Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances·Romans policiers / Thriller

« Amberath » (Rebecca Kean T7) de Cassandra O’Donnell

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Amberath » (Rebecca Kean T7)
Auteur : Cassandra O’Donnell
Genre : Bit-Lit / Urban Fantasy / Polar / Romance
Éditeur : J’ai Lu

.

résumé du livre

Je suis d’une nature profondément optimiste, la preuve : ma meilleure amie s’apprête à donner naissance à “Damien, le fils du diable”. Je me dis pas grave, tant qu’il naît sans cornes et sans odeur de soufre, on devrait pouvoir gérer. Mon petit ami me ment depuis des années ? Pas de problème, je décide de retourner chez moi et de m’y construire une vie meilleure… Bref, je reste positive. Du moins, c’était le cas jusqu’à maintenant. Parce que, pour la première fois de ma vie, j’ai beau chercher, je ne vois vraiment pas comment je vais pouvoir m’en tirer…

.

Ma critique

« Amberath » m’a réconcilié avec la saga ! Comme beaucoup, le tome précédent m’avait terriblement déçue que ce soit sur le fond ou sur la forme. (Retrouvez mon avis ici.) D’ailleurs, je suis certaine que l’auteure a dû intégrer les remarques de ses lecteurs, car je n’ai pas retrouvé les éléments négatifs du sixième opus. Par exemple, la ponctuation exagérée n’a plus été employée. De plus, l’humour ainsi que les piques savoureuses sont de retour, ce qui n’a pas manqué de m’arracher plusieurs sourires. Certains passages sont assez jubilatoires, notamment dès qu’il est question de Bruce ou des alliées sadiques dont s’entoure Rebecca… Toujours sur la forme, je pense que, cette fois-ci, la maison d’édition a engagé un relecteur. Je ne devrais pas avoir à le mentionner, surtout chez un éditeur aussi important que J’ai Lu toutefois, les fautes ou les coquilles étaient légion dans le T6. Je suis donc rassurée que l’on rectifie enfin le tir !

Du côté de l’intrigue, je reconnais avoir eu un peu peur au départ. Car, si l’auteure a rapidement su me reconquérir avec sa plume et son dynamisme, j’ai craint que l’histoire ne parte dans tous les sens, comme cela a été le cas autrefois. En effet, la nouvelle enquête de notre belle héroïne va la mener auprès de tous les clans. On enchaîne donc toute une ribambelle de cadavres sans en trouver la cause… Cela dit, je n’ai pas eu l’impression que l’on passait d’une affaire à une autre de façon brutale. Cette fois-ci, tout s’enchaîne avec aisance et sans temps-morts. Je me suis régalée et ma curiosité a été mise à mal ! Il me tardait de découvrir qui se cachait derrière ces crimes ! Une fois la solution sous les yeux, ma satisfaction n’a pas baissé ; bien au contraire ! De ce fait, j’ai dévoré cette nouvelle publication en quasiment une journée. C’était aussi sympathique que distrayant et addictif. Une belle surprise.

Si l’on fait fi du côté polar, le reste de l’ouvrage oscille entre révélation et transition. Ainsi, on va en savoir plus sur l’entourage de Rebecca, mais également sur le sinistre destin de cette dernière. Ces informations furent intéressantes et inattendues. Je sens que la suite va se révéler complexe, dense et sensible !… Quel chemin la belle va-t-elle emprunter ? La laissera-t-on faire ? Le seul bémol que je peux avoir concerne les alliés proches de la jeune Vikari. Tous semblent avoir des identités secrètes ou des origines surpuissantes. C’est un peu pénible. À croire que Rebecca attire tous les gens spéciaux à elle ! Pour en revenir à l’impression de transition, c’est surtout dû au fait que rien ne change du côté de la grossesse de Beth (mais c’est imminent), de l’oubli de ce fameux pacte démoniaque qui traîne depuis 4 ou 5 tomes, de la formation de Leo (qui est sans doute développée dans la saga la concernant ( ? )), de l’éventuel départ de l’héroïne et de sa relation insolite avec Raphaël. Ce dernier est d’ailleurs aux abonnés absents, ce qui m’a fait plaisir, car ce protagoniste m’intéresse de moins en moins. Hélas, sa présence en fin de roman me donne à penser qu’il sera sur le devant de la scène dans la suite de la série… Cependant, j’espère que la Reine des Vikaris ne reviendra pas sur sa décision concernant son cœur… (Et quel changement agréable ! Je n’en dis pas plus, mais je valide l’évolution sentimentale de la narratrice !) Bref, j’attends la suite avec impatience et je suis ravie de ce regain d’enthousiasme vis-à-vis de cette saga.

.

Citations

– Mouais… à choisir, je préférerais hanter un endroit plus sympa comme un parc d’attractions ou un cirque, affirma Naelle.
– Un cirque ? m’étonnai-je.
Elle hocha la tête.
– De temps en temps, les trapézistes s’écrasent sur la piste et je trouve ça joli. C’est comme pour les manèges, parfois, ils se détachent et…
– Je crois que j’ai compris le concept.

—————

Tu as ouvert un camp de vacances réservé aux méchantes sorcière de l’Ouest, Dorothy ? plaisanta Bruce en descendant son sac de voyage de son coffre.

—————

– Peuh ! Nous nous en serions très bien sorties avec ou sans lui, d’ailleurs, nous n’avons aucune perte à déplorer, seulement un blessé léger, poursuit Madeleine d’un air satisfait.
– Léger ? Le bras de Valérie a été arraché, non ? relevai-je.
Elle haussa les épaules.
– Et alors ? Il lui en reste un deuxième, non ?
– Tu as raison, deux bras, c’est très surfait.

—————

Les illusions ne sont pas toutes des erreurs, certaines supportent très bien d’être confrontées à la réalité.

.

Ma note

4,5/5

10 réflexions au sujet de « « Amberath » (Rebecca Kean T7) de Cassandra O’Donnell »

  1. J’ai trouvé le premier tome en format epub pour commencer car je ne suis pas sûr de totalement apprécier cette saga malgré tout le bien que j’en entends. Il faut dire que la bit-lit c’est pas mon genre de prédilection mais pourquoi pas ?!

    Aimé par 1 personne

  2. Tant mieux si ce tome relève le niveau par rapport au précédent. Je n’ai toujours pas repris cette saga, trois tomes à lire maintenant mais je pense quand même que si je m’y remets, il faudrait que je reprenne du début. J’ai oublié tellement de choses. Et j’adore les personnages donc ça ne sera pas du temps perdu.

    Aimé par 1 personne

  3. Nos avis se rejoignent complètement ! Après notre déception du tome 6, j’avais peur que le 7 soit pire, mais franchement, il y avait tout ce que j’aime dedans. Ravie de voir que toi aussi, tu ne portes pas Raphaël dans ton cœur ^^. La majorité boudant Bruce, je me sentais seule lol.

    En tout cas, j’espère que le tome 8 ne mettra pas 2 ans à sortir. Et si possible, qu’il soit encore plus épais que le tome 7.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah mais Bruce est si gentil, drôle, protecteur et attentionné. Rien à voir avec ce vampire divin toxique… Je ne comprends pas que l’on puisse préférer Raph… (Ou alors son côté bad boy ténébreux ?)
      Je croise également les doigts pour l’épaisseur et la rapidité… 😦

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s