Fantastique/Fantasy·Romans·Romans policiers / Thriller

« Le Secret d’Excalibur » (Nina Wilde et Eddie Chase T3) d’Andy McDermott

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le Secret d’Excalibur » (Nina Wilde et Eddie Chase T3)
Auteur : Andy McDermott
Genre : Thriller / Roman d’aventure / Fantastique
Éditeur : Bragelonne

.

résumé du livre

Une arme légendaire. Gravée d’une énigme menant à une source inépuisable d’énergie, elle rendrait invincible quiconque la porte au combat. Voilà pourquoi Excalibur, l’épée du roi Arthur, a toujours été si convoitée. Mais elle a disparu depuis l’époque des Templiers et certains pensent même qu’elle n’a jamais existé.
Des tueurs sans pitié. L’historien Bernd Rust pense l’avoir retrouvée, mais il a besoin de Nina pour financer ses recherches. D’abord sceptique, la jeune directrice de l’agence internationale du patrimoine refuse de s’engager… jusqu’à ce qu’une bande de mercenaires déterminés s’empare des travaux de l’historien.
Une course contre la montre. Wilde et Chase n’ont plus le choix : ils doivent trouver Excalibur en premier, pour le bien de l’humanité. Des déserts de Syrie aux étendues gelées de l’Arctique, Nina et son fiancé Eddie, ancien agent des services secrets, sont lancés dans une chasse au trésor qui promet bien des dangers…

.

Ma critique

Adeptes de légendes ? Passionnés de l’histoire Arthurienne ? Joueurs d’Uncharted ? Fans de James Bond ou de Dan Brown ? Lecteurs de romans d’aventure avec une bonne dose de thriller ? Alors peut-être que « Le secret d’Excalibur » vous fera autant envie qu’à moi ? Lorsque j’ai lu la quatrième de couverture, j’ai directement été alléchée par son résumé, me demandant néanmoins si le récit allait tenir ses promesses… J’avais également quelques craintes, car il s’agit en fait d’un troisième tome d’une série mettant en scène le tandem d’Eddie Chase, un homme de terrain, et Nina Wilde, une scientifique et archéologue. Heureusement, les éditions Bragelonne (que je remercie encore une fois pour ce service presse) m’ont affirmé qu’il n’était pas nécessaire de lire les deux volets précédents. Je le confirme : l’histoire est parfaitement compréhensible et se termine à la fin du volume. Par ailleurs, l’auteur n’hésite pas à apporter quelques explications sur les aventures passées au fil des chapitres. C’est une bonne chose.

couv12021414Ce qui fait la force de ce titre, c’est son rythme intense et sans temps mort ! Il y a toujours quelque chose : une découverte, des affrontements ou des scènes d’action. Attendez-vous à assister à des meurtres, à des courses poursuites dans Londres, à des Russes tueurs, à des complots, à des agents doubles, à des traîtres, des infiltrations, des enlèvements, des recherches dans le désert Syrien, etc. Un véritable voyage sous haute tension !  Ce dynamisme était même parfois trop soutenu… Il m’a fallu relire quelques paragraphes afin de voir si j’avais bien tout saisi. Par ailleurs, j’ai trouvé que les cinquante dernières pages étaient en trop. Trop de rebondissements tuent les rebondissements et l’effet de surprise ! Ainsi, vers les cinq-cents pages, je pensais que l’on allait enfin arriver au bout de ces journées de folie… mais non, voilà que le véritable antagoniste refait des siennes et enlève une énième fois un personnage principal ! Chase repart donc en mission sauvetage et va tout faire péter ! Fiouh ! Je n’ai pu m’empêcher de soupirer… C’était vraiment too much ! Dommage, car cette dynamique aurait pu totalement me séduire !

