BD·Romans policiers / Thriller

« En quête de vérité » (Dans les yeux de Lya T1) de Carbone et Justine Cunha

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « En quête de vérité » (Dans les yeux de Lya T1)
Auteurs : Carbone et Justine Cunha
Genre : BD / Littérature ados – adultes
Éditeur : Dupuis

.

résumé du livre

A la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie. Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

.

Ma critique

C’est la superbe couverture qui m’a donné envie d’emprunter ce livre à la médiathèque. Comme cela m’arrive parfois, je n’avais pas lu le résumé afin de conserver un maximum de surprise…couv34312330 Et je dois reconnaître que ce n’était pas plus mal, car celui-ci raconte les trois-quarts de ce premier volet ! Bonjour le spoil… Cette BD s’est révélée être bien trop introductive à mes yeux. On présente les personnages, on cerne rapidement ceux qui sont sympathiques ou qui cachent des choses (il faut avouer qu’ils ont le faciès qui définit trop bien leur caractère…) et on découvre les intentions de Lya, une jeune femme devenue paraplégique suite à un accident. Hélas, on n’en saura pas réellement plus ! C’est dommage, car j’aurais espéré un peu plus de mystère ou de rebondissements. Je suis restée sur ma faim ! Il me faudra attendre la suite pour avoir des réponses…

Le scénario est relativement sombre toutefois, les auteurs ont opté pour une narration optimiste et pétillante. Les dessins sont volontairement colorés, simples et légers, tandis que Lya est une demoiselle débordant de vie et faisant souvent preuve d’enthousiasme. Ses camarades sont également très attentionnés et déterminés, ne limitant pas l’héroïne à une « pauvre handicapée fragile », une image que l’on voie malheureusement dans certaines œuvres. Il n’y a donc pas de pathos, ce qui est rassurant. Lya assume son corps et compte bien se faire justice un jour ! En outre, on distinguera derrière l’histoire quelques jugements de valeur sur la société, notamment sur le système judiciaire parfois corrompu et plein de secrets.

Si mon réseau de bibliothèques décide d’acquérir la suite, je pense que je la lirai. Si ce n’est pas le cas, cela n’aura pas d’importance, car j’ai trouvé cette lecture sympathique, mais pas transcendante. Il me manquait quelque chose dans le récit. En outre, les dessins colorés que j’appréciais dans les premières pages, ne m’ont pas toujours paru égaux. Parfois, il y avait quelques problèmes de perspective et le corps des protagonistes était de temps en temps tordu ou étrange. J’ai donc trouvé qu’il y avait plusieurs petits défauts. Rien d’alarmant cependant, ce sont eux qui ont rendu mon appréciation générale mitigée. Ajoutons à cela le fait que j’avais lu des critiques élogieuses me faisant penser que j’allais passer un super moment ! J’avais donc des attentes… Pour conclure, je pourrais vulgairement résumer mon ressenti par : « C’était bien, mais sans plus… ».

.

Citations

– Moi, j’ai mon frère qui est handicapé moteur suite à une maladie. Ça fait du bien de voir que ça t’empêche pas de vivre !
– C’est pas vraiment la vie dont je rêvais petite… Mais mon accident me motive plus chaque jour…
– J’aimerais que mon frère ait la même force de caractère que toi !
– Je suppose qu’on est… tous différents !
.
—————
.
– Tu sais très bien que ça ne finira jamais!
– Mais j’suis là et je veille sur toi!

.
—————
.
– Je veux juste le nom de l’enfoiré qui m’a fait ça…
– Oui, je comprends. Si c’était arrivé à mon frère, j’aurais voulu savoir aussi !
Et du coup, tes parents ont retiré leur plainte ?
– Oui, mais si j’ai bien compris ce que m’a dit l’enquêteur…
– On a payé le silence de tes parents ?
– J’crois surtout qu’il ou elle voulait qu’on ne remonte jamais jusqu’à lui !
.
.

Ma note

3/5

12 réflexions au sujet de « « En quête de vérité » (Dans les yeux de Lya T1) de Carbone et Justine Cunha »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s