Aîné est connu pour sa soif de cruauté et ses carnages. Les Maîtres qui se lient à Asroth sombrent généralement dans la désolation et la barbarie… Tombera-t-il dans le chaos à son tour ? De son côté, Asroth cherche à comprendre ce bipède qui ne ressemble à aucun autre. Il y a beaucoup d’introspection chez ces deux individus. Progressivement, on découvre que le binôme est loin de reprendre le schéma des autres cycles. Chacun a finalement une personnalité surprenante, complexe, travaillée et intéressante qui va évoluer au fil des chapitres. En faisant fi des préjugés et leur jugement personnel, les deux liés vont finalement tracer leur destin, puis changer l’ordre des choses à leur manière… Mais les autres Aînés et autres partisans adeptes des complots les laisseront-ils faire ? Les faits vont progressivement se corser et devenir haletants. Difficile de décrocher avec ce premier duo haut en couleur qui a su me captiver du début jusqu’à la fin. D’autant plus que l’auteure a réussi à proposer avec brio des réflexions, un approfondissement de ses personnages ainsi qu’une quête haletante où se mêlent survie, affrontements et magie. Certains passages sont véritablement épiques !

couv3759068
Cette illustration canon pour le T2… ❤

D’ailleurs, quelle a été ma surprise lorsque l’on est passé à la seconde partie du livre où le rythme est brusquement redevenu calme pendant un bon moment, laissant le lecteur sur le qui-vive, inquiet et sur sa faim ! C’était limite rageant, signe que j’étais vraiment prise par l’intrigue et par le devenir des héros. J’ai également eu peur lorsque l’on s’est mis à répéter des événements, mais en changeant le point de vue du narrateur. Où l’auteure voulait-elle en venir ? Il y avait un petit côté répétitif certes, pas inintéressant, mais assez perturbant. Heureusement, ce morceau de l’ouvrage est également agréable à suivre, en particulier avec ce nouveau couple aussi passionnant que le précédent, mais cette fois-ci complémentaire, tendre et complice. J’ai particulièrement adhéré au personnage de Lëysha, l’incarnation de la Vie. Cette Aînée est loin d’être aussi pure, généreuse, douce et altruiste qu’on ne le pense ! Par moments, elle m’a d’ailleurs semblé plus manipulatrice et corrompue que son frère la Mort… Et c’est là l’une des forces de Serenya Howell : ses personnages ne sont jamais clichés ou manichéens ! Qu’ils soient principaux ou secondaires, ils sont tous nuancés et originaux. Jamais elle ne cède à la facilité ! De ce fait, j’étais persuadée que ce titre allait faire partie de mes cinq finalistes du PLIB. Hélas, la troisième partie n’a pas su me combler. Bien que l’on découvre le passé de plusieurs personnages ainsi qu’une pluie d’informations permettant de comprendre l’histoire dans sa profondeur, j’ai trouvé que c’était très différent du reste. Le rythme de ce dernier tiers était trop calme, car on était davantage dans l’idée de peaufiner l’univers. De plus, c’est, hélas, à ce moment-là où je me suis perdue dans les nombreux personnages ! À ma grande surprise, ce n’était pas spécialement le cas avant. Certes, je trouvais qu’il y avait beaucoup de noms à retenir néanmoins, la narration se plaçait d’un seul point de vue. Dans cette ultime section, la narration est devenue plurielle et on a énoncé une pluie de protagonistes vivants ou appartenant au passé… De quoi complètement me perdre ! Un listing des personnages aurait été souhaitable

Malgré ce point négatif, j’ai passé un bon moment de lecture ! L’auteure a su offrir une œuvre originale, passionnante et immersive avec des dragons. Le tout est servi avec une plume fluide, poétique et travaillée. En outre, à mon sens, le premier volet suffit à lui-même et semble se conclure. La suite a l’air d’être dédiée à un autre personnage. Je pense donc m’arrêter là pour le moment… Toutefois, je vais guetter les avis des lecteurs ! Qui sait : peut-être changerais-je d’avis en voulant retrouver cet univers incroyable…

.

Découvrez le blog d’Amanda (et plus tard son avis) :

lesfantasydamandalc

    logo-plib

.

Citations

 
.N’oublie jamais ton ami : son cœur n’a que faire de la distance ou des erreurs. Alors si tu as peur ou que tu es perdu, reviens vers lui.

—————

Contre toute attente, je conservais peut-être une chance de parvenir à le changer. Pas au point de le transformer en un être bienfaisant, nul n’était en mesure de changer la nature de son pouvoir, mais au moins de lui inculquer un brin de morale et de justice.

—————

Arrête de te torturer. Tu as fait ce qu’il fallait pour survivre. Si tu avais pleinement contrôlé ton pouvoir, tu aurais agi de la même manière. Parce que tout ce que veut l’Homme, au fond, c’est vivre, quel qu’en soit le prix.

.

Ma note

4/5

18 réflexions au sujet de « « Les Cycles corrompus » (Les Aînés T1) de Serenya Howell #plib2021 »

  1. Un avis que j’attendais! Je suis heureuse que ce titre t’ait plu même s’il ne t’a suffisamment séduite pour qu’il soit dans tes finalistes du PLIB. J’ai parfaitement conscience que certains points aient pu te décontenancée, notamment ce fameux 3e cycle. Je suis entièrement d’accord avec toi, ce tome peut se suffire à lui-même. Mais je suis bien trop amoureuse de l’univers et d’Asroth, et curieuse de découvrir ce fameux cycle damné aussi, pour ne pas lire ses suites! Je compte bien me jeter dessus cet été 😁

    Aimé par 1 personne

  2. Eh bien, je pense que tu as fait le tour de nos avis :). Je n’ai rien à ajouter si ce n’est que j’attends beaucoup du tome 2. J’espère être à nouveau embarquée par l’intrigue, même si, comme toi, le dernier cycle du premier tome m’avait un peu moins captivée 😉 !

    Aimé par 1 personne

  3. Ahhhh, trop heureuse de lire ton chouette avis, super bien détaillé !! J’ai adoré Asroth et Denorth, leur relation est incroyable à suivre ❤ Comme toi, la deuxième partie m'a surprise, je ne m'attendais pas à ce qu'on change de protagoniste ! Au début, j'étais triste de ne plus voir aussi souvent les deux héros d'avant, mais Lëysha et le meilleur ami de Denorth étaient intéressants et touchants à suivre. Pour la troisième partie, au début, je n'ai pas compris pourquoi elle se trouvait à la fin du livre, mais ensuite, tout s'explique et j'ai été époustouflée, tout prend sens (au niveau du comportement d'Asroth surtout et je l'ai encore plus aimé punaise) ! L'univers est génial et très bien travaillé, j'hésite à lire la suite car j'ai peur que ce soit trop violent (j'suis un bébé qui n'aime pas la guerre mdr), mais si les avis sont tout élogieux, je me laisserai convaincre j'pense^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ouiiiii ! Leur relation est passionnante et bien construite ! Je ne pensais pas qu’on la développerait autant ! ❤
      Je comprends ta tristesse au début de la seconde partie.^^ Mais comme tu dis, les deux autres protagonistes étaient bien aussi.
      Oui, tout s'explique pour la partie 3, mais je l'ai quand même moins aimé. Je préférais l'idée de binôme dragon/humain.
      Je comprends pour la suite et la guerre lol.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s