Littérature jeunesse·Science Fiction·Young adult

« Chromatopia » de Betty Piccioli #plib2021

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Chromatopia »
Auteur : Betty Piccioli
Genre : Science-Fiction / Dystopie / Littérature ado – young adult
Éditeur : Scrineo
 #ISBN9782367409047

.

résumé du livre

Dans un royaume où règne une division stricte et inégalitaire de la population en castes de couleurs, le jeune Aequo, teinturier de la Nuance Jaune, s’apprête à reprendre la prestigieuse teinturerie familiale. Mais après un dramatique accident, le pire se produit : le jeune homme devient achromate et perd la vision des couleurs. À travers ce nouveau regard, il va découvrir son monde autrement… et se retrouve bien malgré lui entraîné dans un complot au sommet de l’État.

.

Ma critique

C’est grâce au PLIB que j’ai pu découvrir la ville de Chromatopia. Globalement, ce fut une bonne lecture avec des idées intéressantes et un univers coloré. En effet, dans celui-ci, la société est divisée en plusieurs castes reconnaissables grâce à des teintes imposées. Le Pourpre (autrefois symbole de pouvoir et d’honneur chez nous) correspond à la royauté. L’un des personnages, la princesse Améthyste, est une Pourpre. En dessous, on distingue le Rouge pour l’élite ou l’aristocratie ainsi que l’Orange pour le clergé. Les couleurs naturelles comme le Vert et le Jaune appartiennent aux travailleurs et aux artisans. Aequo, un autre héros, est fils d’un teinturier Jaune de renom. Et enfin, tout en bas du royaume, on distingue les Bleus, qui n’ont rien de particulier. Ces derniers sont misérables, affamés, délaissés et peu recommandables. Détrousseurs, contrebandiers, guildes malhonnêtes, … Mieux vaut ne pas s’y aventurer ! C’est pourtant là que vit Hyacintha, une orpheline qui ne doit sa survie qu’à son tempérament de feu et à ses doigts agiles de voleuse. Voilà trois protagonistes issus de différentes nuances qui, de prime abord, n’ont rien en commun. Et pourtant, d’étranges circonstances vont les réunir…

Pour moi, l’ouvrage ne souffre pas de longueur. Certes, la mise en place est un peu lente toutefois, j’ai lu pire de ce point de vue-là. De ce fait, je m’y suis accommodée ! De plus, cette introduction calme permet de mieux comprendre les différentes castes de cette dystopie. C’est également utile pour cerner les trois héros : leur caractère, leur famille, leur passé et leurs envies futures. Contrairement à beaucoup de lecteurs, Hyacintha m’a plu. Bien sûr, il faut se faire à sa façon de parler, à son côté impulsif, naïf et enfantin cependant, elle est une personne débrouillarde, forte mais pleine de doutes, en particulier en raison de ses origines troubles. Avec elle, pas de chichis ni de surprises : elle agit et on la suit avec facilité. Améthyste a été une bonne surprise, car elle est loin d’incarner la petite princesse ingénue et fragile. Elle sait raisonner, s’adapter et agir quand il le fait. Finalement, c’est Aequo qui m’a le moins conquise… Pourtant, le jeune homme va être frappé d’un handicap original et peu répandu en littérature : l’achromatopsie (le fait de ne pas voir les couleurs). J’aurais souhaité que cette incapacité soit davantage mise en avant. Bien sûr, elle va servir de déclic pour mieux voir le monde de Chromatopia toutefois, on aurait pu l’approfondir davantage dans le quotidien du garçon ou au fil des rebondissements. Quoi qu’il en soit, cette triple narration est dynamique ! L’auteure ne va pas se contenter de faire surmonter diverses épreuves à ses héros éclectiques. Ils vont surtout se découvrir eux-mêmes : quête identitaire, dépassement d’un handicap, découverte de ses origines, compréhension de sa sexualité, discernement des problèmes du Royaume, etc.  Que d’évolution psychologique pour le trio !

