Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« L’atelier des sorciers » T1 de Kamome Shirahama

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’atelier des sorciers » T1
Auteur : Kamome Shirahama
Genre : Fantastique / Manga / Littérature jeunesse-ado
Éditeur : Pika
.

résumé du livre

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

.

Ma critique

Oh, la belle surprise que voilà ! C’est sur les avis majoritairement positifs que j’ai décidé d’emprunter ce manga grâce à mon réseau de bibliothèques. Sortez votre baguette et votre chapeau pointu, parce que c’est un manga qui mérite sa réputation ! Certes, l’histoire est assez simple, mais elle est rapidement entraînante, notamment grâce à Coco, cette petite héroïne à qui il va arriver plusieurs péripéties changeant à jamais son destin… Malgré son côté guimauve, très gentil, démonstratif et ingénu, la demoiselle a quand même su me convaincre. En effet, elle a su faire preuve de beaucoup de persévérance, de courage, de générosité et d’idées. couv20467404C’est une fillette qui ne se laisse pas abattre et qui préfère agir plutôt que de laisser les choses empirer. Archétype de l’élue ou de l’héroïne au fort potentiel malgré le fait qu’elle baigne dans la magie depuis peu, Coco est un protagoniste qui va certainement progresser au fil des tomes et des rencontres qu’elle va faire. Ainsi, rien n’est forcément tracé pour elle… J’espère d’ailleurs que l’auteure saura sortir des sentiers battus avec l’évolution de son personnage…

Pour le moment, certains éléments sont assez classiques, notamment en ce qui concerne les personnages qui se sont révélés être caricaturaux… On distingue les gentils acolytes et les individus moins sympathiques comme Agathe, une jeune rivale froide, distante, intransigeante, méprisante et suffisamment persuasive pour influencer l’héroïne à passer des tests pour prouver sa valeur… Néanmoins, je dois reconnaître que l’ensemble fait mouche. Le scénario gomme ces petits défauts. J’ai finalement beaucoup aimé l’ambiance ainsi que l’entourage de Coco. Tout ce petit monde peut se démarquer et changer au fil de la série. Ma préférence va au sorcier Kieffrey qui dégage pas mal de prestance et qui semble dissimuler plein de secrets. De plus, son apparence change avec les habituels magiciens que l’on peu trouver dans la littérature de l’imaginaire. Kieffrey semble être quelqu’un d’intelligent, jeune mais mature, puissant, observateur et également un peu manipulateur… Sa pédagogie ainsi que sa patience font surtout de lui un très bon maître… Un professeur qu’Harry Potter aurait certainement adoré avoir ! Or, je reconnais que je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ce dernier, notamment à la fin où le groupe doit aller faire des emplettes. Les boutiques proposant des fournitures magiques et l’ambiance des lieux m’ont fortement fait songer au Chemin de Traverse... L’ouvrage m’a également rappelé « La quête d’Ewilan » (Pierre Bottero) au niveau de l’emploi de la magie. Ces clins d’œil, sans doute volontaires, m’ont bien plu.

Cet univers médiéval-fantastique s’est avéré être hyper original, fouillé et dense. Je reconnais avoir été presque noyée par la quantité d’informations liées à la magie. C’est donc un régal de trouver un monde aussi complet ! J’ai vraiment hâte de creuser ces éléments ou d’en savoir plus sur certaines créatures comme l’adorable Ver-Pinceau qui est tout mignon. Je suis également curieuse de voir comment l’intrigue va se développer, car c’est hyper prometteur. Enfin, les illustrations sont réellement très jolies, travaillées et adorables. Je ne trouve rien à redire dessus, car les personnages sont aussi beaux que les décors. D’ailleurs, je me suis vu feuilleter de nouveau cet ouvrage même après la lecture tant j’ai apprécié le coup de crayon ! On a donc un très premier tome un peu classique, mais efficace et qui mérite largement le détour. Reste à voir si certains éléments sortiront du moule habituel dans le prochain opus…

.

Citations

La magie est un miracle qui colore le monde.
.
—————
.
Tout n’est pas écrit dans les livres. Parfois, la pratique vaut mieux que la lecture.
.
—————
.
Quand on apprend par cœur, on finit tôt ou tard par oublier… mais comprendre et expliquer avec ses propres mots permet de s’en imprégner.

.

Ma note

♥ 4,5/5

Publicités

11 réflexions au sujet de « « L’atelier des sorciers » T1 de Kamome Shirahama »

    1. Mince, j’ai cherché ta critique, je crois qu’elle n’est pas publiée. (C’est prévu ? Si oui, je guette ça avec impatience.) Contente de savoir que la suite est meilleure que le T1, car il y avait vraiment du potentiel !

      J'aime

  1. Il me tente bien ^^ j’ai hésité pour le boulot, mais si tu me dis que c’est très dense, j’ai peur que ça fasse trop pour mes loulous … Je pense notamment à l’invasion de bulles de textes, ça peut le faire pour les aguerris mangas, mais moins ceux qui découvrent et qui justement risquent d’être les plus attirés par ce manga !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s