Coup de coeur·Romans policiers / Thriller

« La saignée » de Cédric Sire

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La saignée »
Auteur : Cédric Sire

Genre : Roman policier / Thriller psychologique
Éditeur : Fayard

.

résumé du livre

Estel Rochand a été écartée de la police à la suite d’une terrible bavure qui a causé la mort d’une innocente. Sa vie est en miettes, son couple à la dérive. Désormais garde du corps de seconde zone, cette ancienne championne de boxe se fraie un chemin dans l’existence comme elle l’a toujours fait : à coups de poing. Prise dans un engrenage infernal, Estel a de plus en plus de mal à contrôler ses accès de violence.

Quentin Falconnier, policier spécialisé en cybercriminalité, enquête sur un site du Dark Web, qui propose des vidéos de torture et de mise à mort en direct. Qui peut bien se cacher derrière cette « red room » appelée La Saignée, diffusant des meurtres à la perversité absolue ? Le jeune homme se lance corps et âme dans cette nouvelle croisade : découvrir l’identité du coupable derrière le masque du bourreau, et l’arrêter. Coûte que coûte.

.

Ma critique

Bon Sang ! On ne va pas se mentir, « la Saignée » est un titre qui cogne fort et met les nerfs des lecteurs à rude épreuve ! Dans cette enquête, il est question d’une double affaire qui, tôt ou tard, va évidemment fusionner pour n’en faire qu’une. D’un côté, on suit Estel, une ex-flic au Sang chaud et qui semble trouver plaisir dans les coups et la violence. Loin de se laisser faire, elle va régulièrement prouver à la gent masculine qu’elle est à la fois forte, déterminée et pleine de ressources ! Hélas, son côté brutal va faire des vagues, notamment au sein de son couple ou dans le cadre de ses emplois (souvent très discutables !)… J’ai grandement apprécié cette héroïne agressive, troublante, borderline, paranoïaque, déprimée, pleine de fêlures et de mystères. Son passé sensible et morbide a éveillé ma curiosité, si bien que j’avais hâte de savoir à quel point elle avait du Sang sur les mains… La demoiselle suscite beaucoup de questionnements. Nul doute qu’elle ne laissera personne de marbre. Cela dit, j’ai trouvé que l’auteur soulignait trop sur son côté coléreux et froid ainsi que sur ses nombreuses pertes de connaissance. Avec Nathalie, ma binôme de lecture, nous n’étions pas dupes : cette insistance cachait quelque chose ! Mais je n’en dis pas plus, car je vous invite à vite découvrir cette histoire Sang pour Sang addictive !

En parallèle aux journées mouvementées d’Estel, il y a Quentin, un policier spécialisé en cybercriminalité qui sait arpenter les méandres d’internet avec brio. Ainsi, le fameux Dark Web n’a presque aucun secret pour lui… C’est ainsi qu’il va tomber sur des vidéos répugnantes qui se finissent toujours en bain de Sang ! « La Saignée », c’est ainsi que l’on nomme le site qui héberge ces longues séances de tortures inhumaines, perverses et brutales, où les internautes payent pour assister au show mortel ou pour dicter les actions à un bourreau. Honnêtement, certains passages vont vous glacer le Sang ! C’est dur, cru, révoltant, affreux et intolérable. N’hésitez pas à feuilleter le prologue en librairie ou sur des sites comme la Fnac ou Amazon… Vous aurez une idée de la cruauté dont l’auteur est capable. Pour ma part, je savais qu’il n’était pas du genre à épargner ses personnages secondaires comme principaux. De quoi se ronger les Sangs, surtout si l’on est attaché à certains narrateurs…

Bien que ce livre soit un pavé, Nathalie et moi avons dévoré les chapitres à toute allure ! Nous nous sommes également amusées à essayer d’identifier les coupables… Et nous avons savouré les clins d’œil aux confrères auteurs ! Comme de coutume, Cédric Sire nous a offert un roman sombre, sadique, immersif et prenant. Impossible de décrocher malgré certaines horreurs… Voilà un véritable page-turner psychologique intense, dynamique, fluide, complexe et haletant qui ne laissera pas les lecteurs indifférents… Pour ma part, c’est un coup de cœur ! Beaucoup de protagonistes vont vous faire réagir (ex : Estel ou l’écrivain exécrable pour lequel elle va travailler). Alors, prenez garde à ne pas perdre votre Sang-froid ! Merci encore à Nathalie pour ces moments de partage autour de ce titre qui glace le Sang !

.

Découvrez l’avis de Mes Lectures du dimanche !

nailinath

.

Citations

On ne lui avait assigné qu’une mission de merde. Mais c’est la définition d’un placard, non ? On y enterre pour ne plus vous voir. On attend que la dépression vous. pousse dehors.

—————

Elle avait été assignée à un auteur de romans policiers du nom d’Olivier Norek, qui venait de se voir décerner un prix littéraire, et qui semblait connaître un succès fou auprès du public féminin. Il ne lui avait demandé qu’une chose : l’emmener faire la tournée des boîtes de nuit, en compagnie de plusieurs de ses collègues. Elles se souvenait de la consommation excessive d’alcool de cette joyeuse bande et de la bonne humeur permanente.

—————

La seule personne que vous aimez faire souffrir, c’est vous.

—————

Elle venait courir ici chaque matin pendant une demi-heure, qu’il pleuve ou qu’il vente. Une nécessité, pour se débarrasser de la suie des heures sombres et des corps transpirants. Les gens avaient besoin de divertissement, de cocktails, de sexe, de drogues, bref de tout ce qui faisait d’eux des animaux sociaux.

.

Ma note

5/5 Coup de cœur !

5 réflexions au sujet de « « La saignée » de Cédric Sire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s