Cela dit, j’ai tout de même quelques réserves. Tout d’abord, l’idée de castes est très fréquente dans le genre dystopie young adult. De plus, cette idée est finalement peu exploitée, car on va se concentrer sur une révolution se faisant dans l’ombre. Une fois encore, rien d’innovant : des ados qui vont changer le monde ! Alors, si vous cherchez un titre sortant des sentiers battus, mieux vaut passer votre chemin, car vous serez déçus ! Néanmoins, si vous n’êtes pas encore lassés de ce schéma, alors vous devriez apprécier cette lecture. Pour ma part, j’ai surtout eu des difficultés avec l’une des romances. Si celle d’Améthyste m’a convaincue (une histoire d’amour légère, toute en retenue et douceur), j’ai malheureusement eu du mal avec celle d’Aequo. Celui-ci s’attache bien trop facilement ! En deux regards, le voilà amoureux transi et prêt à tout pour protéger sa dulcinée dont il ne connaît rien… Quant à la belle, elle finit par changer plus ou moins d’avis sans que l’on sache pourquoi. Pour moi, cet amour n’était pas nécessaire : une belle amitié suffisait. J’adore les histoires de cœur cependant, il faut qu’elles soient bien exploitées ! Je ne tolère pas les émotions trop rapides, peu crédibles et finalement pas spécialement mises en avant. Autant ne pas en mettre ! (Que cela devient rares, les récits fantastiques sans romances !) Pour finir, je regrette également quelques répétitions dues à l’alternance des points de vue : certains passages sont racontés par les trois personnages. Or, si cela permet de comprendre le ressenti de chacun, cela fait clairement redite et peut nuire au rythme… Quant au dénouement, je l’ai trouvé assez précipité, ouvert et surprenant. Je m’attendais à quelque chose d’autre, mais cela a le mérite de changer des habitudes.

Malgré les défauts soulevés, « Chromatopia » est un roman distrayant avec de bonnes idées. J’ai passé un bon moment et j’ai apprécié la présence de plusieurs thématiques ainsi que les quêtes identitaires de chaque protagoniste. S’il y a une suite un jour, je serai curieuse de la découvrir.

.

logo-plib

.

Citations

 

Nous ne savions pas que l’amour allait déchirer nos vies et nous mutiler pour l’éternité.

—————

Oui, j’ai un souvenir indélébile de cet instant où ma vie a basculé. Celui où j’ai compris qu’à présent et jusqu’à ma mort, le jaune serait la couleur du désespoir.

—————

– On ne t’apprend pas à l’école à quel point c’est dur, ça.
Interrogatif, je le dévisage avant qu’il ne reprenne :
– D’aimer une personne d’une autre Nuance. De savoir que quoi que tu fasses, tu ne seras jamais avec elle. Que tu as beau être le plus talentueux ou le plus riche dans ta Nuance, elle, elle ne le sera jamais pour être avec toi.

—————

On ne naît pas reine, on le devient.

.

Ma note

♥♥♥♥ 4/5

12 réflexions au sujet de « « Chromatopia » de Betty Piccioli #plib2021 »

  1. Nos avis se rejoignent sur la plupart des points 😉. Je trouve aussi qu’il s’agit d’une bonne dystopie, mais qu’elle ne sort pas des sentiers battus. Enfin, l’essentiel, c’est qu’on passe un bon moment de lecture (ceci dit, je ne le vois pas gagner le PLIB 😉).

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as bien raison pour ton ressenti ! Cela reste une lecture plaisante, effectivement.
      Non, moi non plus. J’ai tendance à voter pour les titres avec « quelque chose en plus »/ »qui sort des sentiers battus », que ce soit pour son ambiance, ses persos, son univers ou sa plume.

      Aimé par 1 personne

  2. À la lecture du résumé, je m’attendais à une certaine originalité qui ne semble pas de la partie, mais le roman reste tentant malgré une romance éclair… Et je trouve intéressant que l’autrice prenne le temps d’installer son intrigue sans pourtant rendre les débuts longuets.

    Aimé par 1 personne

  3. Bon, malgré la répétition dont tu parles par le fait que 3 personnages relatent la même chose, j’espère que j’aimerai, ton ressenti est tout de même bien positif, donc ça m’encourage à le lire en 3e position de ma PAL. Je fais une mini pause dans le prieuré de l’oranger, le pavé ne m’entraine pas encore pour l’instant mdrr.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s