Romances

« Un peu plus d’amour que d’ordinaire » d’Emily Blaine

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Un peu plus d’amour que d’ordinaire »
Auteur : Emily Blaine
Genre : Romance
Éditeur : Harlequin

.

résumé du livre

Au Pays basque, Valentine emménage dans la maison familiale pour s’occuper de son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Elle engage Luke, rugbyman fraîchement retraité, comme garde-malade. Luke admire son patient, une ancienne gloire du rugby, mais il réalise que Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père et a été privée d’adolescence. 

.

Ma critique

couv2757697Quoi de mieux qu’attendre le 21 septembre, journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, pour vous parler d’une lecture qui traite de ce sujet avec douceur, pudeur et émotions ? Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce nouveau roman signé Emily Blaine. Comme toujours, l’autrice propose une belle romance avec des thématiques fortes et des relations puissantes entre les différents personnages. L’ensemble est fluide, plaisant, drôle, touchant et sensible. Même si ce n’est pas mon titre favori, je suis passée par plusieurs réactions au fil des chapitres. À mes yeux, c’est tout ce qui compte.

La narration va osciller entre deux points de vue : celui de Luke, jeune rugbyman à la retraite qui va se ressourcer auprès de ses proches, et celui de Valentine, professeur de dessin renfermée dont le père vient d’être expulsé de son centre d’accueil. Tous deux ont des caractères diamétralement opposés. Honnêtement, j’imaginais assez mal une idylle naître entre eux. Pourtant, page après page, l’évidence m’a sauté aux yeux ! Ce tandem est vraiment mignon, drôle, complémentaire et attachant ! Chacun s’apporte quelque chose : un équilibre et de la douceur pour Luke et un zeste de folie ainsi que du naturel pour Valentine. En outre, le binôme saura compter sur leurs proches, tous aussi adorables les uns que les autres, notamment sur Adrien (un adepte de répliques savoureuses), son épouse Stella (son lien avec Luke est vraiment espiègle !) et Céleste.

Luke est réellement un homme merveilleux. J’ai directement adhéré à son caractère pétillant, taquin, franc, gourmand et bavard. Plein de malice, il s’adapte rapidement à ses interlocuteurs et ravage tout avec sa bonne humeur contagieuse ! Il m’a souvent fait rire. Son côté bout en train n’a pas de limites, même lorsqu’il s’agit de faire des bêtises, notamment contre les personnes faisant du mal à ceux qu’il apprécie (mention spéciale pour le coup du jardin redécoré !). Cependant, Luke est aussi un homme d’honneur. Il a le cœur sur la main et offrira son temps au père de Valentine. Cette dernière m’a paru très crédible et terriblement attachante. Les barrières qu’elle s’est imposées sont compréhensibles, surtout après avoir eu une telle enfance. Valentine est une personne timide et discrète toutefois, elle est également passionnée, tendre, dévouée et pleine de surprises ! Il faut simplement abaisser ses barrières… En tout cas, sa relation avec son père m’a bouleversée… C’était à la fois réaliste et rempli d’émotions…

Le récit va mettre en avant de très belles valeurs comme l’entraide et l’amour sous toutes ses formes (famille, amitié, couple). On va également brasser plusieurs sujets sensibles comme la maladie, la prise en charge d’un proche dont la santé dégénère peu à peu, la mémoire, la résilience, etc. Les choses sont plus profondes qu’on ne le pense ! En tout cas, j’ai passé un chouette moment de lecture avec ce nouveau Emily Blaine. Vivement le prochain !

.

Citations

.

C’est sucré, avec du chocolat et une montagne de beurre. Il a dû apaiser une certaine frustration, il trompe l’ennui et apporte du réconfort. Donc, c’est un dessert.

—————

Quinze minutes plus tard, un sac sur l’épaule et deux valises derrière moi, je débouchai dans le hall d’arrivée de l’aéroport. Adrien m’attendait, souriant largement, un panneau à la main.
— Tu as cru que je ne te reconnaîtrais pas ? demandai -je en arrivant à sa hauteur.
— J’ai toujours rêvé de faire ce genre d’accueil dans un aéroport : un panneau, le soleil et ma voiture qui attend en double file.
— Il pleut, lui fis-je remarquer. J’ai loué une voiture, et ton panneau dit « Luke, je ne suis pas ton père ».
.
—————
.
Je n’étais pas faite pour vivre ça, vivre avec les autres. C’était trop dur de ressentir toutes ces émotions violentes et incontrôlables..

Ma note

4/5

15 réflexions au sujet de « « Un peu plus d’amour que d’ordinaire » d’Emily Blaine »

  1. Je m’étais dit chouette un nouveau Emily Blaine ! Mais finalement l’enrobage rugby + pays basque + Alzheimer ne m’attire pas trop… Et vu que tu dis que c’est pas ton préféré de l’autrice, je vais zapper aussi.
    Je fais de sacrées économies chez toi aujourd’hui 😂

    Aimé par 1 personne

  2. Les deux personnages ont l’air d’être terriblement attachants et la relation entre l’héroïne et son père semble susciter pas mal d’émotions. Je l’avais déjà ajouté à ma wish list, mais ton avis me donne encore plus envie de lire ce roman qui, grâce à toi, m’attire finalement bien plus pour le caractère des personnages et les thématiques abordées que la romance en elle-même.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s