Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« The legend of Zelda : Ocarina of time » T2 d’Akira Himekawa

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The legend of Zelda : Ocarina of time » T2
Auteur : Akira Himekawa
Genre : Manga / Littérature jeunesse – ado / Fantastique
Éditeur : Soleil
.

résumé du livre

Lors de sa quête pour délivrer les sages, Link tombe dans un piège machiavélique et doit faire face à deux horribles sorcières. Zelda tente de l’aider, mais elle est capturée et emmenée au château de Ganondorf. Le temps presse pour Link s’il veut revoir la princesse !

.

Ma critique

couv41882536Je ne vais pas tergiverser : je suis assez déçue par ce second tome qui expédie rapidement l’histoire principale aux dépens de deux récits annexes… Certes, tout développer aurait été long, difficile et peut-être redondant toutefois, j’ai eu vraiment la sensation d’avoir lu une intrigue en accéléré, surtout au début où Link va retrouver ses anciens compagnons (Malon, la Princesse Ruto, etc.). Tout s’enchaîne à une vitesse phénoménale ! On va vraiment à l’essentiel, quitte à placer une longue quête en deux/trois cases… En tant que joueuse, c’est un peu frustrant…

Heureusement, j’ai pris plaisir à retrouver certains personnages de la firme, comme la suave Nabooru, une guerrière manipulée par Ganondorf. Sheik va également faire parler de lui/elle, car son comportement titille la curiosité de Link qui ne sait toujours pas s’il est un espion ou un allié simplement mystérieux… J’aime toujours autant le personnage de Sheik qui compense tellement avec le côté faible de Zelda ! (Il n’y a rien de plus agaçant lorsqu’elle se fait capturer systématiquement !) Au moins, sous son avatar masculin, elle ne se laisse pas faire et vient même en aide à Link à plusieurs reprises ! On notera aussi le combat ultime avec Ganondorf qui est plutôt réussi. Il s’étale sur de nombreuses pages où les planches sont très dynamiques. Akira Himekawa est parvenu à bien représenter la puissance, la cruauté et le design effrayant de cet antagoniste ! Je ne suis donc pas déçue par ce final explosif et plein de valeurs…

Après l’histoire principale, on distingue deux récits : « Le masque de Skull Kid » mettant en scène Link enfant et « Rouro, du peuple Watarara » avec Link adulte. Certes, Skull Kid apparaît dans le jeu (et c’est justement cette nouvelle qui m’a le plus plu des deux) néanmoins, j’aurais préféré que l’on développe davantage le récit principal… C’est surtout cette histoire avec Rouro, un watarara qui ne sait pas voler et qui va apprendre grâce à ses nouveaux amis, qui m’a déçueLes dessins de cette petite aventure ne m’ont pas plu : il y a un surplus de chibis ou d’expressions déformées… C’est lassant lorsque le dessinateur emploie ce procédé toutes les deux cases. De plus, en tant qu’adulte, j’avais d’autres attentes que cette petite histoire classique, mignonne et sans surprise… Mais je suppose que les jeunes lecteurs (qui sont le public cible du manga) apprécieront davantage « Rouro, du peuple Watarara »…

Malgré cette lecture en demi-teinte (décidément, j’accumule…), je compte bien continuer de découvrir les adaptations de la firme Zelda, car j’adore cet univers…

.

Citations

– N’y vas pas. C’est trop dangereux !
– Oui… Mais il n’y a aucune victoire sans bataille…

—————

Je suis le héros du temps… Et quoi qu’il arrive… Je me battrai toujours pour Hyrule… Et pour vous…

—————

– Huuu… Je suis si malheureuse… Je travaille dur au ranch depuis la mort de ma mère survenue lorsque je n’étais qu’une enfant… Et là, je suis retenue prisonnière… Mais je sais que mon prince viendra me délivrer sur son beau cheval blanc… Il viendra…
[BOUM ! – Link tombe du plafond et s’écrase lamentablement devant elle.]
– Tu parles d’une chute !
– Tu… Tu vas bien Malon ?
– T’es qui toi ?
– C’est moi, Link !
– Link ? J’te connais pas !
– Mais si, tu sais ! Il y a sept ans, j’ai appris la chanson d’Epona et…
– Ah ! Le p’tit nain qui venait de la forêt ? Qu’est-ce que tu fiches ici ?
– Je suis venu te porter secours. Aller, partons !
– Je te remercie mais mon destin n’est pas d’être secouru par un Kokiri… Mais plutôt par un prince !

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « The legend of Zelda : Ocarina of time » T2 d’Akira Himekawa »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s