Romances

« Mr Bastard » de Lena K. Summers

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Mr Bastard »
Auteur : Lena K. Summers
Genre : Romance / Littérature contemporaine
Éditeur : Addictives

.

résumé du livre

Casey ne croit ni à l’amour, ni à l’engagement. D’ailleurs, son entreprise florissante d’organisation de divorces lui donne raison. Mais il n’est pas préparé à l’arrivée de la tempétueuse Paige. Aussi belle que grande gueule, la détective lui tient tête et ne cède pas un pouce de terrain devant lui. Pire : alors que Casey a toujours tout contrôlé, le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre prend le pas sur la raison et lui fait perdre tous ses repères ! Face à Paige qui le rend dingue, il lutte pour reprendre le dessus… à ses risques et périls !

.

Ma critique

couv37260455Il y a des titres que je découvre sur un coup de tête. Celui-ci en fait partie ! Pourtant, je reconnais que la couverture ne m’attirait absolument pas… Elle est même assez rédhibitoire (habillez ce pauvre garçon !). Toutefois, j’avais envie d’une romance avec une relation chien et chat, ce que promettait le résumé. De plus, j’ai découvert plusieurs bons titres avec les éditions Addictives que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam avant cette année. J’ai donc désiré poursuivre dans cette lancée. Enfin, les quelques avis sur la toile m’ont encouragée à céder à la tentation.

Et me voilà partie à la rencontre de deux narrateurs à la langue bien pendue qui ont beaucoup de choses en commun, à commencer par l’humour, la franchise, la taquinerie et l’implication au travail. Pourtant, leur emploi est vraiment très différent ! Casey est « divorce planner » : il aide les gens (souvent des hommes ayant trompé leur épouse) à divorcer. Pour cela, il les accompagne au tribunal et leur sert souvent d’avocat afin que ces personnes puissent se séparer de façon équitable et sans trop de heurts… Voilà un métier original qui m’a intriguée au point que je suis allée vérifier s’il existait réellement ou non ! Avec son côté psychorigide, ses répliques piquantes et son air râleur, Casey m’a beaucoup amusée. Certes, il est assez stéréotypé, notamment du côté de sa douleur cachée toutefois, j’ai pris plaisir à le suivre. En outre, c’est un personnage qui va constamment évoluer et tout remettre en question. La lecture n’en est que plus dynamique !

La seconde narratrice, Paige, est une enquêtrice privée qui a repris l’affaire de son géniteur. Observatrice, talentueuse, acharnée et impliquée, elle va réussir à surprendre Casey en enquêtant sur une affaire opposant un client du bellâtre. Attiré par son charme et intéressé par son talent, le patron de la boîte de divorce va lui proposer de collaborer. Commence alors une cohabitation forcée délicieuse, fraîche et taquine. Il y aura plein de quiproquos et de chamailleries ! En ce qui me concerne, j’ai souvent souri. Le tandem fonctionne bien. Il est très explosif ! Cela dit, j’aurais espéré que l’héroïne soit un peu plus directe, notamment lors de la scène du voyage où elle est forcée de retourner chez elle…

Cependant, j’ai trouvé la seconde partie du récit très classique. On va sans cesse jouer sur la tension, les prises de bec, et les incompréhensions. Or, cela m’a peu à peu lassée. Dans l’ensemble, cette romance contemporaine fut distrayante et drôle néanmoins, j’ignore si j’en garderai un souvenir impérissable… Hormis Casey, son métier atypique et sa secrétaire pétillante, je pense que je risque de vite oublier leur histoire. C’est donc une bonne lecture sur le moment, mais…

.

Citations

– Je vais y aller, plutôt.
– Même pas en rêve. Tu poses ton cul ici et tu vas tout me dire.
– C’est si gentiment demandé.

—————

Tu devrais lui faire confiance. Malgré son apparence froide, distante et tête à claques, c’est un homme bon. Même s’il prétend le contraire. Il donnerait tout ce qu’il a pour aider ceux à qui il tient. Vous vous ressemblez plus que tu ne l’imagines.

—————

Je pense que je vais imposer le port de clochette, soit au cou soit aux chaussures, puisque apparemment personne ne sait frapper une porte dans cette boîte !

—————

– Je vous amuse ? demandé-je curieux d’entendre sa réponse.
– Pas vraiment, je dois même dire que je trouve ça glauque, mais je suis heureuse de vous avoir rencontré, car grâce à vous, je viens de remporter un pari qui me libère du énième Salon du mariage l’année prochaine.
Décontenancé par toutes les informations qu’elle vient de débiter, je l’observe plus précisément.
– Glauque ? répété-je.
– Oui, vous ne pouvez pas prétendre le contraire tout de même. Mais je crois que ce que j’apprécie le plus chez vous, c’est votre côté provocateur, voire insolent.
– Tant de compliments en si peu de temps, je pourrais presque croire que vous essayez de me séduire, réponds-je avec ironie.
– Vous voyez ? C’est exactement ce que je dis, vous êtes d’une insolence qui frise le génie.
– À ce point, m’amusé-je alors que je détecte la pique qu’elle s’apprête à me lancer.
– C’est soit cela, soit vous êtes un idiot notoire, mais je ne vous connais pas assez pour en arriver à cette conclusion.
– Cela peut s’arranger, dis-je charmeur.
– Aïe, vous perdez des points ! Vous allez passer du côté obscur !
– Avant d’en arriver là, puis-je vous demander ce qui vous fait penser que je suis un génie ?
– Vous êtes surtout insolent, me reprend-elle avec un regard hautain, oser venir proposer vos services dans un salon qui prône le mariage, l’engagement, l’amour toujours, c’est culotté. Mais je ne suis pas certaine que cela vous rapporte beaucoup.

.

Ma note

3,5/5

7 réflexions au sujet de « « Mr Bastard » de Lena K. Summers »

  1. La couverture et le résumé auraient eu tendance à me faire prendre la poudre d’escampette, mais je ne résiste pas à une bonne vieille relation chien/chat 🙂
    Dommage pour la seconde partie, surtout avec le trop-plein d’incompréhensions, mais je reste très tentée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s