Fantastique/Fantasy·Young adult

« La Cour des Miracles » (Vampyria T2) de Victor Dixen

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La Cour des Miracles » (Vampyria T2)
Auteur : Victor Dixen
Genre : Fantastique / Young adult / Uchronie
Éditeur : Collection R

.

résumé du livre

Aux yeux de Versailles, Diane de Gastefriche a la faveur de Louis XIV l’Immuable, le vampyre suprême qui depuis trois cents ans impose son joug sanglant à la France et à l’Europe. En réalité, elle se nomme Jeanne Froidelac : elle appartient à la Fronde, organisation secrète œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres.
Dans le ventre de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée de goules et d’abominations. Louis charge ses meilleures lames de capturer cette rivale insaisissable et de s’approprier son armée : celle-ci le rendrait plus puissant que jamais. Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que le Roy des Ténèbres la capture ?

.

Ma critique

Quelle bonne suite ! Malgré un début un peu difficile pour moi (un sentiment dû à une mise en place lente et à des difficultés à me remettre dans le bain ou à resituer tous les personnages secondaires), je me suis finalement régalée avec cette aventure menée à tambours battants ! Une fois de plus, Victor Dixen a su prouver son talent en revisitant le mythe du vampire à travers une uchronie originale. Ainsi, il va faire divers clins d’œil à des mœurs et des coutumes de l’époque du Roi Soleil qu’il adaptera à son univers sombre. Il proposera également des comptines d’antan avec une sauce macabre, tout en montrant des monuments renommés pour l’occasion (Notre Damne) et dont l’utilité sera toute autre. Mais, surtout, il plongera ses lecteurs dans tout Paris afin de trouver la Cour des Miracles… L’ensemble est saupoudré d’un zeste de danger et d’une pincée de créatures monstrueuses en tous genres ! Pour ma part, le cocktail a clairement fait mouche. D’ailleurs, j’attends la suite avec impatience !

L’histoire reprend peu de temps après le premier volet. Le Roy des Vampyre a mandaté Diane de Gastefriche (une roturière rebelle autrefois nommée Jeanne Froidelac et toujours sous couverture) de se rendre à Paris en compagnie d’autres sujets. Le trio missionné aura pour tache d’empêcher Hécate, la Reyne de la Cour des Miracles, de comploter et de convoiter le trône. Cette antagoniste dispose d’atouts effroyables : les goules… Ces monstres, rappelant les zombies, attaquent les gens pour les dévorer. Souvent, une morsure ou une griffure est fatale… Or, ces créatures chassent souvent en meute et possèdent une force incroyable ! Il est donc difficile de survivre face à ce fléau. Faisant fi de la peur de mourir, les protagonistes vont donc enquêter dans tout Paris. Malheureusement, des tensions vont rapidement se sentir au sein du groupe. Il faut avouer que Hélénaïs, la rivale de Diane, va souvent lui en faire voir de toutes les couleurs ! Ainsi, elle va lui balancer des méchancetés à longueur de journée… J’avoue que j’en attendais un peu plus de ce binôme qui, finalement, n’a pas su sortir de son schéma « chien et chat ». Certes, cela apporte une certaine dynamique tout en permettant à Diane/Jeanne de briller, mais c’est également un peu rébarbatif. J’espère donc que cette précieuse demoiselle sera davantage développée et nuancée par la suite…

L’enquête menée par la narratrice, Hélénaïs et Suraj n’en demeure pas moins intense et addictive ! J’ai ressenti un véritable effet thriller ! D’ailleurs, il m’a été difficile de lâcher mon livre, notamment lorsqu’il fallait aller se coucher. C’est le genre d’affaire mystérieuse bien ficelée qui tient son lecteur en éveille ! Pourtant, même après avoir terminé ce roman, je peux vous assurer que les secrets sont encore légion ! C’est en particulier le cas de l’héroïne dont les véritables origines sont encore très troubles… Il me tarde d’avoir de nouveaux indices ! J’ai également hâte de voir cette jeune stratège survivre et s’adapter à tout son entourage. Ses alliés comme ses ennemis prônent réellement la manipulation, les jeux de pouvoir et les menaces… Il est donc difficile de savoir à qui on peut se fier ! Car, Vampyria, ce n’est pas qu’une simple histoire de vampires à la Cour ! C’est également un bon équilibre entre rébellion, complots, stratégies, amitié, secrets et aventures. Je ne peux que vous inciter à découvrir cette série aussi atypique que prenante. Elle plaira aussi bien aux grands ados qu’aux adultes.

.

Citations

Au clair de la lune
Ferme bien ta porte :
Quand tombe la brune
Les vampyres sortent.
Pierrot qui dessaoule
Ils auront sa peau,
Ensuite les goules
Croqueront ses os !

—————

Personne n’existe sans but, je balbutie. Notre existence est toujours tendue vers quelque chose. Ne serait-ce que… l’avenir.

—————

À la Cour des Miracles, les rêves les plus merveilleux prennent vie. Les cauchemars les plus effroyables aussi.

—————

C’est là tout le paradoxe de Paris, murmure Suraj. Une ville qui abrite à la fois la plus grande richesse et la misère la plus noire.

.

Ma note

4,5/5

12 réflexions au sujet de « « La Cour des Miracles » (Vampyria T2) de Victor Dixen »

  1. Un second tome qui semble avoir tenu toutes ses promesses !
    C’est assez rare de voir des goules dans les romans. Et l’auteur semble avoir excellé dans le côté thriller et enquête. C’est un petit détail, mais rien que la présence de comptines d’antan à la sauce macabre me tente. C’est quelque chose que j’adore 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s