Science Fiction

« La Lumière des Jedi » (Star Wars – La Haute République) de Charles Soule

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La Lumière des Jedi » (Star Wars – La Haute République)
Auteur : Charles Soule
Genre : Science-Fiction
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre

C’est un âge d’or pour la galaxie. Les intrépides prospecteurs hyperspatiaux étendent les frontières de la République jusqu’aux étoiles les plus lointaines, les mondes s’épanouissent sous la direction bienveillante du Sénat et la paix règne, préservée par la sagesse et la puissance d’un ordre de Chevaliers connus sous le nom de Jedi. Toutefois, même l’éclat le plus lumineux peut projeter une ombre.
Lorsqu’un événement catastrophique a pour effet de disloquer un vaisseau au cœur de l’hyperespace, la pluie de débris qui en résulte met en péril un système stellaire tout entier. Les Jedi se rendent immédiatement sur place, mais l’envergure de la catastrophe pousse les valeureux Chevaliers à leurs limites. Alors même que s’engage une lutte titanesque pour sauver des millions de vie, une menace grandit dans les ténèbres, capable d’instiller la peur jusque dans le cœur des Jedi.

.

Ma critique

Le mois dernier, les éditions Pocket m’ont permis de découvrir la saga Star Wars autrement qu’à travers les films. Or, j’avais été enthousiasmée par le résultat, si bien que j’attendais avec impatience la série dédiée à la Haute République ! Malheureusement, j’ai vite constaté que cette nouvelle aventure n’était pas pour moi… Cela m’arrive rarement, hélas, je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire. Au bout de quelques pages, j’avais déjà envie de m’arrêter ou de sauter quelques lignes. D’ailleurs, j’ai souvent mis en pause ma lecture pour en commencer une autre, avant de retourner retrouver Avar Kriss et les autres Jedi… J’ai également essayé de m’accrocher en faisant de longues sessions d’une ou deux heures de lecture d’affilée afin de m’immerger dans l’ambiance de la firme… Sans succès ! En regardant les avis sur la toile, j’ai constaté que quasiment tous les lecteurs étaient conquis, ce qui m’a un peu refroidie… Mais c’est ainsi : il en faut pour tous les goûts ! Aussi, je vous conseille de vous forger votre propre avis, surtout si vous êtes à la recherche d’une épopée inédite.

starwarslumieredesjedisJe pense que mon blocage peut s’expliquer de plusieurs façons. Tout d’abord, « La lumière des Jedi » n’avait rien à voir avec le livre de Leia (critique ici). Avec le récit dédié à cette dernière, j’allais sur un terrain connu : on se concentrait sur une héroïne que j’appréciais déjà. On me faisait découvrir son passé ainsi qu’une facette très intéressante de sa personnalité, tout en proposant un bon rythme ainsi que des valeurs qui m’étaient importantes. Ajoutons à cela le fait que la plume de Claudia Gray me plaisait beaucoup. Avec « La lumière des Jedi », un élément m’a rapidement bloquée : le nombre incroyable de personnages ! Il y en a presque une vingtaine, si ce n’est davantage ! Certes, certains vont mourir ou disparaître néanmoins, c’était trop d’un coup pour moi. En outre, on ne passait pas beaucoup de temps à les étoffer correctement. Cela dit, je pense que cette narration omnisciente plaira à d’autres lecteurs souhaitant découvrir les pensées et les actes d’individus de toutes les races et de plusieurs planètes. Ce n’est malheureusement pas mon cas : j’ai besoin d’un ou trois héros maximum afin de me focaliser dessus ou de m’attacher à eux.

La première partie fut construite de façon originale : on va suivre un vaisseau brisé dont les débris vont tomber progressivement, tuant et saccageant tout sur leur passage. Le système Hetzal est en danger. Dans peu de temps, il sera détruit ! Heureusement, les Jedi vont tout faire pour empêcher ce cataclysme. On va donc suivre le décompte de l’explosion. Chaque chapitre indique l’heure avant l’impact ainsi que le lieu où la narration plurielle va se focaliser. On va ainsi connaître le point de vue des victimes, de la population ou encore des Jedi qui vont se mobiliser. La tension est relativement présente. Une chouette course contre la montre ! C’est une mise en bouche assez plaisante qui va permettre à Charles Soule de mettre en lumière ses nombreux héros, leur credo ainsi que leur combat face aux Nihils, ces terribles criminels de l’espace (dont on découvrira également les ressentis). Hélas, la seconde partie a été bien plus difficile à appréhender pour moi, car c’est vraiment à cet instant que les personnages secondaires et principaux ont tous eu leur importance… Sans cesse, on a constamment navigué de l’un à l’autre. Or, comme expliqué plus haut, je suis le genre de lectrice qui a besoin de s’attacher à un personnage (ou à un groupe réduit) afin de prendre plaisir dans ma lecture. Qu’importe si l’individu me plaît, m’exaspère, me révulse ou m’intrigue, mais il m’en faut absolument un qui me marque. Hélas, je n’ai pas su trouver cet élément dans cet ouvrage. Le babeliote Oursinculte résume assez bien mon ressenti (son avis) : « Aucun personnage n’est introduit correctement, on zappe sans arrêt d’un héros iconisé à la va-vite au suivant, pas le temps de découvrir leurs motivations, juste quelques dialogues posés à l’arrache pour les situer vaguement et pif paf badaboum on repart. C’était vraiment pénible. »

Vous l’aurez compris, la force n’a pas été avec moi cette fois-ci… Cela dit, le prochain roman Star Wars est signé Claudia Gray. D’après le résumé, il met en scène moins de personnages… Du moins, je l’espère ! Je suis donc curieuse de renouveler l’expérience malgré ma déception. En attendant, je vous invite à découvrir d’autres chroniques afin de vous forger une image plus positive de ce titre qui ne correspondait pas à mes goûts.

.

Les recettes litteraires de Mylene . Elessar . HariSelton

.

Logo-Pocket

.

Citations

Rares sont ceux qui parviennent à tenir tête aux Chevaliers de l’Ordre Jedi.
Ce qui n’empêche pas certains d’essayer…

—————

Les Jedi de la frontière constituent parfois le seul recours de ceux qui n’ont plus personne vers qui se tourner.

—————

L’ennemi le plus redoutable. La peur.
.

Ma note

2/5

7 réflexions au sujet de « « La Lumière des Jedi » (Star Wars – La Haute République) de Charles Soule »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s