Science Fiction

« Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas #PLIB2022

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les oubliés de l’Amas »
Auteur : Floriane Soulas
Genre : Science-Fiction
Éditeur : Scrineo

#ISBN9782367409221

.

résumé du livre

L’humanité a colonisé tout le système solaire mais une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur laquelle s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs dans un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver son frère disparu… 

.

Ma critique

couv30052417À l’annonce de la nouvelle collection « Science-fiction pour adultes » chez Scrineo, je n’ai pas hésité à me laisser tenter. J’ai donc fait l’acquisition de cet ouvrage lors des Imaginales, tout en papotant avec l’autrice au sujet de ce nouveau titre et de ses deux autres écrits qui m’ont plu (en particulier « Rouille » !). Honnêtement, je n’ai pas été déçue par ce nouveau voyage ! Ce fut une épopée prenante, parfois surprenante et dynamique. Pour ma part, le côté « SF adulte » est respecté ! J’ai trouvé mon compte, notamment dans la seconde moitié du livre. Cela dit, je tiens à alerter sur le fait que je n’aime pas les univers trop complexes… J’apprécie que ce soit original, bien développé et riche toutefois, je botte en touche dès que l’on me décrit des technologies ou de nouvelles espèces sur plusieurs pages. De la SF adulte, oui, mais de la SF accessible, tout en étant creusée. « Les oubliés de l’Amas » a répondu à mes attentes néanmoins, j’ai bien conscience que ce ne sera pas forcément le cas de tous les lecteurs, notamment ceux qui affectionnent la Hard SF ! Par exemple, les jurés du PLIB ont été assez divisés… Je vous invite donc à revoir vos attentes avant de découvrir ce space opera.

Aux côtés d’Amanda, ma binôme de lecture, j’ai fait la rencontre de Kat, une brillante physicienne. Si je n’ai pas ressenti tout de suite de l’attachement pour elle, j’ai, en revanche, rapidement été touchée par son lien avec Pavel, son frère jumeau disparu. Tous deux entretiennent une relation particulière, voire unique. En effet, bien que Pavel soit absent, il hante sans cesse les pensées de la scientifique… Il lui permet de ne pas perdre pied et, parfois, de prendre du recul vis-à-vis d’une situation. Kat est une héroïne dynamique, douée, engagée, mais parfois froide et mystérieuse… Elle dissimule bien des secrets, à commencer par son identité ou son esprit vif ! Son intellect et ses savoirs seront d’ailleurs des outils très utiles, en particulier pour les jeux d’argent ou les courses de vaisseaux. Ces derniers m’ont d’ailleurs fortement fait songer à Star Wars ! Honnêtement, j’ai adoré ces parcours dans l’espace ! Ces moments étaient très bien dépeints, tandis que l’ambiance était au rendez-vous. On s’y croyait ! De son côté, la mécanicienne Jaspe est une héroïne originale, déjantée et au caractère bien trempé, m’a plu. Cette femme contrebalance bien le tempérament parfois taciturne et condescendant de Kat. En quelques lignes de dialogue, la mécano a réussi à m’interpeler. Elle est, en partie, l’une des raisons ayant rendu ma lecture passionnante.

L’intrigue va monter crescendo. Pour ma part, je n’ai pas ressenti d’ennui cependant, le début est assez lent à démarrer. On va prendre le temps de découvrir l’Amas, la décharge galactique située non loin de Jupiter. Une fois le premier tiers passé, l’action, le suspense et le mystère vont progressivement s’épaissir. D’ailleurs, tout ne sera pas rose. J’ai grandement apprécié que des têtes tombent ! On n’est pas sur un roman facile où tout le monde s’en sort. Bien au contraire ! Les protagonistes vont souffrir, surmonter des difficultés ou des dangers et vont même parfois périr. Qu’il est plaisant de lire quelque chose où le danger est réel et où s’attacher à des personnages peut devenir douloureux dès qu’ils passent l’arme à gauche ! Comme Amanda, j’ai estimé que la seconde moitié de l’ouvrage marque un réel tournant. Les enjeux vont devenir plus grands, tandis que les retournements de situation vont en étonner plus d’un ! En ce qui nous concerne, il n’y a que l’identité de Jaspe que nous avions devinée. Le reste fut imprévisible.

Ce fut une chouette lecture qui m’a permis de découvrir Jupiter, cette planète énigmatique dont je ne savais pas grand-chose… Or, toutes les informations transmises par l’autrice ont été fascinantes ! Cet aspirateur du Système solaire mérite son surnom… Bien qu’il s’agisse d’une fiction, j’ai également adoré les nombreuses découvertes lorsque le tandem féminin a mis les pieds là-bas. Vous l’aurez compris : je recommande cet ouvrage qui ne comporte pas trop de personnages, de peuples aux coutumes ou mode de vie trop difficiles à appréhender, ni de technologies trop avancées. Pour ce dernier point, j’en conviens, c’est étonnant ! Cependant, sans les conversations du PLIB, cela ne m’avait pas sauté aux yeux… Quoi qu’il en soit, je remercie Amanda pour cette lecture commune ainsi que les jurés du PLIB dont les arguments m’ont permis de voir des choses que je n’avais pas perçu sur l’instant. N’hésitez pas à aller découvrir l’avis d’Amanda. Pour elle, c’est un coup de cœur !

.

Découvrez l’avis d’Amanda

lesfantasydamandalc

.

plib2022

.

Citations

.

– On l’a laissé crever, il entendait tout sur le canal commun.
– Ce sera ni le premier ni le dernier, tu vas devoir t’y faire, lui lança Sori entre deux gorgées. D’où tu sors, sérieux ?
Kat écarquilla les yeux, surprise par l’agressivité dans la voix de la recycleuse. Pour se donner une contenance, elle vida son deuxième verre.
– C’est comme ça, reprit Sori. Ici, tu viens et tu meurs, c’est ça l’Amas. D’ailleurs Cyn ne s’appelait probablement pas Cyn, et pour ce qu’on sait, c’était un pirate, un bagnard ou un assassin. Alors, chouine pas sur les gens que tu ne connais pas. Tu ne connais personne ici, et personne n’est ton ami, n’oublie pas ça.

—————

Des larmes au coin des yeux, Kat acquiesça, ferma les paupières. le scapel fendit la chair gangrenée. Kat hurla. Une lame de feu irradia dans tous ses nerfs depuis l’intérieur de son bras droit. Jaspe la plaqua au sol pour l’empêcher de bouger. Sa force brute suffit à immobiliser Kat malgré les soubresauts qui arquaient son corps. La Vénusienne continua à trancher dans l’infection. Kat sentit son esprit se déconnecter de son enveloppe charnelle. Elle flottait au-dessus de Japse, observait son air concentré, déterminé. Son propre corps, suant, contracté, inondé de signaux de souffrance lui apparut comme distant, étranger. Puis Kat perdit connaissance.

—————

L’espace est notre seul horizon, Rina, notre seule destination possible.

.

Ma note

4,5/5

13 réflexions au sujet de « « Les oubliés de l’Amas » de Floriane Soulas #PLIB2022 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s