Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Romans policiers / Thriller·Science Fiction

« Time zone » T1 de Tristan Pichard

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Time zone » T1
Auteur : Tristan Pichard
Genre : Roman ado / Science-Fiction / Fantastique / Thriller
Éditeur : Locus Solus

.

résumé du livre

Nés un 29 février, Manon et David ne fêtent leur anniversaire qu’un an sur quatre. Pourtant cette fois, rien ne se passe comme prévu. Le temps s’arrête, la rue, les gens, le monde se figent. Une société secrète les prend en charge dans cet espace-temps irréel : ils ont 24 heures de plus à vivre. Mais un dangereux taulard parvient à s’échapper et en profite pour accomplir son plan machiavélique. Le jour se lève sur la ville immobile. Il est 7:41.

.

Ma critique

Grâce à l’avis enthousiaste de Mikasa, j’avais noté ce titre dans ma WL en espérant le découvrir à mon tour. Le hasard a voulu que je croise sa route en bibliothèque. Je l’ai donc emprunté sans hésiter ! Le concept du roman est très original : il met en scène des personnages principaux nés le 29 février à qui il va arriver quelque chose d’incroyable ! Manon et David, deux adolescents dans la même classe qui ne s’apprécient pas spécialement, vont vivre la journée la plus étonnante de leur vie. Tout commence un matin, lorsqu’un événement imprévisible et soudain fait tout basculer… Le récit prend une tournure fantastique, ce qui m’a bien plu. Les Bartholon, des membres d’une société secrète ont su titiller ma curiosité. J’ai apprécié découvrir leur fonctionnement, leur credo, les lois imposées ainsi que quelques personnages. Je regrette cependant que l’auteur ne pousse pas assez cet univers fictif. timezone-cv1-hd-1-600x877Il y avait pourtant matière à faire ! Entre l’avis de Mikasa datant de fin 2017 et l’année 2019, Tristan Pichard a publié un second tome et a annoncé un autre titre qui sortira très prochainement. Je suppose donc qu’il va continuer de creuser les Bartholon, corrigeant ainsi ma petite déception liée au développement des personnages secondaires et de ce monde.

La force de ce titre réside dans son rythme efficace et addictif. Les chapitres sont courts, le décompte de l’Exil met de la pression, la plume de l’auteur est fluide, la narration bascule parmi trois protagonistes (Manon, David et Boris, un prisonnier dangereux) et l’action est au rendez-vous. Tout s’enchaîne rapidement, notamment lorsque l’on passe les cent premières pages. On n’a plus le temps de souffler, car il y a énormément de rebondissements et du suspense. Cela dit, j’ai eu du mal à accrocher à l’antagoniste que j’ai trouvé trop caricatural… Violence, mépris, machiavélisme, colère, injures à gogo, … Tout en lui indique le rôle qu’il jouera dans cette histoire. J’aurais souhaité qu’il soit plus nuancé… Un peu comme la partie de son plan qui a su me surprendre ! Par ailleurs, j’ai également tiqué avec certaines expressions volontairement familières ou se voulant « jeunes ». Autant certaines phrases ne m’ont pas dérangée, autant d’autres m’ont paru peu crédibles.

Les deux héros ont leurs forces et leurs faiblesses. Au début très stéréotypés, ils vont se révéler de moins en moins lisses. Manon est celle avec qui j’ai le plus accroché. Elle a une personnalité haute en couleur ! Franche, effrontée, dynamique, débrouillarde, elle a des réactions plutôt crédibles. J’ai eu un peu plus de mal avec David qui va se révéler progressivement. D’abord sur la défensive et plutôt en retrait, il va finalement grandir de cette aventure. Grâce à ce tandem, l’auteur touche à des thématiques aussi fortes qu’intéressantes : le racisme ainsi que la parentalité (la mère de Manon est vraiment spéciale, tandis que son père est en prison et n’a aucun contact avec eux). Ensemble, les deux adolescents vont devoir faire face à des retournements de situation imprévisibles ! On les suit avec plaisir dans leurs choix qui ne sont pas toujours les bons, mais qui sont riches d’enseignement. Leur relation en elle-même est progressive néanmoins, je n’ai pas accroché à sa débouchée… On aurait très bien pu rester sur une amitié soudée et développer une romance dans la suite… J’ai eu l’impression que ce baiser tombait comme un cheveu sur la soupe.

Une lecture prenante, mais non sans défauts… Je retiendrais surtout le concept original basé sur un jour de l’année oublié par la majorité des gens, un rythme et un scénario bien maîtrisés, le côté trop cliché de Boris, l’univers à creuser ainsi que des héros actifs qui évoluent au fil de l’intrigue. Reste à voir ce que Tristan Pichard développera par la suite. Si je trouve le second tome, je le lirai… Mais je n’en fais pas une priorité.

.

(Lu dans le cadre du challenge de l’imaginaire.)

.

Citations

– Tu sais que les enfants doivent respecter leurs aînés ? T’apprends quoi à l’école ?
[…]
Encore un trouduc, ça se confirme. Manon le regarde droit dans les yeux avec le même sourire qu’un bulldozer.
– Je vais réveiller Valérie et on lui demandera ce qu’elle en pense, ok ?
– T’es douée pour faire chier le monde, ronchonne Stéphane.
– Voilà ce que j’apprends à l’école, lâche Manon avant de replonger le nez dans son bol.
.
—————
.

Manon observe par la fenêtre de la cuisine les clignotements des gyrophares. Qu’est-ce qui se passe à la médiathèque ? Les gens ont enfin décidé de lire et il a fallu appeler la cavalerie pour protéger des bibliothécaires débordés ?
.

—————
.
– Tu ressembles à une voiture téléguidée comme ça, s’amuse-t-elle en s’approchant.
– Oh, la ferme, s’énerve David. Tu les gardes tes vannes à deux euros, OK ?
– Non, mais, t’es con ou quoi ? J’ai rien dit.
– T’as rien dit, t’as rien dit, s’emporte-t-il… ouais, ben, continue comme ça, à rien dire… et laisse moi…
– T’es prêt à mordre, hein ? Quand t’auras décidé d’arrêter d’aboyer comme un chien, tu repasses me voir.
.

Ma note

3/5

saiwhisper-3etoiles-sympa-palmal

Publicités

3 réflexions au sujet de « « Time zone » T1 de Tristan Pichard »

  1. Je ne connaissais pas ce titre, mais malgré les défauts que tu soulèves et qui risquent de me gêner (notamment les expressions familières que je ne supporte pas en général), je suis super intriguée. Le concept de base est super original, ce qui est toujours un bon point, les thèmes abordés intéressants et le rythme parfait pour une lecture rapide…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s