Romances

« Recherche Coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers… s’abstenir ! » d’Emma Green

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Recherche Coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers… s’abstenir ! »
Auteur : Emma Green
Genre : Comédie romantique / Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Addictives

.

résumé du livre

Il y a Brody, l’architecte sexy ; Dermot, le prof de philo en slip ; Charlotte, l’amie des bêtes mais pas des gens ; Callum, le rugbyman malentendant ; Elif, la boulimique de romances ; et Maeve, qui préfère collectionner les mecs plutôt que les livres. Au milieu de ces colocataires fantasques et parfois invivables, Ada la solitaire va devoir répondre à trois questions existentielles et plutôt urgentes : Comment survivre dans cette maison de fous ? Comment reconstruire sa vie à Dublin, quinze ans après son départ forcé ? Et comment ne pas tomber amoureuse de Brody Gallagher, le bel Irlandais qu’elle a embauché pour rénover l’appartement de son enfance ? Mais à part ça, tout va bien.

.

Ma critique

colocssabstenir-tachan« Recherche lecture légère, drôle, pétillante, insolite et sensible qui permet de s’aérer la tête le temps d’un week-end. Livres gnangnans ou trop dramatiques… s’abstenir ! » Si c’est le genre de phrase que vous demandez à votre libraire/bibliothécaire ou que cela correspond à votre envie du moment, alors cette comédie romantique est faite pour vous ! En ce qui me concerne, je l’ai dévorée en moins de vingt-quatre heures. Tachan, avec qui j’ai réalisé une lecture commune, a lu cette histoire encore plus rapidement que moi : en une demi-journée, tout était bouclé ! C’est dire à quel point cet ouvrage est divertissant. Il faut avouer que l’humour, la tendresse et l’originalité se mélangent à merveille ! On se laisse embarquer en seulement deux ou trois chapitres. Quant à la plume du duo d’auteures, elle est fluide, simple, fraîche et humoristique.

L’idée de maison à rénover qui va accueillir plusieurs colocataires m’a vivement séduite. Je me suis régalée dès qu’un pensionnaire mettait les pieds dans « Georgie », car je me doutais que, si le nouveau venu semblait « normal », les choses allaient vite dégénérer ! En effet, tous les habitants de cette étrange maison ont quelque chose d’atypique, que ce soit dans leur façon d’être, de parler ou de se comporter… Sans parler de leurs petites manies… Hormis une pensionnaire volontairement antipathique qui aurait pu être davantage développée, j’ai aimé tous les personnages secondaires. Ils m’ont souvent fait glousser, en particulier le prof de philo ou les animaux diaboliques ! Tout ce petit monde va rendre la vie d’Ada haute en couleur. Plus il y aura de résidents, plus les situations seront rocambolesques ! Enfin, bien qu’elles ne fassent pas partie du groupe, la collègue et la tante d’Ada seront deux protagonistes aussi attachants qu’adorables. Ces deux femmes offriront de belles leçons de vie.

La romance est vraiment mignonne. On est sur un jeu de séduction crédible qui prend le temps de s’installer au fil des semaines. Rapprochements, engueulades, sessions ciné avec du Miyazaki, sorties, frontière tangible entre amitié/amour/relations professionnelles, confidences, … Même si l’on reste surtout dans un huis-clos, le tandem pourra se découvrir de bien des manières ! J’ai aimé suivre l’évolution de ce couple et, même si les bouderies ou revirements de situation étaient un peu trop nombreux à mon goût, j’ai pris plaisir à aller au bout de leur histoire. Cela dit, ces twists/embrouilles sont volontaires et expliqués en fin de roman. Or, malgré leurs petits conflits, Ada et Brody dégagent beaucoup de tendresse… ainsi que du mordant ! Les lecteurs adeptes de relation « Chien et chat » trouveront leur compte avec de nombreuses joutes verbales. Ces dernières offrent une bonne dynamique.

En plus de proposer une jolie romance pleine de peps et un entourage sympathique, le duo d’auteures va aborder des thématiques sensibles et contemporaines comme le deuil, la résilience, la différence, la tolérance, le handicap, la passion, le travail, la colocation et l’entraide. « Recherche Coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers… s’abstenir ! » fut une chouette lecture qui remonte le moral. Si vous avez envie de légèreté, je vous encourage à la caser dans votre valise cet été ou de la prendre pour bouquiner au soleil un week-end. De mon côté, c’était parfait pour m’occuper l’esprit, assise dans le jardin près de mon conjoint, avec ma panda rousse s’amusant à côté de moi. Merci encore à Tachan pour nos échanges !

.

Découvrez l’avis de Tachan :

cropped-headers_blablasdetachan1

.

Citations

– Tu me crois si je te dis que son tattoo a disparu ? Les décalcomanies, c’est plutôt homo ou hétéro ?
– C’est surtout interdit au-delà de 10 ans…

—————

– C’est moi qui te fais peur, ou le monde en général? me demande-t-il en plissant les yeux.
– De quoi tu parles?
– Tu as de la repartie comme tous les grands timides. Et de la dureté comme les gens blessés par la vie. Il y a une fille coriace, cachée derrière ce visage angélique et cette crinière parfaitement lisse.

—————

– Oui, quoi encore?! […]
– Brody Gallagher, je crois qu’on a rendez-vous. Mais je peux repartir si vous préférez. […]
– Non, attendez, je vous ai pris pour quelqu’un d’autre… Vous venez pour les travaux?
– Non, pour vous cambrioler mais j’ai préféré sonner poliment avant.

—————

Je prends conscience qu’on s’imagine souvent souffrir plus que les autres, par principe. Quand l’injustice et le malheur frappent au hasard et que leur foudre s’abat sans pitié, le réflexe consiste à se renfermer dans sa douleur plutôt que de s’ouvrir à celle des autres.

.

Ma note

4,5/5

14 réflexions au sujet de « « Recherche Coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers… s’abstenir ! » d’Emma Green »

  1. Je me retrouve totalement dans tes mots et je replonge bien dans l’ambiance du titre en te lisant, tu en parles donc à merveille.
    J’aime aussi beaucoup les citations que t’as choisi qui reflètent bien les différents aspects de cette histoire.
    Encore merci pour cette LC que j’ai aussi beaucoup aimé faire avec toi !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s