Romances

« My instructor » de Marion Laurent

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « My instructor »
Auteur : Marion Laurent
Genre : Romance / Érotisme / Enquête
Éditeur : Addictives

.

résumé du livre

Quand Emma rejoint l’armée, elle ne s’attend pas à tomber sur celui qu’elle a tour à tour considéré comme un frère, comme un pur fantasme puis comme un parfait enfoiré ! Malheureusement, impossible de l’éviter : Jake est son instructeur, chargé de la former au combat. Forcée de cohabiter avec lui, Emma se promet au moins une chose : lui faire regretter de l’avoir abandonnée des années plus tôt. Mais Jake ne la regarde plus du tout comme quand elle était gamine, et la tension grimpe en flèche… Pourtant, ils ont un passé commun et des rapports hiérarchiques qui leur interdisent tout rapprochement. Vont-ils réussir à mener le combat le plus compliqué de tous pour réprimer l’attirance qui grandit entre eux ?

.

Ma critique

myDepuis la lecture de la chouette saga « Secret Défense d’aimer » d’Axelle Auclair , je perçois les romances en milieu militaire d’une autre manière ! Alors, lorsque j’ai vu « My instructor » dans le catalogue des éditions Addictives, j’ai cédé à la tentation. Bien que l’on ne révolutionne pas le genre, je me suis régalée avec la plume agréable de Marion Laurent. Celle-ci a su m’embarquer dès les premières pages, si bien que je n’ai pas pu lâcher ma liseuse !

On va suivre Jake et Emma. Suite à un drame, ces deux anciennes connaissances se sont quittées en mauvais terme et ont vécu leur vie chacun de leur côté. Or, ils ne s’attendaient pas à se revoir, des années plus tard, dans la même caserne. Emma est une jeune recrue attachante, investie, courageuse, forte, impulsive, loyale, ambivalente et dévouée. Rapidement, elle va savoir faire ses preuves et gravira les échelons. Comme l’indique le titre, Jake est un gradé qui lui servira d’instructeur. Dès le début, leurs retrouvailles sont explosives et bouleversantes. Les deux anciens amis vont surtout réaliser qu’ils ont grandi… Et correspondent à leurs goûts mutuels ! Malgré leur refus de céder, on va suivre le couple se rapprocher de façon implacable. Évidemment, leur idylle est interdite… Il y a donc un mélange de haine, d’amour, de rancœur, de passion et de désobéissance ! Le cocktail a bien fonctionné avec moi. Suivre leur relation aussi mouvementée que conflictuelle fut addictif.

L’ouvrage est classé en romance érotique. Je tiens donc à avertir les lecteurs intéressés par ce one-shot : il y aura effectivement pas mal de sexe, notamment une fois la moitié du livre passée. Ces passages n’apportent rien au récit toutefois, ils sont plaisants à lire et ne sont pas répétitifs. Certes, il y aura un peu de vulgarité, mais rien d’alarmant par rapport à d’autres titres du genre. Je suis donc satisfaite de ce côté-là ! Sinon, j’ai apprécié la petite pointe de polar que l’on distingue en fond. En effet, on apprend rapidement qu’Emma a un passé lourd. Son père est mort au combat et s’est vu affublé d’un terrible statut : celui d’un traître ! Déterminée à prouver que tous se trompent, l’héroïne va enquêter dans l’ombre. L’ensemble de cette affaire est prenant, notamment lorsque la jeune femme va partir en mission/à la guerre. Ce dernier tiers est terriblement intense ! En outre, j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel dénouement

Cette romance fut agréable à lire. J’ai été charmée par la fluidité de la plume de l’autrice, son humour, son duo de narrateurs, ses personnages secondaires, son point de vue sur la Femme au sein de l’armée, sa gestion de la tension due à l’enquête, ses scènes sous la couette et l’ambiance qu’elle a su retranscrire. Voilà une découverte distrayante !

.

Citations

Son regard sombre me transperce de part et d’autre et un lointain sentiment de rage et de colère refait surface. Au-delà de sa beauté et de son charme qui semblent être à leur paroxysme, c’est une profonde haine qui me traverse. Il m’a reconnue, cela ne fait aucun doute.

—————

– Non, je ne suis plus une enfant et ce n’est pas parce que je suis une femme… – Une femme ? s’écrit-il, amusé. Une lueur passe dans son regard qui se met à briller et un large sourire s’étire sur ses lèvres. Il m’horripile. – Tu as peut-être 19 ans maintenant Emma, mais tu resteras toujours cette petite fille qui m’envoyait du pop-corn sur le canapé de tes parents.

—————

L’avion s’ébranle et accélère. J’essuie une larme sur ma joue et inspire profondément. À travers le hublot, je regarde s’éloigner le tarmac et avec lui ma Géorgie d’adoption, celle où je suis devenue soldat, celle où j’ai été aimée, celle où j’ai souffert.

—————

Avant de devoir t’appeler à nouveau sergent Hogan et de te devoir le respect, je tenais à te dire une chose, Jake. Va te faire foutre !

.

Ma note

 

4/5

 

8 réflexions au sujet de « « My instructor » de Marion Laurent »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s