Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller·Young adult

« Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin » de Laure Dargelos #PLIB2022

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin »
Auteur : Laure Dargelos
Genre : Fantasy / Polar / Littérature ado – young adult
Éditeur : Rivka

#ISBN9782957023745

.

résumé du livre

Demi-Mot aurait pu être un village ordinaire, s’il n’était pas bâti à la limite du Texte. Jour après jour, les habitants polissent et astiquent les lettres ; ils entretiennent ces milliers de caractères qui, sans leur concours, se seraient déjà effondrés. Chez les Virgule-Point, l’aînée de la fratrie a choisi une voie bien différente : fleuriste ! Elle préfère bichonner des Trompettes à pétales plutôt que de faire prospérer l’empire des points et des virgules. Mais un événement inexplicable ne tarde pas à l’entraîner dans une spirale qui la dépasse ? Et si l’avenir du village était en jeu ?? Et si tout était lié à la Phrase sans fin, cette mystérieuse phrase laissée en suspens par l’Auteur ???

.

Ma critique

Il y a des titres qui brillent de par leur originalité et qui tirent vraiment leur épingle du jeu en se démarquant de tout ce qu’on a pu lire jusqu’à présent. Les aventures de Prospérine correspondent exactement à cette description. Honnêtement, ce one-shot possède une multitude d’atouts entre ses pages, à commencer par son humour et son travail autour de la langue française ! L’autrice ne s’arrête pas là, puisqu’elle joue habilement avec la culture, les références et l’imagination. Hélas, j’ai rapidement réalisé que c’était un peu trop atypique pour moi… J’ai même cru devoir abandonner en cours de route.

Le nom des personnages, les rebondissements extraordinaires, les jeux de mots autour de la ponctuation, les expressions du langage ou des termes littéraires ont eu vite fait de me lasser. J’avais besoin d’un peu plus de « normalité ». Certes, Laure Dargelos joue à fond avec la langue cependant, c’était trop à mes yeux. Quel ovni littéraire ! Il est à noter que les avis mitigés ou négatifs sont minoritaires. Ainsi, la plupart des lecteurs ont été conquis par cette idée de livre inachevé, mais aussi par les personnages au caractère bien trempé, par l’atmosphère déroutante et par les nombreux rebondissements. C’est pourquoi, je vous invite à vous forger votre propre ressenti.

Mention spéciale à la beauté du livre-objet qui contient une grande panoplie de chouettes illustrations ! Pour le coup, je vous conseille vivement d’en profiter avec la version papier, car la version ebook ne met pas en valeur la mise en page subtilement travaillée.

.

plib2022

.

Citations

.

Le village de Demi-Mot existait pour une seule et unique raison. Dans le monde réel, dès qu’un Auteur gribouillait une ligne – un début de roman ou une simple liste de courses -, des ouvriers venaient bâtir des hameaux, des villes et parfois des métropoles entières afin de veiller à la prospérité des caractères.

—————

Au numéro 12 impasse de la Métaphore s’élevait la demeure de la famille Virgule-Point. Avec son toit en forme d’accent circonflexe, elle était la construction la plus haute, mais aussi la plus étroite du comté. En réalité, il s’agissait d’un ancien I qui avait été reconverti en habitation. Cette architecture lettrale n’avait rien de surprenant à Demi-Mot, car le village était bâti à la limite du Texte.

—————

D’après la page 2548, « la mort naturelle est la mort par défaut.

.

Ma note

1/5

 

11 réflexions au sujet de « « Prospérine Virgule-Point et la Phrase sans fin » de Laure Dargelos #PLIB2022 »

    1. Ne t’y fie pas ! La note correspond à un ressenti, pas à une note sur le livre/l’auteur.e. Je n’ai pas aimé et ce n’était pas pour moi. 😉 C’est tout ce qu’il faut retenir !
      Honnêtement, si tu es une férue des jeux de mots sur la langue, tu devrais te régaler ! L’autrice joue énormément avec ça. Il faut juste accrocher… 😉 Je croise les doigts pour que ce soit ton cas !

      Aimé par 1 personne

  1. Ce titre ne devait effectivement pas être pour toi. Ce sera ma prochaine lecture du PLIB je pense ou alors ma première de janvier. Je te trouve très dure par contre sur ta notation sur Livraddict. 7 ouch! ça reflète pas ton retour. Pour moi quand je vois que quelqu’un a mis une note en dessous de 10 sur LA, je pense qu’il est mauvais, plein de fautes, mal travaillé, en gros plein de défauts. Or là ce n’est pas le cas semble-t-il, loin de là vu ton avis, c’est juste que tu n’étais pas la cible de ce roman atypique. Personnellement, pour ce genre de titre dont je salue la qualité mais qui ne m’étais pas destinée et que je n’ai pas aimé du fait de mes goûts personnels, je ne mets pas de note sur Livraddict.

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve ça dommage de s’arrêter à une note… Cela ne reflète pas l’avis en lui-même.
      Pour ma part, un 7 ne correspond pas à cela. C’est vraiment mon ressenti. 10 est, pour moi, « bof/moyen ». En dessous, c’est que je n’ai pas aimé. C’est le cas ici.
      En plus du fait que ce n’était pas un titre pour moi, je n’ai pas aimé. Je me suis forcée à finir et je n’y prenais pas de plaisir. Mais je voulais aller au bout.
      Comme tu l’as lu dans mon avis, cela ne m’empêche pas de lui reconnaître des qualités et un grand travail autour de la langue ! Etant donné que ce titre a fait l’unanimité ou presque, je pense que les lecteurs se fieront surtout aux bons retours qu’au mien…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s