Romances·Romans

« Secrets de miel » de Fanny Vandermeersch

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Secrets de miel »
Auteur : Fanny Vandermeersch
Genre : Romance / Roman contemporain
Éditeur : Déliées

.

résumé du livre

À la mort de son père, Marion doit quitter Paris pour rejoindre sa sœur Ornella, qui vit dans la demeure familiale et tient la miellerie de leurs parents dans les montagnes. Un lieu chargé de mystères et de secrets. Habituée à tout contrôler, la jeune femme tente de garder le cap quand les émotions de son passé ressurgissent. Mais ce n’est pas évident, surtout quand deux hommes, aussi différents qu’attirants, entrent soudainement en scène et se mêlent aux histoires de famille. Quand on passe sa vie à la programmer, et que le destin joue à faire voler en éclats toutes les règles qu’on s’est imposées, ne reste qu’une solution : se fier aux siens, même dans l’adversité.

.

Ma critique

Après avoir lu beaucoup de titres appartenant au genre de l’imaginaire, j’ai ressenti le besoin de lire un roman contemporain. Or, grâce à La bibliothèque de Calysse, j’ai pu assouvir cette envie, car elle m’a gentiment offert « Secrets de miel » ! Merci encore pour ce cadeau !! J’avais entendu parler de cet ouvrage de façon positive sur la blogosphère et j’avais récemment lu « Dysfférent » de la même auteure, si bien qu’il faisait partie de ma liste « À découvrir ». Malgré le fait que le scénario soit cousu de fil blanc, j’ai dévoré cette lecture ! C’était tout à fait ce que je recherchais : une histoire simple, avec des secrets de famille, un peu de romance et de belles valeurs. Fanny Vandermeersch a totalement réussi à m’embarquer aux côtés de Marion, une jeune femme dévouée à son travail, qui a complètement tourné le dos à sa famille. couv59074029J’ai aimé la suivre dans ses retrouvailles avec ses proches et dans ses nouvelles rencontres, comme avec Sébastien l’herboriste bourru. Aux côtés de tout ce petit monde, Marion va réellement trouver sa voie, renouer avec sa sœur à qui elle ne parlait plus et se découvrir elle-même. On a là un long chemin psychologique que l’on prend plaisir à arpenter aux côtés de l’héroïne !

L’auteure a su habilement doser descriptions, réflexions de la narratrice et dialogues faisant avancer l’intrigue. De ce fait, je ne me suis pas ennuyée. De plus, tous les personnages ont su éveiller ma curiosité et, même si j’aurais souhaité les creuser encore davantage, j’ai aimé leur personnalité. Ornella est touchante et a la tête sur les épaules, ses jumeaux sont adorables, Clémentine (une amie) est bienveillante et à l’écoute, Guillaume (un ami d’enfance) est énigmatique, … Tous ont un rôle important et ne sont pas délaissés, ce qui est très plaisant. En ce qui concerne Marion, je n’ai pas spécialement eu d’attache néanmoins, j’ai ressenti de l’empathie pour elle. Je comprends que l’on puisse parfois s’enfermer dans sa carrière, s’oubliant soi-même ou négligeant ses proches à cause de la routine… Heureusement que, contrairement à elle, j’ai des personnes qui me rappellent souvent à la raison et qui m’aident à me concentrer sur des choses différentes, mais aussi importantes qu’un emploi ! J’ai donc ressenti de la compassion lorsque la jeune femme qui s’est retrouvée au pied du mur, propulsée dans un passé qu’elle cherchait à oublier. Ainsi, lorsqu’elle a décidé de ne plus avoir l’image de « je m’en foutiste Parisienne », j’étais de tout cœur avec elle.

L’ouvrage est assez court et se finit brutalement (heureusement qu’il y avait un prologue !) toutefois, ces deux cent pages se savourent avec plaisir. On se laisse bercer par les belles valeurs comme l’importance de la famille, la solidarité, le travail, les passions, le pardon, etc. C’est un parfait petit roman feel-good qui redonne le sourire ! Certes, il y a des défauts comme le côté trop fleur bleue de Marion qui succombe trop rapidement à la gent masculine… Il y a aussi le fait que l’on distingue aisément les antagonistes (les signaux sont plus qu’évidents…) ou des petits détails comme le fait que je n’ai pas compris le surnom de Marion (Mélouna… En sachant qu’il est écrit « Mélanie » sur la quatrième de couverture…?!). Par ailleurs, ce titre ne se démarque pas des autres titres du genre et néanmoins, il remplit parfaitement son rôle : il fait du bien au moral. J’ai donc passé un joli moment de détente ! Merci encore à Marion (pas celle de l’histoire ! ^^) pour ce cadeau.

.

P’tit bonus : la critique de Marion !

.

Citations

On ne devrait jamais rester aussi longtemps loin de ceux qu’on aime. 

—————

Parfois, c’est seulement compliqué parce qu’on a décidé que ça l’était.

—————

Tu trouveras toujours des « si » qui t’empêcheront d’avancer.

.

Ma note

4/5

11 réflexions au sujet de « « Secrets de miel » de Fanny Vandermeersch »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s