News·Throwback Thursday Livresque

Throwback Thursday Livresque : Une autrice à l’honneur (06/05/2021)

ob_689d40_ttl

 Saiwhisper

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, c’est le Throwback Thursday, un rendez-vous littéraire initié par Bettie Rose Books repris par MyBooks et consistant à partager une lecture autour d’un thème (un choix souvent cornélien !). Ainsi, on ressort des placards des ouvrages qu’on aime, mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler !

.

Le thème du jour est « Une autrice à l’honneur »

.

Pour le sujet du jour, j’ai eu envie de vous présenter une autrice que je vais rencontrer le mois prochain avec des scolaires (des CM1/CM2, puis des collégiens). Normalement, la rencontre aurait dû se faire il y a plusieurs semaines cependant, la situation sanitaire a un peu tout chamboulé. Finalement, pas d’annulation ! J’ai été ravie de voir que la venue de Flore Vesco avait été reportée début juin ! Ses écrits m’ont énormément plu, notamment ses réécritures de contes. C’est toujours bien écrit, intelligent, original et fantastique. Un régal.

.

Mon chouchou :

vesco2

« L’Estrange Malaventure de Mirella » (Avis)

Moyen Age. Les rats ont envahi la paisible bourgade d’Hamelin. Vous croyez connaître cette histoire par coeur ? Vous savez qu’un joueur de flûte va arriver, noyer les rats en musique, puis les enfants d’Hamelin ? Oubliez ces sornettes : la véritable histoire est bien pire, et c’est grâce à Mirella, une jeune fille de 15 ans, qu’on l’a enfin compris. Jusqu’ici, elle passait inaperçue en ville – qui s’intéresserait à une porteuse d’eau, à une crève-la-faim, une enfant trouvée ? Seulement voilà, Mirella a un don ignoré de tous : elle voit ce que personne d’autre ne voit. Par exemple, elle a bien repéré ce beau jeune homme en noir, qui murmure à l’oreille de ceux qui vont mourir de la peste… Et ça lui donne une sacrée longueur d’avance. Y compris sur le plus célèbre dératiseur de tous les temps.

.

Deux pépites :

d-or-et-d-oreillers

« D’or et d’oreillers » (Avis)

C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Pour l’heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication.
Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l’épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n’a pourtant rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…

vesco1

« De cape et de mots » (Avis)

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

.

D’autres titres :

vesco3 

«Louis Pasteur contre les loups-Garous » (Société Super Secrète des Savants et Sciences Surnaturelles T1) (Avis) et sa suite « Gustave Eiffel et les âmes de fer » (Avis) qui peut être lue indépendamment.

Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !

« 226 bébés » (Avis)

À 76 ans, Chrysostome, dit Bert, fraîchement retraité, coule des jours heureux dans sa maisonnette. Jusqu’au jour où son jardin, situé au-dessus d’un trafic aérien de cigognes, se retrouve envahi par… 226 bébés ! Adieu, calme et tranquillité. Or Bert ne compte pas se laisser enquiquiner par une tripotée de geignards. Ni une ni deux, il les installe dans une charrette et commence son périple. De village en bourgade, tous les moyens sont bons pour refourguer la marmaille : vente à la criée sur les marchés, adoptions par des princesses esseulées… Moins 1 bébé, moins 10 bébés, moins 20 bébés… Ouf ! Moins 225 bébés ! Au bout du compte, le vieillard solitaire et bougon se laissera-t-il attendrir ?

.

Connaissez-vous ces livres ? Préférez-vous dire autrice ou auteure ? Quel serait votre choix pour cette thématique ? Bonne fin de semaine à tous !

21 réflexions au sujet de « Throwback Thursday Livresque : Une autrice à l’honneur (06/05/2021) »

  1. J’ai découvert cette zutrice avec L’Estrange Malaventure de Mirella. J’avais eu du mal à entrer dans le roman. Je trouve que l’histoire et longue a demarrer. En revanche j’ai beaucoup aimé la seconde moitié du roman. J’ai son dernier dans ma Pal

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s