Romans

« Adultes ou presque » d’Ali Pantony

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Adultes ou presque »
Auteur : Ali Pantony
Genre : Littérature contemporaine / Feel Good
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Avez-vous déjà fait mourir un cactus en quelques jours ? Reçu sept lettres d’avertissement pour impôts non payés ? Été à la ramasse à cause d’une mauvaise rupture ? Bienvenue dans la vie d’adulte (ou presque) ! Mackie, Edele, Alex et Nat ont une vingtaine d’années et naviguent tant bien que mal les tumultes de leur quotidien de jeunes adultes. Elles travaillent, paient (quasi toutes) leur loyer, mais ne savent pas dégivrer un congélateur. Entre les peines de cœur, les déménagements et autres événements en tout genre, ces quatre meilleures amies ne sont pas au bout de leurs surprises… Mais moi qu’il leur arrive, elles seront toujours là les unes pour les autres.

.

Ma critique

Si vous aimez les fictions mettant en avant l’amitié ou les séries avec une ambiance comme « Sex in the city », « Friends » ou « How I meet your mother », alors cet ouvrage est susceptible de vous plaire. Au programme avec « Adultes ou presque » : des scènes de vie quotidienne, des recherches d’emploi, de l’humour, des histoires d’amour, des passages sous la couette et des copines qui se retrouvent régulièrement ! Elles sont quatre à qui il va arriver des choses différentes. On a d’abord Natasha qui va être plaquée par son petit-ami de longue date et qui va sombrer dans la dépression. 9782811239862pc_orgVient ensuite Alex, une prof, qui a peur que son chéri la quitte à son tour… Il y a aussi Edele, une jeune femme au chômage qui vit chez ses parents et fantasme sur le meilleur ami de son frère. Et enfin, il y a Mackie qui cherche à changer de travail, car elle a fait le tour du sien.

Chaque chapitre permet à la narration de passer de l’une des jeunes femmes à une autre. On apprend ainsi à connaître chacune d’entre elle et à les suivre dans leurs projets respectifs. Je n’ai pas spécialement eu de personnage coup de cœur cependant, je peux affirmer que Natasha est celle qui m’a le moins plu. En effet, même si je comprends les causes de son chagrin et la difficulté à remonter la pente, la demoiselle m’a longuement tapé sur le système à force d’être abattue, renfermée sur elle-même et avec des tendances suicidaires. C’est également elle qui a fait preuve du moins d’humour, ce qui rendait les passages avec elle assez pesants. À l’inverse, Edele et Mackie sont celles ont réussi à me faire décrocher le plus de sourires, de sympathie et d’empathie à leur égard. Elles apportent un vent de fraîcheur et sont, à mes yeux, les plus attachantes du groupe.

Le scénario commence directement avec la rupture de Matt et de Natasha. Ensuite, chaque héroïne va construire son histoire tout en aidant leur amie à refaire surface. Je me suis longtemps demandée où l’auteure voulait en venir, car le rythme est très calme et on ne peut pas parler de rebondissement… On est plutôt sur des tranches de vie : énormément de discussions et des personnages qui évoluent selon leurs choix. Il y a également une pluie de références littéraires, culturelles et de films. Le tout donne l’impression d’une lecture fraîche, distrayante, sans prise de tête… Mais ne donne pas forcément un souvenir impérissable ! J’aurais souhaité un peu plus d’action ou de folie ! Il me manquait clairement quelque chose pour me donner absolument envie de tourner les pages et de ne pas lâcher mon livre. Là, je lisais avec plaisir toutefois, je n’étais pas totalement happée par le récit. Même s’il ne m’a pas transcendée, ce roman fut donc assez agréable !… Et c’est l’essentiel ! Merci encore aux éditions Milady.

.

Imprimer

.

Citations

Je roule carrément sur l’or, là : maman m’a filé vingt livres tout à l’heure parce que je l’ai aidée à nettoyer le garage, comme quand on avait douze ans et qu’on reçoit de l’argent de poche après avoir fait le ménage.

—————

– Regardez, les filles, Mack m’a préparé le dîner ! annonce Nat en souriant.
Elle sort une grande boîte en plastique de son sac.
– Pour l’amour de Dieu, qu’est ce que c’est que ce truc ? demande Edele.
– C’est du ragoût de saucisse à la tomate et au chou frisé, pois chiches et amandes, répond fièrement Mackie en ignorant l’expression écœurée d’Ed – expression que je dois probablement arborer aussi.
– On dirait que quelqu’un a massacré une bite et l’a coupée en tranches avant de la mélanger avec des petites couilles et des poils pubiens verts, déclare Ed en éclatant de rire.
J’ajoute :
– Ouais, et les amandes ressemblent à des rognures d’ongles.

—————

Tomber amoureuse d’un lieu, c’est exactement comme tomber amoureuse d’une personne : on finit par adorer ses travers autant que ses forces, parce que tous font partie des composants essentiels qui font que cette personne ou cette ville sont ce qu’elles sont.

—————

– Ce n’est pas parce que je fais du sport et que je cuisine que je ne suis pas humaine !
– Non, mais ça fait de toi une adulte, et les adultes n’ont pas de boutons et ne renversent pas tout.
– Les presque adultes, si, proteste-t-elle.
– C’est ça qu’on est ? demande Alex. Des presque adultes ?
– On dirait qu’on parle de filles prépubères, glousse Nat.
– En gros, c’est un peu ce que nous sommes, sauf qu’on boit plus, qu’on baise, qu’on paie des impôts et qu’on consomme de la drogue, dis-je tandis que Mackie pose un bol de salade à côté des Doritos avant de nous tendre à chacune une serviette de table rose pastel.

.

Ma note

3,5/5

6 réflexions au sujet de « « Adultes ou presque » d’Ali Pantony »

  1. Si tu cites Friends ou How I meet your mother, je suis tout de suite intéressée 🙂
    Sans être transcendant, ça a l’air d’être une lecture sympa sans prise de tête. Le sexe en moins, le schéma narratif me fait un peu penser à la sage Valeria bien qu’ici, il semble y avoir plus de discussions…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement ça pour le « Sans être transcendant, ça a l’air d’être une lecture sympa sans prise de tête. » 🙂
      Je n’ai pas lu Valéria, mais étant donné les avis que j’ai vus, je pense qu’effectivement, c’est la même ambiance avec pas mal de discussions et sans le sexe.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s