BD·Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Al-Poll » (La Quête d’Ewilan T5) de Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Al-Poll » (La Quête d’Ewilan T5)
Auteurs : Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero
Genre : Bande dessinée jeunesse-ado / Fantastique
Éditeur : Glénat

.

résumé du livreEwilan, Salim et leurs compagnons arrivent enfin à Al-Poll, la mythique cité impériale. Sous la montagne, le mal attend son heure et la mort peut frapper à tout moment.

.

Ma critique

couv18787310Une suite dans la continuité des quatre autres opus ! L’aventure suit son cours avec, cette fois-ci, la découverte d’une antique cité magnifique. Les dessinateurs ont proposé une ambiance azur avec des tons bleutés et épurés. C’est vraiment très joli ! Les détails sont légions dans cet endroit oublié où les bâtisses sont imposantes. J’en ai vraiment pris plein les mirettes ! Bien sûr, il y a toujours des combats avec différents monstres. Ces derniers sont toujours aussi dynamiques et bien représentés. Les planches sont aussi agréables que prenantes.

Ce cinquième tome est axé sur l’évolution de Camille, devenue plus mature et hyper puissante. Presque plus rien ne l’arrête ! Sa magie impressionne de plus en plus les membres de son groupe qui ne reviennent pas de sa maîtrise. On a donc une héroïne plus affirmée. Elle plonge au-delà du danger dans sa quête toujours remplie de rencontres, de combats et d’échanges… Du côté de son entourage, plusieurs protagonistes vont continuer de tisser des liens entre eux. C’est par exemple le cas du courageux Edwin, de la mystérieuse Ellana ou encore du pimpant Salim, toujours présent pour sa belle blonde ! Ce noyau me plaît toujours autant ! Mes ados sont toujours aussi fans et réclament la suite. Je pense donc lire le sixième volume très bientôt.

.

.

Citations

Pendant des siècles j’ai joué avec les nuages et les vents. J’ai vu tous les continents de ce monde, survolé des océans si grands que l’univers s’y perdrait. J’ai défié les étoiles et les ouragans. J’ai été montagne et j’ai été oiseau. J’ai acquis la maitrise des éléments alors que l’homme n’était rien encore. Je vis d’air et je crache le feu. Je suis issu de la terre et dans l’eau j’ai trouvé mon complément. L’autre moitié de mon âme. J’étais Dragon.

.
—————
.
– On ne s’embrasse pas pour fêter nos retrouvailles ?
– Désolée, j’aurais trop peur que les vapeurs d’alcool te gênent ! Et puis tu sais, les bisous-bisous avec les mollusques…

.
—————
.
Ce qui est dessiné pour être éternel ne peut être détruit.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Al-Poll » (La Quête d’Ewilan T5) de Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s