Le scénario est agréable à suivre. On prend plaisir à enquêter aux côtés d’Eddie, Nina et leur collaborateur Jack Mitchell. On se demande quels mystères ils réussiront à percer et quelles épreuves les attendront. Il m’a d’ailleurs été difficile de lâcher ce livre tant j’étais emportée par le rythme et les découvertes ! Sur la quatrième, on lit « on croirait voir [un] film ! ». C’est tout à fait vrai ! On imagine très bien cette histoire retranscrite au cinéma, notamment en gros blockbuster américain. Hélas, il y a un « mais » de taille… En plus de la surenchère d’action, je n’ai eu aucune affinité avec Eddie Chase. Pire : il m’horripilait ! C’est réellement le type d’homme qui m’agace. Il est tellement dragueur (mais ne supporte pas que sa femme flirte), sûr de lui, crâneur, franc et fonceur ! De plus, à la façon de Nathan Drake (Uncharted), il a tout le temps besoin de sortir une vanne. C’est tellement lourd ! En outre, ça ne vole jamais très haut… Par exemple, à un moment, sa compagne se fait toucher les fesses en se faisant passer pour une séductrice lors d’une soirée. Il pense que c’est un homme et veut le tuer. Lorsqu’il apprend que c’est une fille, il réclame un plan à trois. Sinon, la plupart de ses tentatives d’humour se cantonnent à quelques jeux de mots sur le sexe, les explosions et, parfois, de bonnes surprises (mais c’est rare !). Certes, vers la moitié du livre, Eddie va avoir une prise de conscience cependant, le naturel va revenir au galop…

Je me suis sincèrement demandé comment Nina pouvait s’être fiancée à lui. Même s’ils ont une relation complice qui fait plaisir à voir, j’aurais rapidement été tentée de dire à Eddie de fermer son clapet ! Nina est tellement plus calme, intellectuelle, déterminée, courageuse, passionnée et entêtée que lui ! C’est une femme bien et une héroïne attachante ! Quel dommage qu’elle aille toujours de pair avec son futur mari à la langue trop pendue ! On notera également des protagonistes très manichéens qui, hormis quelques exceptions, se cantonnent à leur rôle… Ainsi, je ressors finalement déçue par cette lecture qui avait beaucoup de potentiel. Cela dit, si l’humour à la Nathan Drake ne vous gêne pas et que vous adorez les récits intenses, alors peut-être que vous apprécierez ce livre plus que moi.

.logo_bragelonne_newai

.

Citations

Celui qui connaît la vérité trouvera la tombe d’Arthur ; celui qui l’ignore jamais ne reverra le jour.
.
—————
.
– Je dois avouer que vous êtes bien plus charmant que l’idée que je me faisais d’un physicien.
Le visage de Mitchell s’illumina d’un sourire radieux de star de cinéma.
– Charmant ? Vous m’en voyez ravi. Et je dois dire, professeur Wilde, que vous faites partie du top trois de mes archéologues préférés.
– Qui sont les deux autres ?
– Indiana Jones et Lara Croft, bien sûr !
– Et vous me classez devant Lara ou derrière ?
Il sourit de nouveau.
– Devant, sans la moindre hésitation.

.

—————
.
Savez-vous quel est le but de la guerre, Chase ? Son but véritable, je veux dire ? Rien à voir avec l’idéologie, ou la morale. Il en s’agit que de s’approprier des ressources. Pour l’instant, tout tourne autour du pétrole. Mais, à l’avenir, nous connaîtrons des guerres pour d’autres ressources : le gaz, l’uranium, et même l’eau. Contrôlez l’approvisionnement de ces ressources, et vous contrôlerez des nations entières.
.
—————
.
L’idée que les églises puissent avoir des heures d’ouverture comme n’importe quel autre lieu public semblait échapper aux touristes, qui donnaient parfois l’impression de croire que le monde entier était un parc de loisirs soumis à leur bon plaisir.

.

Ma note

2/5

2 réflexions au sujet de « « Le Secret d’Excalibur » (Nina Wilde et Eddie Chase T3) d’Andy McDermott »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s