BD·Littérature jeunesse

« Comment dézinguer la petite souris » (Astrid Bromure T1) de Fabrice Parme

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Comment dézinguer la petite souris (Astrid Bromure T1)
Auteur : Fabrice Parme
Genre : Bande dessinée jeunesse
Editeur : Rue de Sèvres

Astrid Bromure est une petite fille issue d’un milieu aisé qui a un sacré caractère ! Sadique, maligne et avec le sens de la répartie, elle n’hésite pas à répondre aux adultes, 51zyw5hhtkl-_sx210_notamment à Madame Dottie, la gouvernante, ou à Benchley, le majordome… Ces deux derniers ont la lourde tache de s’occuper de la fillette et du Manoir, car Monsieur et Madame Bromure sont en voyage pendant deux semaines… Mais Astrid s’ennuie et trouve le temps long. C’est alors qu’elle remarque que sa dent bouge !… On lui explique alors que la Petite Souris passera lorsque sa dent tombera. Mais la fillette n’y croit pas : la Petite Souris est une légende et elle compte bien le prouver en l’écrasant sous un fer à repasser ou en la coinçant dans un piège… Son sadisme m’a fait songer à Mortelle Adèle. Quelle est la surprise de la fillette lorsqu’elle voit le petit rongeur lui déposer du dentifrice « Quenottes, parfum vanille-chocolat » ! Pourquoi n’a-t-elle pas eu une pièce, comme le veut la tradition ? Astrid est bien décidée à découvrir la vérité ! Assistée par son chien Fitzgerald et son chat Gatsby, elle va mener une enquête digne d’Hercule Carotte…

Cette bande dessinée est vraiment très drôle ! Durant tout le récit, on rit face aux répliques d’Astrid qui sont aussi surprenantes qu’hilarantes ! Les gags sont nombreux et les illustrations sont également bourrés de détails, pour le plus grand plaisir du lecteur. Très vite, on s’attache à cette enfant légèrement cruelle qui, bien qu’elle soit trop gâtée, est adorable… Il s’agit donc d’une BD drôle et farfelue qui plaira autant aux petits qu’aux grands.

Citation :

– Vous permettez mademoiselle ?!
– Si ces petites créatures peuvent brailler, rien d’étonnant à ce qu’un félin de mon pedigree soit doté d’une langue châtiée.
– Et Fitzgerald … il parle aussi ?
– Warf Warf Warf
– Sur ce modèle de scottish terrier, la parole est en option. Apparemment, il n’en est pas équipé.
– Grrrrrrrrrrrrrrrrr
– Mais il comprend parfaitement.

 

Ma note :

♥  4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s