Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Ma vie est un jeu ! » (Start game T1) de Christine Saba et Miss Paty

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ma vie est un jeu ! » (Start game T1)
Auteurs : Christine Saba et Miss Paty
Genre : Roman jeunesse – ado / Fantastique
Éditeur : Magnard

.

résumé du livre

Quel joueur n’a pas rêvé d’entrer dans son jeu vidéo et d’en devenir le héros ? En compagnie de son hilarante grand-mère, Marion joue aux jeux vidéo. Un jour, alors qu’elle installe sur son ordinateur le jeu star du moment, « Gare au gorille », tout se détraque. Des petits bonhommes rigolos traversent l’écran pour demander l’aide de Marion face au terrible gorille. Marion et sa grand-mère hésitent… Comment réussir avec seulement trois vies ? Mais quand la mère de Marion se fait enlever, le duo ne peut plus reculer, elles doivent suivre l’horrible créature… dans le jeu !

 

.

Ma critique

couv53214055Quelle chouette petite aventure ! Ce que vont vivre Marion et sa mamie m’a fait glousser à plusieurs reprises. Christine Saba a beaucoup d’humour et d’imagination ! J’ai adoré les petits Biscotos, les avatars dans le jeu de King Gonzo ou encore la dynamique de ce tandem intergénérationnel. L’ambiance est véritablement rocambolesque, ce qui plaira certainement aux petits et grands lecteurs. Pour ma part, j’ai pris grand plaisir à suivre Marion, cette jeune héroïne pétillante, courageuse, maligne, déterminée et un peu rebelle.

Comme beaucoup de jeunes ayant plus de dix ans, Marion est une adepte de jeux vidéo. Ainsi, elle passe des heures dans sa chambre, devant son PC… Mais avec sa grand-mère ! Sous l’œil critique, mais bienveillant, de cette dernière, la petite narratrice va décider de tester l’un des jeux du moment : « King Gonzo, le roi des Biscotos ». Malheureusement pour elle, les personnages vont quitter le monde virtuel et débarquer sans crier gare. On a là un savoureux mélange de « Pixels », « Les mondes de Ralph » et « Jumanji : Bienvenue dans la jungle » ! L’auteure reprend assez bien les codes, notamment ceux liés aux nombres de vie, aux compétences/pouvoirs, aux boosts permettant de s’améliorer, aux niveaux à surmonter et, bien sûr, au boss de fin de niveau. À mon sens, le cocktail fonctionne parfaitement et saura séduire aussi bien les novices que les adeptes du gaming. Voilà une belle manière de mélanger la lecture et les jeux vidéo !

La relation entre les deux héroïnes est l’élément qui m’a le plus convaincue. En effet, j’ai trouvé que les deux femmes étaient touchantes, drôles, complémentaires et adorables ! Marion est très gentille avec son aînée : elle lui parle, la respecte, s’amuse et passe ses journées avec elle. La présence de l’aïeule s’explique par le fait que celle-ci a eu une attaque. De ce fait, elle ne peut plus être autonome et a dû habiter chez son fils. Or, malgré son accident et son incapacité à bouger ou à communiquer, Marion semble avoir trouvé le moyen de communiquer avec sa mamie. J’ignore si c’est le fruit de son imagination ou la réalité cependant, j’aime à penser qu’elles ont un lien particulier et qu’elles arrivent réellement à se comprendre. Il y a là un petit côté magique, poétique et touchant… Les autres membres de la famille sont également prometteurs… Et originaux ! Par exemple, ici, c’est le père qui cuisine et s’occupe le plus de la maison. Quant à la mère, elle est très portée sur les jeux vidéo… Un peu comme moi, je l’avoue ! Cette originalité m’a plu, car elle casse les codes sexistes que ce soit au sein du foyer ou au sujet des gameuses.

Le rythme de ce premier tome est bien géré. En quelques pages, on découvre la famille de l’héroïne et on cerne assez bien les traits de chacun. L’arrivée des Biscotos, ces petits personnages mignons à sauver de King Gonzo, arrivent rapidement. Dès lors, les héros et les lecteurs vont plonger dans une aventure haute en couleur et en rebondissements ! D’ailleurs, j’avoue avoir été charmée par ces petits bonhommes ayant une houppette ainsi qu’une curieuse façon de parler rappelant les minions et l’italien (ex : « Mémé championne régionalo ! Trop impressionno ! » « Regardo Marionno ! Scotcho ! »).

startgame-interieur

Mais ce qui m’a le plus conquise est l’intégration d’éléments graphiques. Car, si la narration ou les situations sont loufoques, elles sont surtout merveilleusement illustrées ! Miss Paty, que j’ai connue grâce à sa saga bd « Sushi Bing », a un chouette coup de crayon. Ses personnages sont à la fois amusants, mignons et expressifs ! J’aime son style. Avec cette nouvelle saga, on n’est pas sur un roman jeunesse classique, mais un roman graphique qui mixte le texte classique, la bande dessinée ainsi que les onomatopées. Parfois, certains mots sont également mis en avant grâce à une police de texte plus grande et différente. Mes jeunes lecteurs adorent le principe, que ce soit grâce à la série « Défense d’entrer », « La street », « Tom Gates » ou encore « Journal d’un dégonflé ». Je n’ai donc aucune crainte quant au succès de « Start Game » qui fonctionne aussi bien visuellement que « scénaristiquement » !

« Ma vie est un jeu ! » fut donc une très bonne découverte proposant un cocktail qui fera certainement mouche auprès du public-cible. D’ailleurs, j’ai déjà en tête quelques lecteurs de mon entourage qui pourraient aimer ce premier opus. En tout cas, en tant qu’adulte, je me suis amusée et j’en redemande…

.

logo.

Citations

Mes yeux ne quittent pas l’écran de mon ordi et mes doigts passent d’une touche à l’autre avec légèreté, assurance et virtuosité. Je suis le Mozart du clavier azerty, le Beethoven du PC.
.
—————
.
Mon visage vire couleur poireau. Appelez-moi Shrek.
.
—————
.
– Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Qui parle ?
Un inconnu ? Un fantôme ? Un Martien qui connaît mémé et qui veut l’emmener à bord d’une vraie fusée spatiale ? Je me suis toujours doutée qu’elle venait d’une autre planète.

.
—————
.
Regarde ! elle hennit, narines ouvertes (poilues, les narines, je remarque).

.
.

Ma note

4,5/5

5 réflexions au sujet de « « Ma vie est un jeu ! » (Start game T1) de Christine Saba et Miss Paty »

  1. King Gonzo, le roi des Biscotos, un jeu avec un titre pareil, j’y joue tout de suite 🙂
    En plus de l’ambiance graphique très sympa et dynamique et du côté jeu vidéo, c’est vraiment la relation entre les deux héroïnes qui m’attirent. C’est quelque chose qui me touche toujours beaucoup…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s