Bit-Lit·Fantastique/Fantasy·Romances

« Double Vue » (Sidhe T3) de Sandy Williams

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Double Vue » (Sidhe T3)
Auteur : Sandy Williams
Genre : Bit-Lit / Fantastique / Romance
Éditeur : Milady

.

résumé du livre .
McKenzie est une diseuse d’ombres, mais son inestimable don n’a cessé de mettre sa vie et celles de son entourage en péril. Déchirée entre le fae qu’elle aime et celui auquel elle est liée, la jeune femme doit faire la lumière sur les dessous de la guerre si elle veut y mettre un terme. Armée de dangereux secrets et épaulée par de puissants alliés, elle accomplit des actes qui diviseront le Royaume à tout jamais… à moins qu’ils le sauvent.

.

Ma critique

J’avais quelques appréhensions avec ce troisième et ultime volet de Sidhe. En effet, la direction du second opus me faisait craindre un rôle moindre, voire « bouche-trou », pour Kyol. Le début a malheureusement confirmé mes craintes, puisque McKenzie a légèrement continué de jouer les girouettes entre son ancien amour et Aren, l’ancien chef des rebelles. Ce dernier m’a longtemps déçu, car il a joué au yoyo autant que l’héroïne. couv70798559Ainsi, il a passé son temps à la fuir, à l’embrasser, à la rejeter et à se rapprocher d’elle, allant souvent loin dans une séance de câlins pour ensuite faire machine arrière. Que c’était pénible ! La frustration de McKenzie était plus que légitime. J’aurais également été furieuse et déroutée face à un comportement aussi lunatique. Cependant, au bout de quelques chapitres, la belle a décidé de ne plus se laisser abattre et, à ma grande surprise, a campé sur ses positions malgré son lien avec Kyol. J’ai aimé le fait qu’elle ne revienne pas sur sa décision, car j’en avais plus qu’assez de ce triangle amoureux qui s’éternisait ! Cela devenait trop répétitif. Malheureusement pour la jeune femme, cet amour impossible va être mis à rude épreuve, notamment à partir de la seconde moitié du roman ! De ce fait, je me suis mise à douter de la finalité de cette romance… Entre Kyol qui revient à la charge, la guerre entre les clans, les combats, les enlèvements ou divers rebondissements, attendez-vous à grimacer d’insatisfaction face à chaque nouvelle épreuve dont le couple va avoir à faire face ! Cette tension et ce doute d’un happy-end font la force du troisième volet.

Le rythme est relativement similaire au tome précédent : même si l’on distingue quelques scènes d’action ainsi que des combats, les choses sérieuses mettent du temps à démarrer. J’ai eu la sensation que l’ensemble était parasité par le comportement changeant d’Aren. Il faudra ainsi attendre presque trois-cents pages pour que le scénario cesse enfin de jouer avec les nerfs du lecteur et des protagonistes. Une fois ce cap passé, quel régal de voir l’histoire devenir un page-turner ! Tout devient haletant, sombre, surprenant et rempli de péripéties ! Les passages avec Lena, le sérum et l’Impur m’ont beaucoup plu. J’ai également apprécié l’intégration de nouveaux personnages comme la jeune Kynlee et son père. Mais ce que j’ai préféré est le lien intime entre Kyol et McKenzie. Celui-ci apportera de nouvelles capacités à l’héroïne, comme la rapidité à l’apprentissage de la maîtrise des armes. Elle va alors devenir plus forte. Néanmoins, cette nouveauté est à double tranchant, puisqu’on va réaliser que certaines choses acquises par la belle s’estompent peu à peu. Jusqu’où ira ce lien ? Quelles conséquences aura-t-il à long et court terme sur le tandem ? Est-il possible de s’en débarrasser autrement que par la mort ? Ce sont des questions qui m’ont bousculée tout au long de la lecture… Et auxquelles je ne vous répondrais pas ! Il faudra plonger dans cette aventure pour enfin tout savoir.

