Romances·Romans policiers / Thriller

« Amour coupable » (Bad T3) de Jay Crownover

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Amour coupable » (Bad T3)
Auteur : Jay Crownover
Genre : Romance / Dark romance / Érotisme / Littérature contemporaine / Roman policier
Éditeur : Harlequin

.

résumé du livre

Elle est la seule femme qu’il ne devait pas aimer… Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres.

.

Ma critique

couv69291689Suite à quelques conseils sur la blogosphère, notamment celui de ma chère Callysse, j’ai eu envie de découvrir la plume de Jay Crownover. Mon choix s’est orienté sur l’une de ses sagas à succès dont l’ambiance sombre, violente et difficile éveillait ma curiosité. Par contre, « my bad ! » : j’étais persuadée d’avoir acquis le premier volet… Et, en commençant ma lecture, je me suis finalement rendu compte que c’était le troisième ! En soit, ce n’est pas dérangeant dans le sens où ce genre de série part généralement du principe qu’un tome correspond à un couple, tout en ayant une histoire centrale qui se poursuit progressivement. Cependant, je n’apprécie pas trop le fait de ne pas commencer dans l’ordre. De plus, je manquais clairement de repères en ce qui concernait cette ville malfamée où drogue, prostitution, vengeance et meurtre semblaient monnaie courante.

J’ai surtout été frustrée par le fait que le couple se connaisse déjà ! Or, la phase de rencontre ou de séduction me plaît énormément. J’ai donc été chagrinée par le fait que l’on distingue une tension sexuelle et une attirance dès la première scène où, en réalité, le couple se retrouve. Cela donne la sensation de prendre les choses en cours de route ! De ce fait, il m’a été difficile de m’attacher à ce tandem pour lequel je n’avais aucune affinité. J’ai découvert ces deux anti-héros avec peu d’intérêt, notamment Reeve qui a enchaîné les mauvais choix et qui va passer son temps à jouer les femmes fortes et séductrices pour finalement se perdre quelques pages plus loin… Je n’ai clairement pas eu d’alchimie avec elle. Certes, son passé est tragique et je n’ai pas apprécié le comportement brutal de Titus à son égard toutefois, cela n’a pas suffi à me donner envie de m’attacher à elle.

Concernant Titus, j’avoue que c’est pour lui que j’ai poursuivi ma lecture ! À mes heures perdues, je pratique le « role play » sur forum, où j’incarne un personnage que je créé, puis je rédige son histoire au fil des rencontres avec d’autres personnes/joueurs/écrivains. Titus correspond assez à l’un des personnages que j’ai réalisé, notamment dans son caractère sulfureux, violent, colérique, brisé, complexe, mais avec des principes. Un mélange de lumière compensé par une lourde part d’ombre pour survivre… Et, surtout, un refus de s’engager ou de céder à son attirance pour la femme qui lui fait tourner la tête ! Cette similitude m’a donc fait sourire et m’a donné envie d’aller jusqu’au bout de ce roman. Bien que classique, l’évolution de ce narrateur fut aussi intéressante que distrayante.

Le rythme est assez soutenu, notamment à cause de la menace qui plane sur le dos de Reeve ou des affaires auxquelles le beau policier va devoir faire face. En temps normal, j’aurais pu apprécier ce dynamisme néanmoins, celui-ci m’a plutôt perdue : comme j’essayais déjà de comprendre cet univers en perdition et d’apprendre à connaître tous les personnages (et il y en a beaucoup !), j’aurais souhaité plus de temps calmes. Évidemment, mon ressenti aurait certainement été autre si j’avais fait les choses dans l’ordre ! Cela dit, cela n’aurait rien changé au fait que certaines ficelles sont assez grosses et que les méchants sont réellement cantonnés à leur rôle

En revanche, je ne sais vraiment pas quoi penser de la plume de l’autrice. D’un côté, j’ai apprécié plusieurs de ses descriptions ainsi que l’approfondissement du caractère de ses protagonistes principaux… Mais, d’un autre côté, j’ai eu des difficultés à me faire au style. Ce n’était pas toujours très fluide. Est-ce un ressenti personnel ? Une impression due au fait que je sois perturbée par cette histoire de troisième opus ? Je l’ignore… Mais cela a joué sur mon ressenti général. Malgré toutes ses belles promesses, cette saga n’a donc pas réussi à répondre à mes attentes. Or, comme je n’aime pas rester sur un échec, je compte bien découvrir le (vrai) premier tome un jour ! Cependant, cela ne sera pas de suite.

.

CitationsCette femme serait ma fin. Ma corruption. Mon vice. Mon addiction. Mon poison. Et pourtant, j’allais m’abîmer en elle sans hésiter, tout en sachant que le retour sur terre serait rude pour nous deux.

.
—————
.
Du sang, il y en avait toujours plus. Comme il y avait toujours plus de violence et de désordre. Et j’avais la très désagréable impression que c’était pire depuis que j’étais revenue dans The Point. Bienvenue à la maison…
.
—————

.
Je l’embrassai.
– Tu es une dompteuse de fauves.
Ne craignant jamais de jouer dans le noir avec les monstres et les créatures qui voulaient la manger toute crue. Pas étonnant que ma bête soit tombée amoureuse d’elle…
Elle fit la moue.
– Je préférerais être la Belle, celle qui délivre la Bête…
.
—————
.
L’amour et la rage de vaincre. C’étaient les deux ingrédients indispensables pour vivre dans The Point – y vivre et pas seulement y survivre. Par chance, on ne manquait ni de l’un ni de l’autre.

.

Ma note

 

1,5/5

17 réflexions au sujet de « « Amour coupable » (Bad T3) de Jay Crownover »

  1. Ouille, c’est pas de bol, je comprends ta déception 😅
    Pour ma part, j’ai lu la saga Marked Man d’elle et j’ai vraiment bien aimé dans l’ensemble. L’univers du tatouage était chouette et les personnages formaient une vraie famille. Ça a juste perdu en intensité au fil des tomes…

    Aimé par 1 personne

  2. Comme tu t’en doutes, la saga ne m’attire pas, mais je comprends ta déception d’avoir attaqué le troisième tome sans le savoir. Certaines maisons d’édition sont pénibles de ne pas donner des repères clairs et nets, et c’est d’autant plus dommage que ça peut se retourner contre l’auteur…
    J’espère que le premier tome saura un peu plus te convaincre !

    Aimé par 1 personne

  3. Mon commentaire écrit ce matin n’a pas été envoyé 😭 j’ai un peu la flemme de le réécrire désolée 😅 mais je comprends totalement ton ressenti car je me souviens que c’était le moins bon des 3 et je retrouve certains des points que tu évoques dans mon avis.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s