Coup de coeur·Manga·Science Fiction

« Tokyo Revengers » T1, T2, T3, T4, T5, T6 de Ken Wakui

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Tokyo Revengers » T1, T2, T3, T4, T5, T6
Auteur : Ken Wakui
Genre : Manga / Science-Fiction
Éditeur : Glénat

.

résumé du livre

Alors que Takemichi, 26 ans, fait le bilan de sa vie ratée, entre petits boulots, appartement miteux et désert affectif, il apprend qu’Hinata, la seule personne qu’il ait jamais aimée, s’est fait assassiner lors d’un règlement de comptes entre les membres du gang Tokyo Manji-Kai. Choqué, il a un accident et se retrouve projeté douze ans en arrière. Il décide de tout faire pour empêcher le meurtre.

.

Ma critique

En chinant dans les rayons de mon réseau de bibliothèques, je suis tombée sur les six premiers tomes de « Tokyo Revengers ». J’avais déjà lu quelques bons avis sur la toile, en particulier chez Tachan, L’apprenti Otaku et Le tempo des livres cependant, je ne m’y étais pas attardée plus que ça. Alors, lorsque j’ai vu le début de la saga, j’ai décidé de céder à la tentation… Et j’ai bien fait ! J’ai tout simplement adoré ! Honnêtement, c’est un coup de cœur pour l’ambiance, le concept et les personnages. Certes, tout n’est pas parfait néanmoins, j’ai dévoré les six opus en une soirée et, si j’avais eu la suite, j’aurais directement enchaîné !

Avec cette série, on est sur une ambiance de rue, avec des combats, de la violence, de la délinquance, de l’amitié, de l’amour, de la jalousie, du pouvoir, des gangs, des guerres de territoire, etc. À cela, s’ajoute une touche d’imaginaire classique, mais efficace et bien gérée ! Le coup de crayon m’a également séduite que ce soit au niveau des expressions des personnages, du design de ces derniers ou du dynamisme des planches. J’aime également le fait que l’on distingue peu de fan service. Comme quoi, un shônen peut être au top sans que l’on aperçoive une énorme paire de seins ou des petites culottes toutes les trois pages ! Juste de temps en temps, c’est suffisant. Des titres comme ça, j’en veux plus ! (Oui, c’est un coup de gueule, parce que c’est le fan service à outrance qui m’a un peu détournée de ce genre de manga…)

couv9465773

Tout commence avec Takemichi, un jeune homme qui a enchaîné les petits boulots pourris et qui mène une existence bien morne. C’est alors qu’il lui arrive une expérience incroyable : il est poussé sous les rails d’un train ! Au lieu de mourir, il va repartir une dizaine d’années en arrière. À cette époque, il jouait les petits caïds, mais surtout, il était amoureux d’une fille. Or, celle-ci est décédée le jour où il a eu son accident de train… Grâce à divers bonds dans le temps, le jeune anti-héros va tenter de sauver celle qu’il aime, mais également une pluie d’amis qu’il avait en ce temps-là, ainsi que de nouveaux visages avec lesquels il va tisser des liens. Grâce à ces nombreuses modifications du passé, l’ensemble de la série est donc très fluide, sans cesse changeant et toujours surprenant. Moi qui ne cours pas avec les réalités parallèles ou les changements temporels, je me suis finalement prise au jeu ! C’était génial !

Le premier volet pose bien les bases du récit : on va ainsi découvrir les différents personnages, que ce soit le héros, ses proches ou ses ennemis. On va également se familiariser avec le concept des projections temporelles et des retombées dès que l’on change quelque chose. Pour ma part, j’ai adhéré à cette ambiance de quartier où violence, soumission, combats de rue et amitié sont la clef de la survie. Il y a là un petit air de Great Teacher Onizuka (GTO), un manga qui a bercé mon adolescence. Takemichi m’a directement fait bonne impression : bien qu’il soit parfois naïf, c’est un garçon réfléchi, observateur, naturel, impulsif, courageux et droit dans ses bottes. En outre, on n’est pas sur le profil du protagoniste surpuissant : Takemichou’ se prend des roustes et va souvent se trimbaler avec des bleus ou des pansements un peu partout. D’ailleurs, la quasi-totalité de ses adversaires sont plus forts que lui ! En revanche, tous ces antagonistes n’ont pas sa franchise, son sens de l’analyse ou le pouvoir de connaître l’avenir…

Des émotions fortes, de l’imaginaire, des personnages marqués et bien définis, des relations qui évoluent, des certitudes qui basculent, des voyous, des duels à foison… Cette introduction est tout simplement au top ! C’est une saga pour grands ados à découvrir d’urgence !