Globalement, « Double Vue » fut un ouvrage correct. Il apporte des réponses à plusieurs intrigues, propose des rebondissements en continu, prend un tournant plus obscur avec des morts ou des trahisons et livre une fin qui en est une, tout en étant un peu ouverte. Il me manque néanmoins des éléments, comme le devenir de certains personnages secondaires qu’on laisse volontairement dans le flou… Peut-être en saura-t-on plus dans une suite ou dans un spin-off ? (Mais ça ne me semble pas être prévu.) De plus, j’ai estimé que certaines choses avaient été trop rapides, en particulier avec le duel final. Je suis donc moyennement satisfaite… A y réfléchir, j’ai trouvé que le premier opus était de loin le meilleur ! La trilogie Sidhe comporte donc ses forces et ses faiblesses, mais m’aura donné l’occasion de passer un assez bon moment de lecture. Merci à ma chère Mikasa de m’avoir permis de la découvrir dans son intégralité.

.

.

Citations

– Jaloux d’un kimki ? (Un petit sourire étire ses lèvres.) Jamais.
– De moi, dis-je en m’avançant vers lui. Je t’ai volé ton animal de compagnie.
– Comme je te l’ai dit (il me tend la main et caresse le long dos de Sosch), ce ne sont pas des animaux de compagnie, nalkin-shom.
Nalkin-shom, Socière des ombres. Ce titre devrait me mettre en rage, mais ce n’est pas le cas quand il sort de la bouche d’Aren, surtout lorsqu’il prend une voix grave et gentiment taquine.
– Si j’avais su qu’il suffisait de Sosch pour t’attirer ici, dis-je, j’aurais envoyé une demande de rançon il a des semaines.
A son sourire, des éclats de chaos ricochent dans mon ventre. Il se tient près de moi pour caresser Sosch, et son odeur de cannelle me réchauffe le cœur.

—————

Mais j’ai compris le message : n’étrangle pas un allié potentiel, même si cet allié est un enfoiré.

—————

J’ignore si ces dernières paroles sont de lui ou d’Aren. Peu importe. La fureur enfle sous ma peau et menace de me couper le souffle. Kyol sait que je suis à deux doigts d’exploser. Je perçois sa tristesse, mais rien de ce que je pourrais dire ou faire ne l’influencera car il pense qu’Aren a pris la bonne décision et qu’il est de son devoir de veiller à ce que les choses se déroulent comme prévu.
Je me mords la lèvre inférieure, et j’ai le goût du sang sur la langue. Qu’ils aillent se faire foutre. Ils ne prendront pas cette décision à ma place.

—————

– Ça ne marchera pas, McKenzie.
– Si, dis-je. Il le faut.
– Sidhe, tu es… toi. (Il me saisit les épaules.) McKenzie, je t’aime. Je t’aime plus que je ne l’aurais cru possible. J’ai envie de venir avec toi. Je veux qu’on passe le reste de notre vie ensemble, mais ma mort résoudrait tant de problèmes, et… Et Taltrayn t’aime. Tu peux être heureuse.
Sa pomme d’Adam tressaute lorsqu’il déglutit, puis il me tourne le dos.
Je vais le tuer. Je vais le tuer, bordel.
– C’est toi que j’ai choisi, Aren. Je t’ai choisi parce que je t’aime, et je n’ai jamais regretté cette décision. Je n’ai jamais hésité. C’est toi qui n’arrêtes pas de…

.

Ma note

3/5

2 réflexions au sujet de « « Double Vue » (Sidhe T3) de Sandy Williams »

  1. Une série d’urban fantasy en 3 tomes, c’est assez rare pour attirer l’attention 🙂
    La manière dont l’autrice a réussi à semer le doute sur certains éléments comme le happy end semble apporter un certain panache à ce récit même si ça ne compense probablement pas le ballet incessant des revirements de comportement de la part des personnages…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s