Romans policiers / Thriller

« Comme toi » de Lisa Jewell

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Comme toi »
Auteur : Lisa Jewell
Genre : Thriller psychologique / Roman policier
Éditeur : Milady

.

résumé du livre

Ellie a disparu à l’âge de quinze ans. Sa mère n’a jamais réussi à faire son deuil, d’autant plus que la police n’a retrouvé ni le coupable ni le corps. Dix ans plus tard, cette femme brisée doit pourtant se résoudre à tourner la page. C’est alors qu’elle fait la connaissance de Floyd, un homme charmant, père célibataire, auquel elle se lie peu à peu. Mais lorsqu’elle rencontre la fille de celui-ci, Poppy, âgée de neuf ans, le passé la rattrape brutalement : cette fillette est le portrait craché de sa fille disparue…

.

Ma critique

Cet ouvrage m’a directement séduite avec son résumé prometteur ! Curieuse de découvrir quels secrets cachaient ces fameux Floyd et Poppy, j’ai plongé avec grand plaisir dans ce thriller psychologique qui m’a happée dès les premières pages par son rythme et son ambiance. En effet, les chapitres sont très courts : ils oscillent entre deux à six pages maximum, ce qui permet de dynamiser la lecture. couv55456607De plus, l’auteure propose régulièrement des changements de narrateurs. On n’est pas uniquement focalisés sur Laurel, cette mère de famille complètement perdue par la disparition de son aînée. Parfois, on assiste au point de vue d’Ellie, lorsqu’elle était adolescente. Cela permet au lecteur de reconstituer les faits, de connaître la jeune fille et de découvrir ce qu’il s’est passé. J’ai beaucoup aimé le début, car on alternait réellement passé avec Ellie et présent avec Laurel. Hélas, j’ai trouvé dommage que l’on comprenne les choses dès la fin de la première partie du livre ! En effet, les réponses sont directement offertes et orientées vers un personnage au comportement lunatique, étrange et toxique… Pire : on sait rapidement la finalité de l’un des protagonistes en trouvant des preuves dans la forêt… Bien qu’il nous manque le « comment », le « pourquoi » et le « qui d’autre était dans le coup », j’ai trouvé regrettable d’avoir aussi vite les clefs du dénouement ! Cela a d’ailleurs fortement joué sur mon ressenti final. Je suis certaine que si ces informations étaient arrivées plus tard, par exemple dans la troisième ou quatrième partie, j’aurais été davantage satisfaite.

La narration va également papillonner auprès de Floyd et de Noëlle, les deux protagonistes les plus énigmatiques de l’ouvrage. Leur personnalité est réellement complexe, intéressante et difficile à cerner. Une aura de mystère les entoure et on prend plaisir à passer leur caractère ou leurs agissements au peigne fin. Ma préférence va d’ailleurs à Noëlle, car l’auteure a vraiment bien développé son passé ainsi que son tempérament… Nul doute que cette femme ne laissera pas le lecteur insensible ! La famille de Laurel, l’héroïne, est aussi assez obscure. Entre l’ex-mari trop parfait, la cadette qui s’est fermée comme une huitre, le fils qui vit loin de sa mère avec une femme capable de sentir l’âme des gens, on peut se demander si certains d’entre eux n’ont pas joué un rôle secondaire dans cette affaire! Le cas de Laurel est également plutôt étrange. En effet, on se rend très vite compte qu’elle ne va pas bien. Elle n’a jamais réussi à surmonter ce drame, ce qui est compréhensible, et a même souhaité qu’Hanna, son second enfant, disparaisse à la place de sa belle Ellie… Enfermée dans son mal-être, elle s’est coupée de sa famille et ne va presque plus les voir, excepté sa mère qui est en maison de retraite. Certes, elle tente toujours de renouer avec Hanna cependant, cette dernière met de la distance et se comporte de manière agressive avec sa génitrice. Laurel est-elle aussi pure et innocente qu’elle ne le croit ? Après tout, certains thrillers psychologiques ont eu vite fait de nous révéler que le coupable n’est autre qu’une héroïne sociopathe…

Bien que j’aie tout compris dès la seconde partie, je reconnais avoir eu des doutes envers certains personnages qui ont réellement eu un caractère louche… Puis, une fois certaines choses révélées, je n’ai plus hésité. Même si j’ai trouvé cela dommage, cela ne m’a pas empêchée de progresser avec plaisir dans l’enquête. Ce qu’a traversé Ellie m’a bouleversée, dégoûtée et peinée ! Et que dire de sa terrible lettre dans l’épilogue… On est sur un polar sombre et à l’atmosphère dérangeante ! Au final, je ressors globalement satisfaite, mais j’estime que Lisa Jewell aurait pu davantage jouer sur l’effet de surprise et sur le mystère plutôt que de révéler trop rapidement les solutions. Merci aux éditions Milady pour cette plongée haletante dans le quotidien de Laurel et de sa famille.

.

Imprimer

.

Citations

Par certains aspects, je me renfermais dans cette personnalité antisociale pour me protéger. Être invisible, c’était être en sécurité.

—————

Les histoires sont les seules choses vraies de notre monde. Le reste n’est qu’un rêve.

—————

Elle s’était imposé une nouvelle routine, immuable et serrée comme une camisole. Depuis trois ans, elle gardait sa folie à l’intérieur et ne la partageait avec personne.

—————

Chaque fois qu’elle rentrait chez elle, elle inspirait profondément l’air de l’entrée, espérant retrouver le parfum de sa fille disparue. C’est durant cette période qu’elle avait perdu contact avec les deux enfants qui lui restaient. Elle n’avait plus rien à leur offrir, et ils s’étaient lassés de l’attendre en vain.

.

Ma note

3,5/5

19 réflexions au sujet de « « Comme toi » de Lisa Jewell »

    1. La couv’ est effectivement très jolie et épurée.^^ J’aime assez aussi !
      Tant mieux si je t’ai donné envie, car cela reste une bonne lecture malgré le dénouement « devinable » !
      Je ne connais pas « Ce qui ne tue pas », mais j’irai voir sur babelio/livraddict des critiques.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s