Romances

« La luxure d’Arès » (Styx Riders T3) de Kalypso Caldin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La luxure d’Arès » (Styx Riders T3)
Auteur : Kalypso Caldin
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Hugo & Cie / Fyctia

.

résumé du livre

La Luxure. Dans ce club de strip-tease détenu par les Styx Riders, Ruby enfile le masque de Lux, envoûtante chanteuse qui charme les clients de ses vocalises. Le secret de sa double identité, elle le cache à tous, devenant une autre la nuit venue sous la lueur enivrante des projecteurs. Cependant, la frontière entre ses deux alter egos se brouille le jour où Gold, officier au sein du MC, apparaît dans l’un des salons privés. Il l’attire depuis toujours, mais jamais elle n’avait osé l’approcher : l’étudiante sage qu’elle est en journée se sent bien trop insignifiante face à cet ex-militaire à l’aura sauvage.
Sous le nom de Lux, en revanche, les choses pour- raient être différentes… Entre le biker et la chanteuse se noue au fil des ren- contres une attirance électrique. Mais quand les masques tomberont, l’Arès des temps modernes voudra-t-il encore de la jeune femme privée de ses fards ?

.

Ma critique

couv7573112Curieuse d’en savoir plus sur les Styx Riders, notamment sur Gold, le héros de ce troisième volet, je n’ai pas hésité à plonger dans la suite quelque temps après sa publication. Cependant, si certains éléments m’ont plu, je reconnais avoir mis du temps à lire ce nouveau tome, notamment le dernier tiers que j’ai trouvé un peu too-much et qui, malgré la tension et les révélations, n’a pas su provoquer de petite étincelle… Certes, c’était en accord avec l’univers torturé, violent et corrompu des bikers de cette saga toutefois, c’était un peu trop pour moi. J’ai largement préféré la première partie où les deux narrateurs vont s’amuser à un jeu de séduction aussi sensuel que sympathique à suivre. J’ai notamment aimé toute la phase où Lux/Ruby, va tout faire pour conserver son identité, tout en faisant craquer son vis-à-vis qu’elle aime en secret depuis longtemps…

En plus d’être complémentaire et sexy, ce nouveau tandem est vraiment intéressant. Malgré les apparences, chacun est meurtri à sa manière, mais va faire fi de ces démons pour avancer. J’ai vraiment été surprise du contexte familial toxique de Ruby et de son dévouement envers sa famille malgré ce beau-père exécrable… Elle a beaucoup de courage… De plus, c’est une narratrice admirable qui a du tempérament ainsi qu’une double-vie originale. Du côté de Gold, on est également sur un moment intense et tragique… Néanmoins, je reconnais que j’aurais adoré qu’on développe davantage son passé. Quand on voit tout le travail qu’il y a eu autour d’Alex à travers le second tome, on se rend compte du décalage entre les deux hommes…

J’ai passé un moment plutôt agréable avec cette suite. Certes, tout n’est pas parfait toutefois, certains éléments seront surprenants (en particulier dans la fameuse ultime partie où un personnage m’a étonnée) et la romance est mignonne. J’ai surtout aimé les valeurs transmises par cette famille de motards ainsi que l’entraide dont tous vont faire preuve. En outre, quel régal de retrouver les anciens couples (Ash/Heden, Alex/Cassie et d’autres duos qui sont touchants, mais qui n’ont pas d’opus qui leur est dédié) ! Par contre, j’ai lu dans plusieurs chroniques que c’était le dernier tome de la saga… J’avoue que cela m’a déçue ! Il y a plein de personnages qui auraient pu être exploités… J’aurais également souhaité que l’on mette en avant une histoire d’amour avec une « brebis » qui, malgré les apparences, sort du lot… Il aurait également été original de présenter autre chose qu’une romance hétérosexuelle. Bien évidemment, ces attentes n’engagent que moi. La majorité des lecteurs ont adoré la série telle qu’elle est et leur point de vue se comprend ! C’est tout simplement que, à mes yeux, il y avait encore matière à creuser.

.

Citations

Elle est descendue de l’Olympe pour me poignarder le cœur.

—————

Frangin, on a beau être de foutus bikers armés jusqu’aux dents, il arrive un jour où on comprend que ce sont les femmes qui dominent ce putain de monde.

—————

Arès représente la force brute, le carnage de la guerre. On le décrit comme un dieu dénué d’émotions, guidé par ses instincts primitifs. Il ne part pas au combat ; il est le combat.

.

Ma note

3,5/5

13 réflexions au sujet de « « La luxure d’Arès » (Styx Riders T3) de Kalypso Caldin »

  1. Je vais le lire bientôt. Je te rejoins sur un point que je ressens depuis que je connais l’identité de tous les protagonistes de cette saga. J’aurais bien aimé aussi une histoire d’amour avec un brebis. Pour le reste je verrais à la lecture 😉

    Aimé par 1 personne

          1. Un coup de coeur ❤ Et alors que je relis ta chronique maintenant que je l’ai lu je me demande si la saga Bad dont nous avons parlé récemment sur mon blog te conviendrait vraiment vu ton ressenti sur ce roman 🤔😉

            Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s