Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller

« Super détectives : Il faut sauver Anastasie ! » de Sophie Noël et Jess Pauwels

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Super détectives : Il faut sauver Anastasie ! »
Auteurs : Sophie Noël et Jess Pauwels
Genre : Roman jeunesse / Fantastique / Polar
Éditeur : Magnard jeunesse

.

résumé du livre

Une sorcière piégée dans un corps d’araignée lance un SOS : une première mission de choc pour l’agence Adémar ! Adélaïde et Marius forment la super agence ADEMAR, spécialisée dans les cas d’extrême urgence ! Leur première cliente a du poil aux pattes et risque de leur donner du fil à retordre…

.

Ma critique

Qui a dit que la littérature ne se renouvelait pas ?! En tout cas, dès qu’il est question du genre jeunesse, je suis souvent agréablement surprise par l’originalité de certains formats ! Ouvrages découpés de façon atypique, livres dont on est le héros, éléments à coller, morceaux de tissus/textures à soulever, pop-up, texte en calligramme, etc. Les auteurs ne cessent de sortir du format « classique » et cela fait du bien ! Quel plaisir de voir qu’il n’y a pas de limites à l’imagination des auteurs/concepteurs. Ici, il est question de romans à gratter. Je n’avais encore jamais vu le principe cependant, l’idée est très plaisante !

À l’aide de son ongle (ou, pour ma part, d’une pièce de monnaie), le lecteur va pouvoir enquêter en découvrant des textes ou des indices cachés. Or, on se prend rapidement au jeu. Si, pour certains dialogues, l’intérêt est assez minime, pour d’autres, j’ai trouvé ça fun ! Par exemple, j’ai apprécié le fait de gratter pour dénicher un langage codé, des cartes d’identité de sorcières ou des surnoms rigolos. À mon sens, il faudrait surtout accentuer sur cette idée. Mettre principalement les indices ou les répliques importantes à gratter permettrait de rendre le lecteur encore plus « acteur ». De plus, l’affaire serait d’autant plus immersive.

Sur la forme, ce premier roman à gratter m’a donc séduite… Mais qu’en est-il du fond ? Dans cette histoire, il est question d’un duo de frère et sœur qui vont se la jouer apprentis détectives. Quelle est leur surprise lorsqu’Anastasie, une araignée-sorcière, va solliciter leur aide ! Une aventure fantastique et sans temps morts, loin d’être sans danger… On est sur un roman première lecture d’environ soixante-dix pages avec un interligne assez conséquent. Les nombreuses illustrations facilitent l’avancée et permettent une bonne transition entre album et roman « de grands ». En outre, on distingue parfois quelques bulles de BD, notamment avec Zébulon, le chat de l’agence-Adémar, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Celui-ci viendra souvent prendre les lecteurs en aparté, comme s’il ne leur parlait rien qu’à eux. Enfin, on notera la présence de plusieurs pages de jeux en tous genres (mots à trouver, rebus, alphabet codé, cherche et trouve, etc.), ce qui rend la lecture encore plus fun !

Vous l’aurez compris : l’ensemble est très sympathique, léger, drôle et dynamique. Un bon intermédiaire pour les jeunes lecteurs avant de s’attaquer à de gros romans. Pour les personnes jugeant qu’une fois gratté, ce roman est comme les autres, je vais vous donner une petite astuce : faites votre matière à gratter ! C’est ludique et très simple à faire. (Petit tuto made in Saiwhisper… Une idée à peut-être à intégrer dans un prochain titre de la collection ?^^) Il vous faut mélanger une dose de liquide à vaisselle avec deux doses de peinture de type acrylique ou de la gouache. Qu’importe la couleur. Après avoir mélangé de façon homogène, utilisez un pinceau pour étaler la pâte sur les zones anciennement grattées. Si vous voulez rajouter d’autres endroits à gratter, il suffira de placer du scotch/ruban adhésif au préalable. Et voilà ! L’aventure peut recommencer !

.

logo.

Citations

– Qui nous dit que vous n’êtes pas… euh… vénéneuse ?
Il va nous faire perdre notre première cliente, cet imbécile !
– Au cas où tu n’aurais pas bien regardé, je ne suis pas un champignon ! Alors, on dit venimeuse, pas vénéneuse. Mais sois tranquille, je ne suis pas une araignée venimeuse. Pour ce qui est d’être moche, moi, je ne te trouve pas terrible non plus. Tu as peur de mes poils sur les pattes, et toi, t’as vu ta touffe sur la tête ? Tu n’aimes pas mes huit pattes, mais dis-moi, combien as-tu de doigts et d’orteils ? Alors, de nous deux, qui est le plus monstrueux ?
.
—————
.
La sorcière est très menue, elle a des yeux minuscules, tout noirs, un petit museau, un nez allongé comme celui d’un rongeur, avec deux canines ultra-pointues qui dépassent de sa bouche. Sinon, à part ça, elle a l’air normale.
.

—————
.
Dans sa chambre, Charlie râle. On entend vaguement qu’il a un truc à découper, mais que « M### (enfin, je ne vais pas le dire ici, c’est interdit), on ne retrouve jamais rien dans cette maison de M### ». (Il le dit deux fois, en plus !)
.
—————
.
Je crée des prouts musiciens.

.

Ma note

4/5

8 réflexions au sujet de « « Super détectives : Il faut sauver Anastasie ! » de Sophie Noël et Jess Pauwels »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s