couv75114402

Grâce aux différents éléments qui font le succès du premier volume, la suite s’est révélée aussi addictive et intense que le début de la saga. Takemichou’ a toujours pour objectif de sauver sa seule et unique petite-amie de l’époque toutefois, il va réaliser que la belle demoiselle ne sera pas la seule personne à protéger. Grâce à ces nouvelles informations, l’intrigue va prendre de l’ampleur. J’ai également apprécié le développement des différents personnages comme Mikey et Draken. Ce tandem est vraiment très intéressant, que ce soit pour son humour, ses valeurs, sa complémentarité, ses différences et son dynamisme. En outre, je l’avoue : ils dégagent beaucoup de prestance et de charisme ! Hina, la copine du héros, est également un personnage séduisant : elle a beaucoup de caractère et ne se laisse jamais faire, même si un grand caïd se dresse devant elle. C’est une étudiante courageuse, téméraire, directe et attentionnée. Bref, j’ai passé un très bon moment avec ce manga, que ce soit grâce aux personnages ou à l’avancée du scénario.

couv58769597

Le troisième tome fut tout simplement palpitant ! La guerre des gangs est déclarée ! Durant celle-ci, les membres de chaque clan vont faire basculer l’issue du combat. Ce sera plein d’émotions, de coups bas, de tension, d’action et de twists. Pour moi, c’est encore une suite sans temps mort que l’on prend plaisir à lire… Quant à la fin, elle donne tout simplement envie de se jeter sur le T4 !!!

couv46145706

La première partie de ce T4 est dans la lignée de son prédécesseur : de l’action, du suspense, des blessés et de belles valeurs. La série n’est pas uniquement concentrée sur la baston : les personnages ont tous une personnalité bien distincte ainsi que des valeurs. Le binôme Draken/Mikey m’a de nouveau fait forte impression. Quelle belle ode à l’amitié ! Je pense que je n’aimerais pas autant « Tokyo Revengers » sans le duo et sans le héros qui ne cesse d’agréablement me surprendre.

L’autre moitié de l’ouvrage est dédiée à Hina qui, malgré les événements, n’a jamais cessé d’aimer Takemichi. Malheureusement, de nouveaux événements vont faire basculer l’époque du présent. Le lecteur et le héros comprendront donc que tout est loin d’être arrangé… Ce qui n’a pas été pour me déplaire ! J’avais hâte d’en savoir plus, surtout après de telles dernières pages !

couv17121604

Avec ce cinquième opus, on va partir sur une nouvelle intrigue où des personnages feront leur entrée. Pour le héros, la mission sera de découvrir et de comprendre ce qu’il s’est passé pour que sa petite-amie meurt encore une fois, alors qu’il était parvenu à modifier le présent. Certes, le rythme est plus lent que d’habitude cependant, j’ai estimé que c’était nécessaire pour bien saisir la politique des différents gangs ainsi que l’aspiration de certains délinquants…

couv17858534

Le sixième volet sera dans la lignée de son prédécesseur : on est encore sur la mise en place de la nouvelle intrigue. Pour cela, on va creuser le tempérament ainsi que le passé de plusieurs membres de gangs (chefs, petites frappes, etc.). Cela permettra aussi de mieux comprendre les tensions actuelles et naissantes ainsi que la nouvelle guerre qui finira irrémédiablement par éclater.

Certes, j’ai estimé que les deux derniers opus étaient moins bons en raison de leur rythme toutefois, je les ai quand même dévorés en un rien de temps… Et j’ai, surtout, terriblement envie de mettre la main sur la suite ! Il va falloir que je pallie à ce problème au plus vite, car cette saga est vraiment addictive !

.

Citations

– Rejoins-nous. J’aime ton style… Takemichi Hanagaki.
– Des mecs qui savent se battre… c’est pas ça qui manque. Mais ce qui est beaucoup plus rare, c’est les gens comme toi prêts à se taper contre n’importe qui pour protéger ce qui compte pour eux…  
.
—————
.
Face à ce genre de boloss… L’important, c’est le courage et la détermination. Faut être prêt à te prendre des coups dans la gueule ! Mais quoi qu’il arrive, t’écrase pas, reste debout… Quitte à en crever. Les baltringues… Ça les fait flipper.
.
—————

.
Peu importe que tu t’inclines devant les gens ou pas… L’important, c’est de veiller sur les autres. 
.
—————
.
– C’est mon premier baiser.
– Pourquoi ?
– Parce que tu es quelqu’un de spécial. C’est vrai… Tu n’es ni Draken… Ni Mikey… Mais… Tu es toi. Tu vers toutes les larmes de ton corps pou les autres… Et tu souffres avec eux de tout ton cœur. Personne… N’est aussi beau que toi.

.

Ma note

 

5/5 Coup de cœur !

6 réflexions au sujet de « « Tokyo Revengers » T1, T2, T3, T4, T5, T6 de Ken Wakui »

  1. Je suis trop contente que tu aies aimé à ce point toi aussi. Tu as raison c’est vraiment ultra addictif, ça a beau avoir une écriture classique, c’est extrêmement bien fait comme tu dis, notamment au niveau des ambiances, des relations entre les personnages, du côté fantastique. Bref j’adore aussi 😁

    Aimé par 1 personne

  2. J’en avais entendu parler, mais je n’y avais pas fait plus attention que ça. Néanmoins, j’aime beaucoup le principe de départ et le fait qu’on ne soit pas dans la surenchère de fan service… Et puis, savoir que tu as enchaîné les 6 tomes et que tu aurais volontiers continuer ne laisse pas douter du caractère addictif de la série !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s