Fantastique/Fantasy·Young adult

« L’empire de sable » de Kayla Olson

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’empire de sable »
Auteur : Kayla Olson
Genre : Fantastique / Young Adult
Éditeur : Robert Laffont (Collection R)

.

résumé du livre

Un groupe se faisant appeler la Meute de loups a pris le contrôle de la planète. Eden a tout perdu mais elle veut garder espoir. Elle possède les coordonnées du seul endroit encore neutre sur terre, l’île Sanctuaire. Lorsqu’elle parvient à s’y rendre, elle rencontre d’autres résistants. Mais le groupe découvre qu’un ennemi inattendu habite sur l’île, qui est truffée de pièges.

.

Ma critique

Après avoir lu la critique dithyrambique de BettiesRoseBooks ainsi que d’autres avis très enthousiastes, j’ai eu grandement envie d’acquérir cet ouvrage ! Je comptais d’ailleurs me l’auto-offrir à Noël… Or, le mois dernier, j’ai vu qu’il était proposé dans une masse critique sur Babelio. Vous n’imaginez pas ma joie lorsque j’ai reçu l’annonce m’indiquant que j’avais été sélectionnée ou mon empressement lorsque je l’ai reçu dans ma boîte aux lettres ! Hélas, ma jubilation s’est estompée au fil des chapitres… Les cent premières pages ont été véritablement fastidieuses, car on est parachuté en pleine action, sans préambule, dans un monde hyper riche, hostile et complexe et avec quatre jeunes femmes que l’on ne creuse pas forcément ! L’univers va être découvert de temps en temps, entre deux dialogues ou témoignages de la narratrice contant son passé… couv40982401C’est assez déstabilisant ! D’ailleurs, j’ai eu du mal à rentrer dans l’intrigue et à tout cerner sans devoir relire certains paragraphes… Mais j’ai fini par y arriver ! J’ai ainsi regagné de l’intérêt pour cette lecture au rythme assez inégal vers le premier tiers puis, tout a malheureusement de nouveau basculé vers les deux tiers du roman… En effet, j’ai eu beaucoup de difficulté avec les rebondissements en dents de scie et l’ambiance de l’ouvrage. Parfois, on nous annonçait une découverte prometteuse (par exemple le temple du début), pour finalement laisser tomber, en rien dévoiler et passer à autre chose. On passe également d’une longue phase permettant aux personnages de se découvrir tranquillement à une action intéressante, suivi ensuite d’un calme plat… Cette cadence m’a assez déplu, si bien que j’ai peiné à avancer…

Mon principal regret vient également du fait que je n’ai eu aucune attache aux personnages. Avec ce début difficile et le rythme saccadé, ce manque d’attachement est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase… Eden, l’héroïne, m’a paru très lisse, assez passive, trop parfaite et dans sa bulle. On lui fait directement confiance, elle réussit tout malgré ses peurs et survit à chaque piège avec une facilité déconcertante ! En ce qui concerne Hope, Alexa et Finnley, j’ai eu l’impression d’être restée en surface. Ces jeunes femmes existent, elles ont leur utilité dans le scénario, toutefois j’ai l’impression d’à peine les connaître. J’aurais souhaité que l’on développe un peu leur caractère ou leur passé… Le père d’Eden, Pellegrin et les autres ne m’ont pas non plus spécialement marquée… Finalement, il n’y a que Lonan qui sort un peu du lot et qui a réussi à titiller ma curiosité… J’ai beaucoup aimé découvrir qui il est réellement et voir les liens qu’il va tisser avec Eden…

Avec tout ce que j’avais lu sur cet ouvrage, je m’attendais à quelque chose de sensationnel qui me tienne en haleine et me donne envie de lire sans m’arrêter. Finalement, ma lecture s’est avérée décevante, car j’en attendais peut-être trop. En outre, je n’ai pas forcément perçu le côté écologique dont parle l’entête de la couverture. Certes, il y a quelques éléments qui mettent la nature et l’écologie en avant néanmoins, je m’attendais à ce qu’il y ait une approche plus approfondie que celle-ci. Pourtant, c’était l’un des arguments majeurs qui me donnait envie de plonger dans ce livre ! Ici, l’environnement est vraiment secondaire dans l’intrigue… En plus de tout cela, la fin m’a laissé un goût plutôt amer. J’espère qu’il y aura une suite car, si c’est un one-shot, je serais terriblement déçue par cette conclusion ouverte et expéditive ! Cela dit, s’il y a bien un second tome, je ne sais pas si je me pencherai dessus, car je n’ai pas pris autant de plaisir de lecture que je ne l’aurais pensé ! (À l’inverse, visionner le film lorsqu’il sortira me tente volontiers !)

empiredesableÉtant donné les avis enthousiastes sur la toile, j’en viens à me demander si je ne suis pas passée à côté de quelque chose. Je reconnais que, pour les lecteurs avides d’Aventure, ce récit devrait leur plaire… D’habitude, j’aime les ambiances oppressantes avec la faune ou la flore hostile comme « Lost », « Le labyrinthe » ou « Indiana Jones ». Mais là, cela ne l’a malheureusement pas fait… Malgré tout, je retiendrais surtout le fait que j’ai grandement apprécié l’univers aussi atypique que riche : il ne me semble n’avoir jamais croisé cela dans une dystopie ! Cet avis est, comme de coutume, purement personnel. La majorité des avis sur la toile sont positifs… C’est pourquoi je vous invite à découvrir les autres critiques afin de vous faire un ressenti général sur cette lecture. Et, si vous avez déjà lu cet ouvrage, sachez que je serais ravie d’échanger avec vous. Même si je ressors déçue, je remercie de nouveau Babelio et les éditions Robert Laffont pour l’envoi de « L’empire de sable ». 

.

babelio_mbamci

robertlaffont

.

Citations

Mais, même dans ce monde en perdition, ce monde en plein naufrage, où le pouvoir triomphe de l’amour, où les gorges saignent et où les Loups sont en liberté, je veux vivre. Alors hors de question que je sois démasquée. Hors de question d’échouer.

—————

Survivre, ce n’est pas seulement s’échapper à temps. Survivre c’est une lutte quotidienne pour s’extraire des ruines et avancer vers l’inconnu, quoi qu’il advienne. Nous possédons tous en nous la force nécessaire… il suffit juste d’y croire.

—————

L’être humain n’est pas programmé pour choisir la mort. Pas la sienne, en tout cas. Alors, je choisis la vie. Et l’ironie du truc, c’est que le résultat est le même.

.

Ma note

♥ 2/5

21 réflexions au sujet de « « L’empire de sable » de Kayla Olson »

  1. Mince alors, quand on attend d’aimer un livre et qu’au final on est déçu, c’est un peu frustrant mais bon… Le prochaine sera meilleur 🙂 Du coup, j’hésite à me lancer, car le côté écologie me tente beaucoup, comme toi^^ !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s